La fabrique du consentement !

La fabrique du consentement, un titre qui en dit long ! Ce consentement nous est enseigné depuis notre enfance : «ne  fais pas ci, ne fais pas ça », « tu vas obéir bon sang » !  Il est vrai que d’être parent c’est une découverte de tous les jours, il n’y a pas d’école pour apprendre.

Justement parlons de l’école qui elle prévoit de te faire rentrer dans le moule, qui fabrique ton consentement, qui fait de toi un futur citoyen qui n’exercera que très peu cette notion de consentement libre et éclairé. Définition du Larousse : « Action de donner son accord à une action, à un projet ; acquiescement, approbation, assentiment : Il a agi avec mon consentement. »

Et comme si l’école ne suffisait pas, il y a ta mairie de naissance qui décide de consentir à ta place, tu n’as pas ton mot à dire car c’est l’officier d’état civil qui t’enregistre comme une vulgaire marchandise sous les yeux complices de ton maire que je nomme gardien du temple maçonnique (mairie).

On appelle cela vulgairement la fraude du nom légal, oui tu sais quand tu es mort en mer à l’âge de 7 ans puisque personne n’est venu réclamé la marchandise, même pas toi. Dans ce cas, tu consens à être un bout de papier qui te fera consentir malgré toi toute ta vie à être un esclave.

On pourrait associer le consentement à la loi universelle du libre arbitre, mais seulement quand tu consens à être un humain souverain. Combien d’humains le savent ? Trop peu ! Combien d’humains ne l’exercent pas ? Ils sont trop nombreux ! Alors que c’est très simple à mettre en œuvre : Pour commencer tu dis non à tout, ensuite tu commences à consentir à ce qui te parle en écoutant tes sensations, à ce qui te semble être dans ton intérêt !

Voici l’exemple de l’impôt sur le revenu qui est totalement illégal, c’est une mise en esclavage de chaque individu concerné et de fait un crime contre l’humanité ! Et pourtant, nombreux sont ceux qui le payent ! Ils ne vous diront jamais de ce qu’ils font des ces sommes indûment perçues. Suivez l’argent si vous le pouvez et vous comprendrez !

Un autre exemple de consentement débile cette plandémie, à ne pas confondre avec la pandémie qui arrive à grands pas. Avec de simples médicaments ou des solutions naturelles ce serait déjà terminé. J’oubliais, il faut bien engraisser ces gros cochons des laboratoires, des politiques, du gouverne-ment, etc.

Les vaccinés consentent à se faire injecter un produit expérimental qui n’a jamais fait ses preuves et qui engendre de plus en plus de morts de partout où il sévit. Je discutais récemment avec mon ami Jacques qui très sérieusement avertissait le maire de sa commune : « Il faudra prévoir l’agrandissement du cimetière » !

Dans sa commune de 1 200 habitants environ, il y avait à peu près deux décès par mois. Depuis la plandémie c’est 2 décès par semaine et pourtant ils sont une majorité à être « piquousés ». Suivez l’activité des pompes funèbres et vous comprendrez mieux la situation. Évidemment ce n’est pas un cas isolé, dans le sud-ouest c’est une hécatombe.

Quand les dirigeants d’un pays s’assoient sur les directives du code Nuremberg, on assiste à un génocide avec le consentement de la populace. C’est très grave et cela devra être prochainement jugé ! Ceux qui se cacheront derrière les expressions du style « je n’avais pas le choix » ou « j’étais obligé » seront condamné lourdement, bande d’assassins !

Alors vous ne devez donner votre consentement que quand c’est clair, si vous avez le moindre doute : Refusez !!!

Prenez bien soin de vous tous, ce qui se trame contre nous est mortel.

Giuseppe


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR