Cogiito.com : Les États-Unis suspendent l’utilisation du vaccin de Johnson & Johnson en raison de caillots sanguins » rares « … encore un vaccin qui pose problème…

Encore un vaccin qui pose problème… Les CDC et la FDA ont demandé un arrêt temporaire mais immédiat de l’utilisation du vaccin COVID de J&J pendant qu’ils enquêtent sur au moins six cas de caillots sanguins potentiellement dangereux chez des personnes ayant reçu le vaccin.

The Defender fait l’objet d’une censure sur de nombreux canaux sociaux. Assurez-vous de rester en contact avec les nouvelles qui comptent en vous abonnant aux nouvelles du jour. C’est gratuit.

Les agences fédérales ont annoncé aujourd’hui qu’elles cesseraient d’utiliser le vaccin COVID à injection unique de Johnson & Johnson (J&J) dans les sites de vaccination de masse pendant qu’elles enquêtent sur le lien possible entre ce vaccin et des caillots sanguins potentiellement dangereux.

Les États et d’autres prestataires devraient également interrompre les vaccinations.

Dans une déclaration conjointe des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et de la Food and Drug Administration (FDA), les agences ont déclaré qu’elles enquêtaient sur six cas de caillots sanguins aux États-Unis. Tous les six sont survenus chez des femmes âgées de 18 à 48 ans, et les symptômes sont apparus six à 13 jours après la vaccination.

Une femme est décédée et une deuxième, dans le Nebraska, a été hospitalisée et se trouve dans un état critique, a rapporté le New York Times.

Les CDC vont convoquer une réunion du Comité consultatif sur les pratiques de vaccination mercredi pour examiner plus avant les cas et évaluer leur importance potentielle. La FDA examinera cette analyse, selon la déclaration commune…

Ceci est un extrait, je vous invite à poursuivre la lecture de cette publication sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR