Cogiito.com : Dr. Mike Yeadon, ancien vice-président de Pfizer déclare : « Votre gouvernement vous ment d’une manière qui pourrait conduire à votre mort. »

Regardez par la fenêtre et pensez : « Pourquoi mon gouvernement me ment-il sur quelque chose d’aussi fondamental ? » 

Parce que, je pense que la réponse est, qu’ils vont vous tuer en utilisant cette méthode. Ils vont vous tuer, vous et votre famille.

7 avril 2021  (LifeSiteNews)  – Dr Michael Yeadon, ancien vice-président et scientifique en chef de Pfizer pour les allergies et les voies respiratoires, qui a passé 32 ans dans l’industrie à diriger la recherche sur les nouveaux médicaments et a pris sa retraite du géant pharmaceutique avec «le poste de recherche le plus élevé» en son domaine, s’est entretenu avec LifeSiteNews lors d’un entretien téléphonique. 

Il a abordé la propagande «manifestement fausse» des gouvernements en réponse au COVID-19, y compris le «mensonge» des variants dangereux, le potentiel totalitaire de «passeports vaccinaux» et la forte possibilité que nous ayons affaire à une «conspiration» qui pourrait conduire à quelque chose de bien au-delà du carnage vécu dans les guerres et les massacres du 20 e siècle.

Ses principaux points incluaient:

  1. Il n’y a «aucune possibilité» que les variantes actuelles du COVID-19 échappent à l’immunité. C’est «juste un mensonge».
  2. Pourtant, les gouvernements du monde entier répètent ce mensonge, indiquant que nous assistons non seulement à un «opportunisme convergent», mais à une «conspiration». Pendant ce temps, les médias et les plateformes Big Tech sont engagés dans la même propagande et la même censure de la vérité.
  3. Les sociétés pharmaceutiques ont déjà commencé à développer des vaccins de «complément» («de rappel») inutiles pour les «variants». Les entreprises prévoient de fabriquer des milliards de flacons, en plus de la campagne expérimentale actuelle de « vaccin » COVID-19 . 
  4. Les agences de régulation comme la Food and Drug Administration des États-Unis et l’Agence européenne des médicaments, ont annoncé que, puisque ces vaccins «d’appoint» seront si similaires aux injections précédentes qui ont été approuvées pour une autorisation d’utilisation d’urgence, les sociétés pharmaceutiques ne seront pas tenues de  » effectuer des études de sécurité clinique. »
  5. Ainsi, cela signifie pratiquement que la conception et la mise en œuvre de vaccins à ARNm répétés et forcés «passent de l’écran d’ordinateur d’une société pharmaceutique dans les bras de centaines de millions de personnes, [injectant] une séquence génétique superflue pour laquelle il n’y a absolument pas besoin ou justification. »
  6. Pourquoi font-ils cela? Puisqu’aucune raison bénigne n’est apparente, l’utilisation de passeports vaccinaux avec une «réinitialisation bancaire» pourrait aboutir à un totalitarisme comme le monde n’en a jamais vu. Rappelant le mal de Staline, Mao et Hitler, le «dépeuplement massif» reste une issue logique.
  7. Le fait que cela puisse au moins être vrai signifie que tout le monde doit «se battre comme un fou pour s’assurer que ce système ne se forme jamais ». 

Le Dr Yeadon a commencé à s’identifier comme étant simplement un «gars ennuyeux» qui est allé «travailler pour une grande société pharmaceutique… en écoutant la principale émission nationale et en lisant les grands journaux…

Poursuivez la lecture de cette publication chez :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Je vous invite à vous abonner à ma chaîne Odysee et à mon canal Telegram.