Cogiito.com : L’intérêt sur l’argent crée un vol !

D’après Michèle Aktas qui présente son ouvrage : L’usure bancaire, Des Ecritures Saintes à nos jours . Pour une finance éthique et solidaire. Michèle Aktas – Editions de l’Onde – Novembre 2020. Cet ouvrage est vendu au prix de 14 euros en version papier dans toutes les librairies et à 6.99 euros en version E-book.

De toute évidence, l’intérêt sur l’argent crée un vol. Dès lors, pour se défaire d’un ennemi puissant, il ne suffisait pas de l’arrêter. Il fallait l’obliger de reculer au moyen de contraintes fiscales et de mesures discriminatoires sans quoi la richesse extorquée aux autres par voie usuraire le rendait infiniment redoutable. Les Écritures saintes sont remplies de recommandations à ce sujet…  Mais nous verrons dans quel but la prohibition de l’intérêt a été contournée.

D’après l’auteure belge, Michèle Aktas, ce serait sa rencontre avec un ressortissant turc qui lui aurait permis de trouver ce dont le matérialisme la privait, l’approche spirituelle qui a motivé son ouvrage paru aux éditions de l’Ondeen novembre dernier auterme de 9 années d’autodidaxie :

 L’usure bancaire : des Écritures Saintes à nos jours – Pour une finance éthique et solidaire.

Le Coran mentionne en effet l’existence de djinns (mot arabe dérivé du mot ‘‘cacher, dissimuler’’) qui, à la différence des anges, sont dotés du libre arbitre et sont capables de se montrer malfaisants à l’égard des êtres humains. Leur influence peut aller jusqu’à la possession et la démence, corrompant les fondements de l’ordre ancien pour finalement soumettre tous leurs ennemis à la captivité et à la persécution.

Ainsi, l’esprit malin pousse ses victimes à l’immoralité, à la perversion sexuelle et au nudisme. À la suite de leur asservissement aux puissances démoniaques, Dieu est alors perçu comme un être agissant continuellement dans l’histoire.  Cette découverte constitue l’élément central de la religion gnostique, l’influence démoniaque dont l’ambition est d’édifier un gouvernement mondial.

Or, il est vrai que le pouvoir occulte du Vatican a orienté la politique coloniale des empires espagnols, portugais et français depuis le XVIIe siècle si bien qu’en détruisant les vieilles structures comme la communauté rurale, l’autoconsommation familiale et l’artisanat, il a permis de créer les conditions du régime qui devait succéder de pair avec un changement majeur du système monétaire. 

En fait, les pèlerins chrétiens pouvaient confier aux Templiers la somme nécessaire à leur pèlerinage en échange d’une lettre sur laquelle était inscrite la somme déposée. Arrivés à destination, ils récupéraient l’intégralité de leur argent en monnaie locale. Seulement, le montant du remboursement ne correspondait pas toujours à la somme initiale du dépôt lorsqu’il pouvait être camouflé par le changement de monnaie.

Après avoir été condamnés pour plusieurs chefs d’accusation, les croisés s’établirent dans différentes îles de la Méditerranée, se dénommant les ‘‘Chevaliers de Rhodes’’ ou les ‘‘Chevaliers de Malte’’. Ils y ont constitué leur État jusqu’à ce qu’ils soient vaincus par les armées de Napoléon et qu’ils transférèrent leur siège principal à Rome, devenant la milice du Pape…

Poursuivez la lecture sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR