Cogiito.com : Les entreprises prévoient déjà de remplacer les employés « vaccinés » qui mourront probablement d’ici quelques années.

Un cadre qui travaille dans l’industrie pétrolière et gazière à l’élaboration de plans de stragie de continuité pour de grandes entreprises a lancé un avertissement selon lequel les entreprises du monde entier prévoient déjà de devoir remplacer leurs travailleurs « vaccinés » au cours des prochaines années.

Dans la vidéo suivante de Brighteon.com, écoutez la femme qui explique que les entreprises avec lesquelles elle travaille savent parfaitement que les personnes vaccinées contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) mourront très probablement dans les trois prochaines années, laissant des emplois vacants qu’il faudra rapidement combler :

https://www.brighteon.com/embed/fc63b141-7205-4d89-843c-9edd7ccd738b

« Les entreprises doivent prévoir ce qui se passera lorsque leur personnel partira… et la planification de la relève est un domaine dans lequel j’aide les entreprises, en particulier les services de recrutement », explique-t-elle.

« Les dirigeants demandent à leur personnel des RH et à leurs gestionnaires, aux surintendants, aux agents de surface, etc. de passer en revue le personnel qui a reçu les vaccins, et ils prévoient de devoir tous les remplacer dans les trois prochaines années. Qu’en pensez-vous sincèrement ? »

La jeune femme ne se nomme pas, mais affirme qu’elle dirige une entreprise qui travaille dans la planification de la relève. Nous la croyons sur parole, mais cela résonne avec ce que le virologue français et lauréat du prix Nobel le Prof. Luc Montagnier a récemment admis à propos de ce qui arrivera aux personnes piquées au vif dans les prochaines années.

« Certains de ces hommes sont littéralement en larmes lorsqu’ils font le tour de l’entreprise et cochent littéralement toutes les personnes qui ont reçu le vaccin, sachant qu’ils devront très probablement remplacer cette personne d’ici trois ans », ajoute-t-elle.

« C’est un problème très important dans le secteur dans lequel je travaille. Ces grandes sociétés gazières et pétrolières envisagent de devoir remplacer des milliers de personnes. »

Il est impensable d’injecter quoi que ce soit à des personnes pendant une « pandémie ».
M. Montagnier a tenu des propos similaires lors d’une récente interview, suggérant qu’une fois que les injections ont fait leur œuvre dans le corps d’une personne, la mort est à peu près certaine. Cela peut prendre des semaines, des mois ou des années selon les personnes.

« Il n’y a aucun espoir ni aucun traitement possible pour ceux qui ont déjà été vaccinés », aurait déclaré Montagnier.

Le Prof. Montagnier a également critiqué l’idée d’injecter quoi que ce soit aux gens pendant une prétendue « pandémie », la qualifiant d’ »impensable » en raison des risques encourus.

Ce qui est pire, c’est ce qui a été découvert sur la façon dont les injections fonctionnent comme un mécanisme de « mort lente » pour mettre fin à la vie du destinataire avec un certain décalage dans le temps.

Avec le temps, toutes les personnes qui ont reçu des injections commenceront à en voir les effets lorsque leur système immunitaire sera incapable de lutter contre des maladies simples comme la grippe et le rhume qui deviennent plus fréquents chaque année pendant les mois d’hiver.

L’article complet sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR