Cogiito.com – Ils nous ont caché les contrats signés avec Pfizer, les voici : « Il y a une bonne raison pour laquelle Pfizer s’est battu pour cacher les détails de ces contrats »

Cet article est très long, je vous partage une petite partie. Introduction par cogiito.com : Lorsque nous avons reçu ce document de la part d’un sonneur d’alerte Israélien, nous avons été très surpris par son contenu, d’autre part, en tant qu’êtres souverains, je me suis entretenu avec mon grand ami Giuseppe Amaniera (oui c’est moi) sur notre rôle par rapport à cet article, quoi faire, le publier ou pas à cause de l’éventuelle loi sur « le secret des affaires » ?

Mais ce document est bien trop important pour le cacher aux Français et au monde francophone et cette loi ne concerne pas les êtres souverains qui se sont détachés de la matrice et qui ne répondent qu’aux lois divines.

Il est désormais traduit, et je dois avouer qu’à sa lecture, un sentiment de colère est monté en moi, car, ma première interrogation a été :

— Qui a pu signer un tel contrat au nom de notre peuple, de notre nation, qui ?

— Quelles sont les personnes responsables, qui ont commis un tel crime de sottise en notre nom sans jamais prendre la moindre responsabilité sociale ou économique, en signant ce contrat qui engage notre État en tout ce qu’il y a de plus malhonnête et de plus criminel ?

— Qui sont ces personnes, nous voulons les connaitre.

Les conditions contractuelles de Pfizer sont tellement incroyables, que seuls des abrutis ou des complices de corruption pourraient les avoir signées.

Annuler ce contrat est à ce jour impossible, c’est un contrat passé avec le Diable en personne et il faudrait que nos députés votent une loi pour le briser.

Ainsi, pour ne pas aller dans le sens de la logique, ces signataires, de véritables criminels en bande organisée, se sont acharnés et s’acharnent encore sur notre nation pour détruire nos libertés, afin d’imposer ces vaccins inutiles et dangereux, dont le drame suprême est que Pfizer n’est responsable de rien, c’est inscrit dans le contrat, accepté par nos signataires.

Comment un laboratoire qui fabrique des produits de santé imposés aux peuples, peut-il n’avoir aucune responsabilité par rapport à ses produits, qui, hier étaient selon lui, à 96 % efficaces contre le COVID et aujourd’hui à 36 %, alors qu’il semble que leur efficacité serait en fait de 1 %, alors, qui sont celles et ceux qui ont accepté de telles conditions contre l’intérêt général ?

Toutes les personnes responsables d’avoir signé ce contrat sont redevables de graves pertes humaines, économiques et sociales qu’ont subies les nations du monde depuis près de deux ans et pour les années à venir, sans compter la perte de liberté et la destruction de nos vies, ces personnes sont responsables, et nous serions curieux de savoir ce qu’elles ont touché pour signer ce contrat, un sac de 33 talents d’argent, peut-être ?

Je réclame une enquête minutieuse sur la corruption de nos élites, des journalistes, des faux sonneurs d’alerte et de toutes les personnes impliquées dans cette immonde manipulation qui a détruit la vie de 67 millions de Français et d’Européens, et qui devra aboutir à des condamnations d’une sévérité exemplaire et incompressibles, car leur crime a clairement été contre l’humanité toute entière.

Nous, qui avons été assassinés par ces criminels en costumes confortablement installés derrière leurs bureaux, demandons, Justice.

Nous vivons une époque formi… Diable !

Philippe A. Jandrok,

Rédacteur en chef de cogiito.com


posté par Mordechai Sones, le 28 juillet 2021

« Si vous vous demandiez pourquoi l’Ivermectin a été supprimée, c’est parce que l’accord que les pays ont passé avec Pfizer ne leur permet pas d’échapper à leur contrat, qui stipule que même si un médicament est trouvé pour traiter le COVID-19, le contrat ne peut être annulé. »

Des contrats non expurgés concernant l’agent biologique expérimental connu sous le nom de « vaccin COVID-19 » entre la société Pfizer et divers gouvernements continuent d’être révélés.

L’expert en sécurité de l’information Ehden Biber a déclaré à America’s Frontline Doctors (AFLDS) Frontline News que le premier document à être récemment apparu a été découvert par le journal albanais Gogo.al.

Biber a ensuite été en mesure de localiser le contrat brésilien signé numériquement, et au moins deux autres, l’un avec la Commission européenne, et l’autre avec la République dominicaine.

Le Dr Michael Yeadon, responsable scientifique de l’AFLDS, a réagi à ces révélations après avoir consulté le contrat albanais, déclarant qu’il « semble authentique ». Il poursuit :

« Je connais l’anatomie de base de ces accords et il n’y manque rien que je m’attendrais à voir présent, et je n’ai vu aucun indice qui suggère que c’est un faux. »

Yeadon a noté ce qu’il a trouvé être « la révélation la plus stupéfiante« , citant la clause qui stipule que « s’il existe des lois ou des règlements dans votre pays en vertu desquels Pfizer pourrait être poursuivi, vous acceptez de MODIFIER LA LOI OU LE RÈGLEMENT pour y mettre fin. » (c’est nous qui soulignons)

Dans un fil Twitter qui a depuis été supprimé, à l’exception du premier tweet, Biber a expliqué la signification des accords révélés :

« Parce que le coût d’élaboration des contrats est très élevé et prend beaucoup de temps (cycles d’examen juridique), Pfizer, comme toutes les entreprises, élabore un modèle d’accord standardisé et utilise ces accords avec des ajustements relativement mineurs dans différents pays ».

 » Ces accords sont confidentiels, mais par chance, un pays n’a pas assez bien protégé le document contractuel, et j’ai réussi à mettre la main sur une copie.

« Comme vous allez le voir, il y a une bonne raison pour laquelle Pfizer se battait pour cacher les détails de ces contrats. »

L’article complet sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR

1 Comment

  1. ses un crime de guerre et un crime contre l humanités ses brandie a cravates le gouverne ment j ai même tombé sur un document du CDC qui dit que dans d’autres pays ils vaccine les enfants en bas âges en secret ses affreux de tué des gens innocent et vulnérable j ai ici la plaintes déposé du statue de Rome pour génocide et crime contre l humanités et celle de la garde national de Québec pour crime contre l humanités je suis une lanceuse d alerte depuis plus de 1ans et demis et je travaille gratuitement en plus ils faut se méfié des lanceurs d’alerte qui demande des don et de l’argent on ne peux plus faire confiance a personnes sauf nous notre intuition personnelle et se battre pour nos droits et libertés . je suis sur télégramme noms de mon groupe ensembles pour sauvé le plus de gens possibles je suis bannis de facebook je parle trop je dit trop la vérités.

Les commentaires sont fermés.