Cogiito.com : Ce que les parents doivent savoir : Les vaccins Covid-19 : une nouvelle technologie expérimentale, 1000 rapports de blessures

Par Rose, le 4 mai 2021 : *Remarque : 83 % des données VAERS proviennent de fournisseurs médicaux, d’agences de déclaration d’état et de rapports de sociétés pharmaceutiques. La majorité des rapports volontaires sont des rapports individuels ou familiaux de bonne foi, souvent vérifiés par des rapports médicaux coexistants provenant d’un fournisseur de soins. Le faible taux de saisie est le problème du VAERS, et non la crédibilité des données.

Violation de l’éthique médicale

Le taux de mortalité des 0-20 ans avec un diagnostic attribué à Covid-19 est proche de zéro. Sur le minuscule pourcentage de morbidité rapporté avec une maladie attribuée à Covid-19, la majorité a d’autres conditions sous-jacentes graves.

https://www.upi.com/Health_News/2020/09/15/75-of-youths-who-died-from-COVID-19-had-underlying-health-conditions/1781600190309/

Il est contraire à l’éthique médicale standard de tester des médicaments de nouvelle technologie sur des populations vulnérables, et cette population n’est pas à risque. Moderna, Johnson & Johnson et Pfizer administrent des médicaments expérimentaux à usage d’urgence,

ce qui va à l’encontre de toutes les normes d’éthique et d’intégrité scientifiques, en utilisant des enfants pour tester des médicaments de nouvelle technologie.

Moderna et Pfizer mènent actuellement des essais de vaccins sur des enfants âgés d’à peine six mois. Les essais de Johnson & Johnson sur des enfants sont en cours.

https://abcnews.go.com/US/children-young-months-now-covid-19-vaccine-trials/story?id=77353416

Ce que les parents doivent savoir :

Les vaccins Covid-19 ne sont utilisés qu’en cas d’urgence et à titre expérimental. De nombreux Américains ignorent que la vaccination avec des médicaments à ARNm de nouvelle technologie (Moderna, Pfizer) et avec l’adénovirus (Johnson & Johnson) les place dans un essai médical en cours. D’autres enquêtes sur la sécurité sont en train de se développer à partir des effets secondaires de la vaccination Covid-19 après la vaccination Covid-19 (caillots sanguins et myocardite par exemple). Voici le résumé des autorisations d’utilisation limitée de chaque lettre de la FDA

https://www.unite4truth.com/post/johnson-johnson-put-active-ingredient-of-astrazeneca-vaccine-in-15-million-of-its-covid-19-vaccine

https://www.unite4truth.com/post/myocarditis-occurring-post-pfizer-moderna-covid19-vaccination-10-000s-cardiac-events-us-uk-europe

Johnson & Johnson, Janssen :

« Le vaccin Janssen COVID-19 est destiné à l’immunisation active pour prévenir le COVID-19 causé par le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) chez les individus âgés de 18 ans et plus. Le vaccin contient un vecteur adénovirus humain recombinant, incompétent pour la réplication, de sérotype 26 (Ad26), codant pour la glycoprotéine du pic viral (S) du SRAS-CoV-2, stabilisée dans sa forme de pré-fusion. Il s’agit d’un vaccin expérimental qui n’est homologué pour aucune indication ». Citation directe de la lettre d’approbation d’urgence émise le 27 février 2021.

Poursuivez la lecture sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR