Cogiito.com : Les malheurs d’AstraZeneca persistent alors que les effets secondaires des vaccins font la une des journaux

Les malheurs d’AstraZeneca se poursuivent alors qu’un caillot sanguin fait perdre à un homme la moitié de son intestin, que l’Inde rapporte 26 cas de caillots sanguins et que l’Indonésie suspend 45 000 doses suite au décès d’un homme de 22 ans.

Le vaccin COVID d’AstraZeneca, qui n’est pas encore autorisé aux États-Unis, continue de faire l’objet d’une presse négative dans d’autres pays en raison de rapports faisant état d’effets secondaires indésirables.

Comme le rapporte The Defender aujourd’hui, le musicien Eric Clapton a déclaré avoir souffert d’effets secondaires « désastreux » après avoir reçu le vaccin.

Parmi les autres nouvelles récentes, citons les rapports en Inde de 26 cas de caillots sanguins liés à AstraZeneca, et en Colombie-Britannique, le rapport d’un homme de 43 ans qui se remet de complications dues à un caillot sanguin qu’il a développé après avoir pris le vaccin.

En Indonésie, les autorités sanitaires ont déclaré avoir suspendu un lot d’AstraZeneca à la suite du décès d’un homme de 22 ans.

Un homme « en bonne santé » perd la moitié de son intestin

Selon CBC News, un homme de 43 ans de la Colombie-Britannique, auparavant en bonne santé, est à l’hôpital pour se remettre des complications d’un caillot sanguin rare survenu après une vaccination par AstraZeneca.

Shaun Mulldoon a reçu le vaccin le 22 avril. Il a ensuite développé des symptômes, notamment des nausées, des maux de tête, de la fièvre et des vomissements. Le 8 mai, M. Mulldoon a observé la présence de sang dans ses vomissures et ses selles, ce qui l’a incité à consulter un médecin en urgence.

Les médecins ont découvert un caillot de sang dans l’abdomen de Mulldoon et ont pratiqué une intervention chirurgicale d’urgence au cours de laquelle ils ont retiré deux mètres de son intestin grêle…

Poursuivez la lecture sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR