Cogiito.com – Tous les vaccinés du monde entier sont des « Transhumains », d’après une décision de la Cour Suprême des Etats Unis……

Alors que la France sous la direction dictatoriale du président Macron qui est le seul et l’unique à imposer dans l’Europe occidentale et de façon inconsidérée la vaccination obligatoire à la nation française, s’alignant sur les pires dictatures, faisant fit de l’héritage historique de la France en apportant la honte sur nos origines sans se soucier des conséquences et nourrissant le terreau d’une prochaine guerre civile, faisant des prédictions du président Bashar El Assad, une réalité prochaine.

Le président Macron a provoqué une énième fois la nation française dans un acte d’une folie criminelle sans précédent dans l’histoire du monde.

Tout d’abord en mentant à nouveau, en revenant sur ses promesses et ses engagements, en imposant aujourd’hui un passeport vaccinal discriminatoire pour forcer la vaccination. En fait, il fait de toutes les personnes qui ne répondent pas à ses critères, des parias de la société qui ne pourront plus rien faire, si ce n’est, rester cloitrés chez eux. Les nazis ont fait la même chose avec les juifs durant la Seconde Guerre Mondiale en imposant un passeport racial indiquant l’absence de filiation avec les juifs, aujourd’hui le passeport indique si l’un est vacciné et l’autre pas, et le vacciné devient le nouveau juif dans la dictature assumée de Macron, qui n’en a pas fini de détruire notre nation par ses actions criminelles.

La suite logique de sa scandaleuse décision est donc l’extension du passe sanitaire, et ce, dès le 21 juillet 2021 dans les lieux de loisirs et de culture. Les enfants non vaccinés ne pourront plus participer à aucune activité, puis ce sera au tour des adultes non vaccinés qui ne pourront plus début août avoir accès aux cafés, restaurants, moyens de transport publics, ainsi qu’aux centres commerciaux. Macron « ajoute que seuls les vaccinés et les testés négatifs (sans préciser le type de test d’ailleurs) pourront y accéder. Plus de différenciation dehors/dedans, on oublie donc encore une fois la science qui nous a prouvé qu’il était rarissime de se contaminer en extérieur. » 

http://www.brujitafr.fr/2021/07/allocution-de-macron-entre-autosatisfaction-et-obligations-l-adieu-a-la-raison.html

Le non vacciné sera donc chassé de la société et de la vie sociale, il n’aura plus accès à rien, ses biens seront confisqués, l’état lui volera tout. Macron avait déclaré que nous étions en guerre, en effet, c’est bien de la guerre contre la vie dont il s’agit ici, car il force une vaccination avec des vaccins qui n’en sont pas et qui sont toujours à l’étude en AMM (autorisation de mise sur le marché) conditionnelle et que prendre une telle décision est totalement contraire au principe précaution, et parfaitement illégale de la part d’un individu qui est un banquier et qui impose à 66 millions de Français un dispositif médical dangereux et sans rapport avec le COVID-19 en tant que Pandémie.

Que cherche Macron à provoquer par cette décision ? Croit il vraiment que la totalité du personnel soignant va accepter de se laisser vacciner avec une protéine de pointe ?

Message de l’avocate Maître Thenaut, le 9 juillet 2021 à partager largement

L’interdiction de « l’obligation vaccinale » a été adoptée par la Cour Européenne !

« La Cour européenne a enfin statué sur l’interdiction de l’obligation vaccinale. Le lien en français est à la fin avec les articles de loi de la Cour européenne. Toute obligation de vaccination est désormais illégale par défaut Le Conseil de l’Europe (à ne pas confondre avec l’UE), auquel appartiennent tous les États européens à l’exception du Belarus, du Kosovo et du Vatican qui est le parrain de la Cour européenne des droits de l’homme, a décidé le 27 janvier 2021 dans sa résolution 2361/2021, entre autres, que personne ne peut être vacciné contre sa volonté, sous la pression.

Les 47 États membres sont invités à signaler avant la vaccination que la vaccination n’est pas obligatoire et que les personnes non vaccinées ne doivent pas subir de discrimination.

La discrimination est également expressément interdite en cas de risques sanitaires existants ou si une personne ne souhaite pas être vaccinée. Les fabricants de vaccins sont tenus de publier toutes les informations sur la sécurité des vaccins. Avec cette résolution, la plus importante organisation de défense des droits de l’homme en Europe a désormais établi des normes et des obligations, ainsi que créé des lignes directrices en vertu du droit international, qui doivent être appliquées par les 47 États membres, y compris l’UE en tant qu’organisation. Les discriminations, par exemple sur le lieu de travail ou les interdictions de voyager pour les personnes non vaccinées, sont donc légalement exclues. Dans toute procédure judiciaire, contre toute autorité, tout employeur, tout fournisseur de voyages, tout responsable.

L’article complet sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR