Fédération Galactique : Suivre sa propre guidance intérieure

Lorsque nous commençons à nous sentir perdus ou confus à propos de divers aspects de notre vie, notre premier réflexe est de chercher une direction. Nous sommes persuadés que les réponses dont nous avons besoin se trouvent quelque part, et que le fait de les trouver nous aidera à savoir quelle est la bonne direction à prendre.

Si la recherche de conseils et d’orientations auprès des autres peut parfois s’avérer utile, ce n’est pas toujours la meilleure façon de s’aider soi-même. Plutôt que de compter sur quelqu’un d’autre pour nous dire notre vérité, nous pouvons choisir de regarder à l’intérieur de nous-mêmes et de trouver les réponses en nous-mêmes.

Chacun de nous a reçu le don d’un conseiller intérieur qui ne nous fera jamais faire fausse route. Ce conseiller intérieur n’est cependant pas insistant. Il ne s’exprimera que si nous demandons de l’aide. Lorsque nous ouvrons enfin notre cœur et notre esprit pour écouter ce que notre conseiller intérieur a à nous dire, la sagesse commence à circuler librement et nos vies commencent à changer pour le mieux.

Alors, comment exploiter cette richesse de sagesse ? Y a-t-il un formulaire de demande que nous devons remplir quelque part ? Non, c’est encore plus simple que cela, Dieu merci. Voici des conseils pour vous aider à vous connecter à votre guidance intérieure et à l’utiliser pour créer votre meilleure vie :

1) Créez un forum harmonieux – notre guidance intérieure s’épanouit dans un environnement paisible et tranquille. Si vous avez beaucoup de bruit et de chaos autour de vous, vous ne serez pas en mesure de vous connecter et d’entendre la sagesse qui vous attend.

Essayez de trouver un endroit calme où vous pourrez vous détendre. Vous pouvez également vous entourer de beauté en apportant des fleurs fraîches, des bougies parfumées ou de l’encens, ou même des œuvres d’art apaisantes. Tout ce qui peut vous aider à vous mettre d’humeur calme et paisible.

2) Tournez-vous vers l’intérieur – si vous n’êtes pas un méditant régulier, cela peut être difficile au début. Vous pourriez vous demander vers quoi vous êtes censé vous tourner, ou sur quoi vous devez vous concentrer. La réponse est simple : rien. Ne vous concentrez sur rien.

Fermez simplement les yeux et portez votre attention vers l’intérieur, sur le silence qui vous habite. Des pensées aléatoires vont probablement continuer à surgir, mais repoussez-les doucement et ramenez votre attention sur le silence.

3) Écoutez la sagesse – si vous avez une situation spécifique dans laquelle vous vous débattez, c’est le bon moment pour y réfléchir. Essayez de le faire sans jugement et sans essayer de tirer des conclusions. Réfléchissez simplement à la question et pratiquez l’acceptation pour ce qu’elle est en ce moment.

Puis demandez-vous : « Quelle serait la meilleure ligne de conduite pour moi en ce moment ? » Examinez les possibilités qui s’offrent à vous et réfléchissez à ce que vous ressentez avec chacune d’elles. Le plus souvent, vous remarquerez une différence entre ce qui vous semble bon et ce qui vous semble mauvais.

4) Laissez la solution se matérialiser – si vous ne recevez pas d’idées au départ, mettez le problème de côté pendant un certain temps. En passant par ce processus, vous avez déjà fait appel à votre guidance intérieure et demandé de l’aide. Même si la réponse n’apparaît pas immédiatement, elle finira par apparaître.

Cela ne prend pas longtemps ! Faites simplement l’effort de rester ouvert à la réponse lorsqu’elle arrive. Elle arrivera généralement dans un éclair d’inspiration ou de perspicacité qui vous fera dire « Ah ha ! ». Ou peut-être s’agira-t-il plutôt d’une intuition subtile, où vous savez simplement qu’un plan d’action particulier vous semble juste.

5) Agissez avec votre cœur – une fois que vous savez ce que vous devez faire, agissez avec confiance. Ne laissez pas vos inquiétudes ou vos peurs vous retenir. Croyez que votre guide intérieur sait ce qui est le mieux pour vous, et avancez avec courage.

Rappelez-vous qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais chemins dans la vie, mais seulement des expériences dont nous pouvons tirer des leçons. En examinant au moins vos options et en considérant la voie qui vous convient le mieux en ce moment, vous prenez une décision plus sage que celle que vous auriez prise autrement.

À tout moment, efforcez-vous d’être votre propre maître. Il n’y a rien de mal à rechercher la connaissance et la perspicacité des autres, mais vous n’êtes pas non plus obligé de suivre aveuglément leur voie. Vous avez la capacité de trouver votre propre voie et de décider ce qui est le mieux pour vous.

Dans votre quête de connaissances, vous rencontrerez des informations qui vous semblent justes, mais aussi des informations qui ne semblent pas avoir de sens. Faites preuve de discernement et comprenez qu’il existe de nombreuses vérités. Il vous suffit de trouver la vôtre.

Wendy Betterini


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR