Cogiito.com : L’ÉTAT PROFOND à travers la vaccination de masse,répand des particules de protéines de pointes dans des actes de terrorisme pour perpétuer la plandémie.

Rétrospectivement, cela semble maintenant évident : le virus est presque inoffensif, mais la protéine spike qu’il transporte est la  » charge utile « , et la protéine spike est extrêmement dangereuse.

Pour déclencher la plandémie, l’État profond du vaccin a probablement libéré des particules de protéine spike dans la ville de New York. Et pour perpétuer la plandémie, ils ont mis des particules de protéine spike dans les vaccins – tous admis – et injectent maintenant aux gens des particules de protéines mortelles et armées qui provoquent des caillots sanguins et des décès.

L’industrie du vaccin a désormais recours au bioterrorisme comme principal modèle économique.

Les « piqûres de rappel » à venir sont conçues pour maintenir la protéine de pointe en circulation, en veillant à ce que les gens continuent à tomber malades afin que les sociétés de vaccins puissent engranger davantage de bénéfices sur la maladie et la peur. L’ensemble de leur modèle économique repose désormais sur l’injection répétée à des êtres humains de particules protéiques armées qui répandent la maladie et la mort.

On dira de tous ceux qui meurent qu’ils sont morts « du covid », tandis que tous ceux qui vivent seront décrits comme ayant été « sauvés par le vaccin ».

Pourtant, le vaccin est la pandémie.

Le vaccin contient la protéine spike, et ce fait est ouvertement admis, même par le gouvernement du Connecticut, tous les fabricants de vaccins et les médias dirigés par les entreprises. Ils confirment tous que les vaccins contiennent la protéine spike…

Poursuivez la lecture sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR