Fédération Galactique – L’océan de l’âme

Le chemin de la Vérité est comme un vol au-dessus de l’eau. Il vous renverra constamment le reflet de votre évolution, vous rappelant votre transformation. Mais si vous avez commis une erreur, vous ne tarderez pas à vous en rendre compte. Avec un peu de chance, vous corrigerez votre trajectoire avant d’être avalé par la mer.

L’océan est le grand solvant, l’évent de l’âme. C’est pourquoi le mot solution est phonétiquement identique à âme océan. La racine du mot solvant, solution, et âme est sol. L’eau de mer peut être réduite en sel et est propice à la nature électrique de la matière vivante. Les morts ne peuvent pas utiliser le sel, et c’est pour cette raison que le sel marin éloigne les énergies désincarnées.

C’est aussi la raison pour laquelle les sorts et les maléfices écrits sont dissous dans l’eau salée. Toutes les revendications écrites d’autorité et de propriété par le gouvernement, les ordres religieux ou tout autre culte devraient être dissoutes dans l’eau salée immédiatement et toutes les lois faites par l’homme devraient être abrogées, puisque personne n’a le droit de vous dicter ses caprices.

Que vous compreniez ou non comment les Frères Inversifs font tourbillonner leurs sorciers dans l’éther, ou travaillent ensemble en secret pour créer l’illusion que leur pouvoir provient d’une source éthérée, ou passent des contrats avec des entités désincarnées du monde souterrain, cela n’a aucune importance si le résultat est le même. Vous n’avez pas besoin de comprendre comment une arme fonctionne pour être tué par elle.

Vous pouvez comprendre tout ce qui concerne ce système et y être pris au piège, ou vous pouvez ne rien savoir de ce système et en être totalement indépendant grâce à votre style de vie qui consiste à ne pas faire de commerce. Il y a une composante spirituelle dans toute cette sorcellerie.

La meilleure chose que nous puissions faire est de nous concentrer sur ce que nous pouvons contrôler, c’est-à-dire la façon dont nous pensons, la façon dont nous nous sentons et la façon dont nous agissons. Nous pouvons changer notre situation en la reprogrammant vers la liberté, et la seule façon d’y parvenir est de nous abstenir de nuire à d’autres êtres, ainsi que de protéger notre propre vaisseau de l’énergie toxique, qu’il s’agisse d’environnements,

de technologies, de personnes ou de nourriture. Nous ne pouvons pas aider les autres tant que nous ne nous aidons pas nous-mêmes. Vous ne pouvez pas changer les autres. Vous pouvez seulement les inspirer. La plupart des gens n’envisagent pas de changer un système tant qu’ils n’en profitent pas, et à l’heure actuelle, il y a beaucoup trop de gens qui vivent grassement pour se soucier du changement. Il est difficile de changer quand tout va bien.

Parfois, les gens ont besoin de toucher le fond avant de changer leurs habitudes. Il semble que la société aille dans ce sens, alors la meilleure chose à faire est de s’y préparer et de s’en protéger. Il n’est pas de votre responsabilité de changer le monde ou de changer quelqu’un d’autre. Votre responsabilité est uniquement basée sur ce que vous pouvez contrôler : vous-même.

Quand vous regardez le gouvernement et les lois de l’homme, tout cela n’est qu’une farce magique qui ne peut rien lier dans le monde réel. Si les lois de l’homme avaient la capacité de lier le monde naturel, ou si ceux qui créent les lois faites par l’homme avaient la moindre autorité, il n’y aurait pas besoin de membres de gangs ou de sectes qui suivent les ordres pour les « faire respecter » en volant la liberté en échange d’un chèque de paie des différents niveaux du culte solaire,

qui est dirigé par une classe de prêtres occultes. J’ai de l’empathie pour beaucoup de gens qui ont conclu ces contrats pour « servir et protéger » parce que, d’après les informations qui leur ont été présentées, ils pensaient qu’ils opéraient toujours en vertu de la loi commune pour la communauté ou de toute autre vision idéaliste du monde qu’ils avaient adoptée en ce qui concerne le statut de fonctionnaire.

Mais ils n’ont pas reçu une information complète. Puisque personne n’a reçu d’information complète et qu’il n’y a pas eu de rencontre des esprits, tous les contrats commerciaux sont nuls et non avenus. Toutes les lois sont nulles et non avenues parce qu’elles sont basées sur le code pénal qui est ancré dans les pénalités, qui sont la déchéance d’une partie en raison de son incapacité à respecter ses obligations dans un accord, qui est un contrat.

Vous voyez comment cela fonctionne ? Lorsque ceux qui exploitent ce système pervers le comprennent, ils y ont généralement travaillé pendant une ou deux décennies et les avantages qu’ils en ont tirés leur ont procuré un niveau de confort qui leur a permis de contracter un prêt hypothécaire et de fonder une famille. En plus de cela, ils ont prêté des serments occultes au Temple de la Couronne sans même s’en rendre compte !

Ils ont généralement trois autres vies ou plus dont ils sont responsables pour ce qui est de fournir de la nourriture, un abri, une éducation, etc. Je vais donc être clair : il vous incombe d’améliorer votre niveau de conscience et de cesser de conclure des contrats avec eux plutôt que d’attendre de tous ceux qui profitent du système qu’ils aient une conscience et risquent la vie de leur famille en s’en allant.

Les gens ne fonctionnent pas comme ça et vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’ils le fassent. Ceux qui profitent de ce paradigme sont comparables à des junkies qui sont trop ancrés dans leur dépendance pour faire quoi que ce soit. Vous êtes l’intervention. Ils ont besoin que vous les sortiez de là et que vous leur fournissiez une stratégie de sortie, et la seule façon d’y parvenir est d’arrêter d’alimenter le système avec votre capital et votre consentement,

puis d’abroger la capacité des lois/statuts créés par l’homme à vous lier en dehors de la communauté qui les a adoptés. Une fois que ces faibles crétins et ignorants, qui sont nés sur la troisième base en pensant qu’ils ont frappé un triple, n’auront aucun moyen de vous attaquer avec leur complexe militaro-industriel (parce qu’ils n’ont personne/rien pour exécuter leurs ordres), alors vous serez libre de créer l’abondance et d’équiper les moyens nécessaires pour la protéger.

L’anarchie ne signifie pas l’absence de gouvernement, de règles, de frontières, etc. Cela ne signifie simplement pas de dirigeants/maîtres. La conclusion d’un contrat/accord commercial ne devrait exister qu’entre les parties concernées. Le fait que vous voyagiez ou que vous « conduisiez » ne devrait pas être un contrat occulte dans lequel vous entrez dans le commerce parce que vous avez enregistré votre voiture ou enregistré votre CQV dans un « permis de conduire ».

Le commerce devrait être libre de tous les enchevêtrements du gouvernement, de peur qu’il y ait une sorte de faute commise qui puisse être décidée dans un vrai tribunal de droit commun par un jury d’autres souverains (je suggère de créer de nouveaux noms pour ceux-ci afin qu’ils ne soient pas basés sur la servitude, c’est-à-dire, Hall of Natural Law).

Le système actuel permet aux personnes qui ne produisent rien de manipuler ceux qui, autrement, produiraient l’abondance, pour eux-mêmes et pour les autres, dans une vie restreinte de pénurie. Des trolls des brevets aux sociétés recevant la protection et les subventions du gouvernement, en passant par tous ces autres mécanismes désagréables par lesquels des sectes rusées peuvent priver les gens de leurs biens ; tout cela doit être dissous et abrogé.

L’idée que la loi martiale puisse même exister doit être abrogée. L’idée que la loi sur l’amirauté maritime puisse être appliquée à autre chose qu’aux navires sur la mer doit être abrogée. Il n’y a aucune raison légitime pour qu’une personne puisse vous prendre quelque chose sans que vous ayez décidé de le donner. Le fait de renoncer à quelque chose par peur d’être condamné à une amende, d’être emprisonné ou d’être assassiné ne constitue pas une « contribution à la société, au gouvernement ou au pays/nation ».

Tous les contrats conclus dans lesquels une partie est sous la contrainte sont nuls et non avenus. Jusque-là, je préfère signer tous les contrats commerciaux avec …vc devant ma signature d’une manière subtile qui donne l’impression que cela fait partie de mon nom. De cette façon, cela n’attire pas l’attention. Il s’agit de « vis compulsiva » ou « vi coactus » en latin, ce qui signifie « sous la contrainte ou la force, par la force (force compulsive) ou en étant contraint contre sa volonté »,

et les points de suspension (…) représentent une forme de protestation que vous vouliez faire mais que vous ne pouviez pas faire en raison des circonstances. Alors que certaines personnes dans le monde juridique se moquent de cela parce que cela n’a aucun poids dans leur système d’esclavage, cela a tout le poids spirituel parce que si vous ne signez pas, vous tombez dans le déshonneur.

Si vous signez, vous commettez une fraude légale car vous ne possédez pas le trust « cestui » que vie à ce nom. Si vous ne signez pas, vous ne pouvez pas recevoir votre indemnité, ou vous ne pouvez pas obtenir un emploi ou poursuivre le bonheur, etc.

