Cogiito.com : Propagande vaccinale dans les écoles Françaises, la nouvelle gestion du contrôle

Personnes virtuelles et sans état d’âme pour décider les enfants de se faire vacciner !

Aristote Lesage Philosophe

Je suis un philosophe et je réfléchis aux problèmes moraux posés par la santé et la médecine. Tous les philosophes ne seraient pas d’accord avec moi, mais je pense qu’il faut mettre en avant l’intérêt collectif en ce qui concerne la vaccination. Si suffisamment de personnes sont vaccinées, alors TOUT LE MONDE profite de l’immunité de groupe. Je pense donc que c’est normal que chacun joue le jeu (à moins de raisons médicales contre-indiquant la vaccination).

Fait établi: Certains vaccins peuvent provoquer des effets indésirables, comme une réaction modérée et transitoire (fièvre, courbatures…) ou qui peuvent rarement être plus grave. Les vaccins sont autorisés seulement si les bénéfices qu’ils peuvent apporter sont supérieurs aux risques associés, mais ces derniers peuvent être un frein pour se faire vacciner ou faire vacciner ses enfants.

Problème : Les personnes qui ont choisi de ne pas vacciner leurs enfants savent que si tous les autres sont vaccinés, les leurs sont probablement à l’abri.

Question : Pourquoi certaines personnes bénéficieraient-elles des avantages apportés par les comportements des autres alors qu’elles prétendent les désapprouver ?

Stéphanie Lejeune
Jeune Fille non vaccinée contre l’HPV

Mes parents n’ont pas voulu que je sois vaccinée contre l’HPV. Ils ont entendu tellement de rumeurs contre les vaccins. Aujourd’hui j’ai 18 ans et c’est à moi de décider, et les informations que j’ai pu trouver me confortent dans le choix de me faire vacciner.

Fait établi : Seulement 30 % des jeunes filles ont reçu le vaccin HPV aujourd’hui en France, contre 80 % au Danemark, alors que le vaccin est très efficace pour éviter le développement de lésions cancéreuses. Il est recommandé depuis 2018, pour les garçons également.

Problème : Le taux de vaccination en France est très faible, alors que les lésions précancéreuses sont fréquentes. D’autres maladies qui sont elles aussi fréquentes bénéficient d’un vaccin sur la base du volontariat.

Question: Pourquoi ne pourrait-on pas recevoir plus d’informations dans les lycées pour aider les jeunes à décider ?

Martine Erable Médecin généraliste

Bien que certains de mes patients aient peur des vaccins, moi, je suis pour ! Dans les années 1950, de nombreuses épidémies et maladies auraient pu être évitées si un vaccin avait existé. Il faut se souvenir de cela lorsqu’on voit tous les débats et toutes les controverses au sujet de la vaccination auxquels mes patients sont confrontés sur les réseaux sociaux ou à télévision. Mais je suis convaincue de l’utilité des vaccins, et quand je vaccine mes patients, j’ai le sentiment de leur donner une arme puissante contre une infection. Le vaccin contre la COVID-19, bien que très récent, semble avoir une très bonne efficacité, avec pas ou peu d’effets secondaires. À mon avis, on devrait faire tout ce qui est possible pour que davantage d’enfants soient vaccinés. Je suis bien contente que les vaccins soient désormais devenus obligatoires avant l’entrée en maternelle, et que de nouveaux vaccins utiles soient proposés à la population.

Fait établi : Les taux de couverture vaccinale sont insuffisants en France pour la rougeole, l’hépatite B, le papillomavirus humain (HPV). Depuis 2018, 11 vaccins, dont l’hépatite B et la rougeole, sont devenus obligatoires pour entrer en maternelle.

Problème : On a vu réapparaître ces dernières années des épidémies de rougeole, de coqueluche que l’on peut prévenir par la vaccination…

L’article complet sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR

5 Comments

  1. je suis consternée de voir l’aveuglement, des parents, irresponsables de leurs enfants! où au lieu de combattre contre ces mesures assassines, ils envoient leurs enfants à l’abattoir!!!sans réflexions, sans recherches intellectuelles….en suivant la masse, pour moi, tous ces gens sont complices de ce génocide, le déni, le manque de courage……cette lâcheté participe, aux plans satanique de l’ordre mondial!!!!

    • Le crime parfait pour les mondialistes qui avaient prévu une vaccxx mondiale de plus de 40% de la Planète qui, assurent ils, contaminerait le reste de l’humanité……C’est donc prémédité !Il y a urgence arrêtons nous de suivre le mouvement qui nous mènera où?……

  2. C’est vraiment pousser dans le dos des enfants et des parents à la vaccination ! Il faut vraiment être à côté de ses pompes pour accepter une farce et attrape pareille ! Je me pose des questions sur les réflexions des parents qui aiment leurs enfants en les faisant vacciner. Est-ce que les parents sont eux-mêmes vaccinés ? Sont-ils conscients qu’ils mènent leurs enfants à l’abattoir ? Moi aussi cela m’exaspère, car je pensais avoir tout vu ! Ici, c’est le pompon ! Qui vivra, verra !

  3. Merci pour ce partage…
    Tous ces personnes qui vivent avec des dogmes sans rien remettre en question m’exaspère…

Les commentaires sont fermés.