Cogiito – Courrier des lecteurs : Berlin et sa fabrique de cadavres…

Bonjour, j’adore vos émissions. Aussi, comme vous parlez à merveille de choses graves et lugubres, je vous invite à vous intéresser à ce qui se passe à Berlin même et à deux heures de Berlin à la frontière polonaise.

Dans la ville de Guben, il y a la fabrique de recyclage de cadavres frais qui bosse avec la bénédiction du Land du Brandebourg et le ministère de la famille et des retraités, notamment.

La fabrique grandit et seuls les média polonais en parle.

Du côté français, silence radio sur la fabrique de l’horreur. Je n’ai pas réussi à prouver qu’ils utilisent le jus des corps frais pour l’industrie pharmaceutique mais les cuves sont pleines de cadavres frais et ils ne déversent pas le jus des corps dans le fleuve situé juste à côté et qui sert de frontière entre l’Allemagne et la Pologne. 

La fabrique a sa flotte de voitures qui va prendre les jeunes morts car le corps doit être frais pour être recyclé.

Ils récupèrent en tout cas tout. Même les os ne sont pas donnés aux chiens du coin mais bien nettoyés et vendus à l’industrie chirurgicale, comme les tendons.

Chaque fois dans l’année a lieu une rencontre des donateurs. Ils déambulent parmi les corps recyclés et découpés, souvent après avoir mangé des amuse-gueules de jambon.

Appartenant à la même fabrique se trouve à la place Alexandre leur musée d’humains où ils invitent les gens à venir voir les corps dépecés, découpés et surtout à devenir aussi donateurs. Les enfants sont invités à participer avec leurs écoles à voir les corps aussi.

Guben c’est www.plastinarium.de

Berlin, c’est le Menschenmuseum

Regardez ces sujets, vous allez en faire une chronique fantastique avec votre chère Louloute qui rigole de manière si agréable.

Personne au sein de l’UE ne parle de ce sujet, ni les journalistes bien sûr…

Une très bonne soirée
G. Berlin

L’article original sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR

1 Comment

  1. Jusqu’où va-t-on sombrer dans l’ignominie??? N’oublions pas la part divine de l’être humain. Néanmoins, c’est un devoir que de s’informer et informer. Merci Philippe pour la rigueur de tes investigations et ton sens de l’humour et de l’humain.

    Cordialement.

Les commentaires sont fermés.