Cogiito.com : Plus de 200 médecins appellent à une distribution mondiale de vitamine D parce qu’elle réduit les infections, les hospitalisations et les décès dus au COVID et aux patients.

Plus de deux cents médecins et scientifiques se sont réunis pour soutenir la distribution mondiale de vitamine D afin d’aider à traiter les infections à covide et de réduire les hospitalisations, les admissions en soins intensifs et les décès.

Les médecins appellent tous les gouvernements et les systèmes de santé du monde entier à recommander et à distribuer immédiatement de la vitamine D aux populations adultes.

Bien avant le covid-19, la majorité de la population mondiale était physiquement prête à souffrir d’infections. Cela est dû au fait que 70 % de la population mondiale est déficiente en vitamine D et a une fonction immunitaire médiocre.

Toutes les recherches médicales actuelles montrent que la carence en vitamine D est le dénominateur commun à l’origine d’hospitalisations fréquentes, d’admissions en soins intensifs, de maladies graves et de décès.

La vitamine D est à la fois peu coûteuse et non toxique.

Elle aurait déjà pu être distribuée aux populations du monde entier tout au long de la pandémie, mais les autorités de santé publique, des NIH aux CDC, ont honteusement adopté l’approche inverse, entraînant des souffrances et des décès inutiles.

La lutte contre la carence en vitamine D devrait être une priorité absolue pour les gouvernements du monde entier.

La carence en vitamine D est définie médicalement comme étant inférieure à 20ng/ml (50nmol/L) et touche plus de 33% de la population. L’insuffisance en vitamine D est définie comme étant inférieure à 30ng/ml (75nmol/L) et touche plus de 50 % de la population. Pour que la vitamine D circulante atteigne un niveau minimal suffisant (30 ng/ml), il est recommandé à la plupart des gens de consommer 6 200 unités internationales (UI) de vitamine D chaque jour.

La carence en vitamine D est plus fréquente chez les personnes à la peau foncée, en raison de leur forte teneur en mélanine, qui bloque l’absorption de la lumière du soleil.

La carence est également fréquente chez les personnes en surpoids ou obèses.

La vitamine D est liposoluble ; par conséquent, les taux de vitamine D en circulation sont plus élevés chez les personnes qui ont un poids sain. Les personnes qui vivent dans l’hémisphère nord sont souvent carencées, surtout en hiver, lorsqu’elles sont à l’intérieur et à l’abri du soleil. La population âgée est également déficiente, surtout si elle est coincée dans des maisons de retraite qui l’isolent de la lumière du soleil.

Poursuivez la lecture de cette publication chez :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR

1 Comment

  1. Oui Monsieur Jandrok et d’autres en parlent depuis longtemps et surtout depuis le début le début de cette  » pandémie « . J’ai la chance d’avoir du soleil tous les jours quasiment ici au Maroc et je m’expose tous les 2 jours 30 mn en évitant les heures trop chaudes. Mais même ici les marocains sont rares à le faire alors qu’ils ont la chance de l’avoir à l’état pur.

Les commentaires sont fermés.