Cogiito.com – Quand les VACCINÉS sont ceux qui tombent malades du COVID, les médias déforment la réalité pour blâmer les NON VACCINÉS

Un nouveau « cluster » présumé du coronavirus de Wuhan (Covid-19) se propagerait dans la région de Cape Cod, dans le Massachusetts, et comme d’habitude, les médias grand public accusent les « non-vaccinés ».

Il est assez ironique de constater que Cape Cod a l’un des taux les plus élevés de conformité aux injections du virus chinois dans tout l’État, et pourtant les gens y tombent malades de la grippe de Fauci à un taux sensiblement plus élevé que dans les régions où le taux de vaccination est considérablement plus faible.

Un fonctionnaire local aurait déclaré à ABC News que la « grande majorité » des 132 « cas » présumés du virus chinois à Cape Cod concernaient des personnes qui avaient docilement retroussé leurs manches pour une modification permanente de leur ADN par injection létale. Seule une petite poignée de personnes non vaccinées ont été testées « positives ».

Sur ces 132 cas prétendument « confirmés » de germes chinois, 33 auraient été détectés dans une maison de retraite de Yarmouth, où la grande majorité des résidents âgés avaient auparavant reçu leurs injections de vaccins anti-Trump conformément aux directives gouvernementales.

Même si c’est un fait indéniable que la plupart des cas de virus chinois à Cape Cod se produisent chez les personnes « entièrement vaccinées », le Cape Cod Times, ABC News, le Boston Globe et d’autres faux médias accusent les personnes ayant une immunité naturelle d’être responsables de la soi-disant « épidémie ».

Le responsable de la santé de Cape Cod confirme que la plupart des cas de virus chinois sont des personnes vaccinées.

Une autre « épidémie » aurait été détectée à Boston. Selon le Boston Globe, elle remonterait jusqu’à Provincetown et à Cape Cod. Il est intéressant de noter que le Dr Janet Whelan, membre du conseil de santé de Provincetown, a admis publiquement que la maladie chinoise se propage surtout parmi les personnes vaccinées.

« Ce qui m’intéresse le plus dans cette série de cas, c’est qu’un grand nombre des personnes infectées étaient vaccinées, ce qui signifie en quelque sorte que beaucoup de personnes vaccinées qui sont exposées à la maladie peuvent se sentir en sécurité, mais peuvent aussi la transmettre à d’autres »,

aurait déclaré Mme Whelan.

ABC News, quant à elle, a décidé qu’elle en savait plus que Mme Whelan, un médecin, et a déclaré qu’il n’était « pas très inquiétant » que la plupart des nouveaux cas de germes chinois à Cape Cod se produisent chez des personnes parfaitement vaccinées.

Malgré les faits, Provincetown a émis un nouveau « mandat » de port de masque pour toutes les personnes non vaccinées, même si ce ne sont pas elles qui attrapent et transmettent la grippe de Fauci à d’autres.

« Les personnes non vaccinées devront porter des masques à l’extérieur, dans les endroits bondés, ainsi que dans tous les espaces publics intérieurs, bien que les personnes vaccinées représentent la plupart des cas actifs dans la ville », rapporte Free West Media.

Les autorités de Provincetown exigent également que les grandes salles de spectacle demandent aux visiteurs de prouver à l’entrée leur statut vaccinal, en violation de la loi HIPAA, qui protège la confidentialité médicale.

Le résident Joe Biden, quant à lui, continue de parler aux Américains des injections du virus chinois, affirmant que « vous n’allez pas attraper le covid si vous avez ces vaccins« .

La science affirme, bien sûr, le contraire, mais la vérité n’a jamais importé au père de Hunter.

« Ce que Joe veut dire, c’est que ses investissements en Chine ne seront pas affectés si VOUS vous faites vacciner », a écrit un commentateur sur Free West Media.

« Les vaccinations répétées à l’ARNm sont efficaces à 100 % pour prévenir les dommages graves aux actions de Moderna ou de Pfizer. Si vous mourez, cela n’a aucun effet secondaire sur la richesse des entreprises. »

« Même s’ils aiment les profits, c’est BEAUCOUP plus important que les profits », a répondu un autre. « Nous n’avons pas encore vu toute l’étendue du but réel de ces injections. »

Les vaccins à virus chinois rendent malades et tuent des gens partout.

L’article complet sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR