Cogiito.com : Le mythe du « diffuseur asymptomatique » a pris un nouveau coup dans l’aile cette semaine.

Depuis le début de la crise pandémique au début de l’année 2020, les responsables gouvernementaux et de la santé publique ont affirmé sans ambages que toutes les mesures difficiles prises l’étaient dans le but de « contrôler la propagation du virus » ou de « stopper la maladie ».

Ainsi, une litanie d’interventions dites non pharmaceutiques, mais également pharmaceutiques – ont été considérées par le consensus comme des mesures essentielles pour lutter contre la propagation de ce qui était qualifié de maladie asymptomatique.

Plus d’un an plus tard, quelques spécialistes de la « santé publique » ont eu le courage de vérifier cette hypothèse fondamentale. Récemment, au Royaume-Uni, des responsables ont organisé et surveillé neuf événements de grande envergure, dont un match de la finale de la FA Cup et la remise des Brit Awards, tous deux exemptés des règles habituelles du COVID. Les résultats de ce test devraient être salués comme une bonne nouvelle, mais pour ceux qui sont fortement investis dans le récit, il s’agit ni plus ni moins d’un effondrement :

peu ou pas de « cas » de coronavirus ont été détectés.

Les responsables ont réussi à rassembler seulement 15 « cas » ou « infections » présumés (considérés comme tels simplement en raison d’un seul « test positif ») sur un total de quelque 60 000 participants.

Le résultat de cette expérience a porté un coup fatal au mythe central sur lequel repose toute la crise de la « pandémie mondiale » du COVID-19, à savoir le mythe de la propagation asymptomatique et les fameux « super-épandeurs » tant décriés.

Sky News UK rapporte…

Neuf événements de grande envergure ont été organisés dans le cadre du plan gouvernemental visant à permettre le retour des grandes foules cet été. Ceux qui y ont participé ont été exemptés de certaines règles relatives au coronavirus, comme la règle des six…

Poursuivez la lecture sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Je vous invite à vous abonner à ma chaîne Odysee et à mon canal Telegram.