Ils ont créé une situation où vous êtes damné si vous le faites et damné si vous ne le faites pas, de sorte que lorsque vous commencez à vous délier de vos obligations, si jamais vous êtes entraîné dans ce système illégitime et que vos transactions commerciales sont utilisées contre vous, alors vous pouvez mettre en avant le fait que vous étiez sous la contrainte lorsque vous avez conclu ces contrats.

Il se peut que cela n’ait pas de poids en ce moment, parce que les « autorités légales » ont des voyous militarisés qui vous infligeront des violences si vous ne faites pas ce qu’ils veulent, mais au fur et à mesure que ce système se détériore, vous serez en excellente position pour mettre l’accent sur et exposer le fait que vous n’avez jamais fait de commerce autrement que lorsque vous y étiez contraint par la menace de la violence.

Voici un merveilleux serment de les annuler tous que j’ai entendu Kenneth Scott, de la Maison des Cousens, donner à d’autres dans une conférence. Je l’ai amélioré pour mon propre bien, et je vous recommande d’en faire votre propre version et de le dire avec conviction, en gardant une copie personnelle de ce serment dans votre propre écriture, visible par tous dans votre maison ou sur votre lieu de travail :

« Par la présente, je révoque et annule tous les serments, vœux, engagements, liens énergétiques, contrats (écrits ou oraux), que j’ai pris sur moi, en tant qu’être vivant dans ma véritable capacité, dans cette vie, ou dans toute autre vie, qui ne sont pas en alignement avec moi ici et maintenant. Elles sont par la présente révoquées et annulées ab initio (« au ou depuis le début ») nunc pro tunc (« maintenant pour alors », comme si elles n’avaient jamais existé).

De plus, je me pardonne d’avoir accepté et permis toutes les malédictions, tous les schémas ou toutes les constructions auxquels j’ai consenti ou que j’ai achetés et qui ont soutenu les illusions de tout ce que j’ai appris et découvert, dans ce travail et dans le suivant, dans cette vie et dans la suivante ».

La solution se trouvera toujours dans la liberté, la responsabilité, la connaissance, la Vérité, la vie saine/organique, la diversité, la moralité, le volontarisme, le respect, l’individualité, la créativité, et surtout : ne pas causer de tort aux autres, c’est-à-dire ne pas voler. Moins il y a de contrôle, moins il y a de chaos. La conscience est le feu spirituel qui nous relie. Elle se comporte très largement comme le feu.

Le paradoxe concernant le feu est que plus vous en avez besoin, plus il est difficile de le créer. Il s’affaiblit et s’éteint dans des conditions humides, mais il se renforce et se répand dans des conditions sèches. Nous avons essentiellement essayé d’allumer un feu avec une foreuse à arc de fortune au milieu d’une tempête. Nous avons réussi à allumer quelques esprits, mais tout est encore humide.

Lorsque le temps changera, nous aurons le plus d’expérience et pourrons aider les autres à apprendre à allumer des feux de Vérité et à les entretenir. Une fois que l’homme a maîtrisé le feu, regardez jusqu’où il est allé. Nous sommes encore au début d’une ère (le Verseau) qui sort de plus de deux millénaires de déluge (l’ère des Poissons). Cela équivaut à essayer d’allumer un feu en pleine nature après une mousson, un typhon ou un ouragan.

Tout est trempé. Mais cela finira par sécher. Vous ne pouvez pas construire ou allumer un feu avec des matériaux mouillés. C’est un état qui devra être aéré. L’ère du Verseau est l’ère de l’air, et elle asséchera toute la sorcellerie de l’ère précédente, retirant les jougs des pêcheurs d’hommes des masses. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas trouver des matériaux secs qui ont été abrités par la tempête, par la nature ou par l’homme.

Il existe toutes sortes d’endroits où les flammes spirituelles peuvent être allumées. Enfin, et surtout, il semble y avoir une corrélation entre les cultures qui sombrent dans la sauvagerie et la suppression ou la destruction des mots qui expriment la gratitude. La gratitude est la seule chose que nous devons tous nous efforcer d’exprimer. Une grande partie du travail de notre vie est ingrate et attendue de nous.

Vous seriez surpris de voir jusqu’où la reconnaissance et la gratitude peuvent nous mener, et si vous y parvenez sincèrement, vous découvrirez qu’il est impossible de nourrir des émotions toxiques tout en fonctionnant dans un état de gratitude.

Jacob Booth


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR

1 Comment

Les commentaires sont fermés.