Cogiito.com : Des scientifiques israéliens annoncent un autre effet secondaire du vaccin COVID-19 : l’Herpès Zoster ou Zona

Les caillots sanguins sont à juste titre l’un des effets secondaires les plus médiatisés des vaccins COVID-19, mais des scientifiques israéliens mettent également en garde contre un autre effet secondaire potentiel : les infections d’herpès.

Selon une étude parue dans la revue Rheumatology, les scientifiques israéliens ont identifié six cas de patients ayant développé une éruption cutanée due à l’herpès après avoir reçu le vaccin Pfizer, et d’autres cas ont été découverts depuis.

L’herpès zoster, également connu sous le nom de zona, se manifeste par une éruption cutanée accompagnée de démangeaisons et de petites bosses rouges, qui peut entraîner des douleurs et des lésions nerveuses si elle n’est pas traitée. Il provoque également une sensation de brûlure prolongée sur la peau, qui peut persister longtemps après la disparition de l’éruption.

Selon des chercheurs du Carmel Medical Center de Haïfa et du Tel Aviv Sourasky Medical Center, les patients atteints de maladies rhumatismales inflammatoires auto-immunes présentent un risque plus élevé de développer une infection herpétique en réaction au vaccin.

Ils ont constaté que 1,2 % des patients ayant reçu le vaccin ont été victimes de l’infection. Tous les patients concernés présentaient des cas légers de maladies rhumatismales inflammatoires auto-immunes. Bien que cette infection soit plus fréquente chez les personnes âgées, tous les patients qui ont connu cet effet secondaire particulier étaient jeunes ; quelques-uns avaient la trentaine.

Cinq des patients ont développé l’herpès zoster après leur première dose de vaccin, tandis que le sixième a développé l’infection après sa deuxième dose. Bien que les médecins ne puissent pas affirmer à ce stade que le vaccin provoque l’herpès, il semble qu’il puisse déclencher l’infection chez certains patients.

La chercheuse principale de l’étude, le Dr Victoria Furer, a déclaré au Jerusalem Post qu’après la publication de l’étude le 12 avril, elle a reçu des courriels de patients du monde entier indiquant qu’ils avaient également développé un zona après avoir reçu le vaccin…

Ceci est un extrait, je vous invite à poursuivre la lecture de cette publication sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR