Hommage à Claire Séverac : la guerre secrète contre les peuples

Un témoignage sur les circonstances de la maladie de Claire Séverac « Merci de dire qu’elle est morte dans des conditions douteuses » : elle m’a confié en octobre dernier alors qu’elle venait d’apprendre qu’elle était très gravement atteinte qu’elle avait été empoisonnée probablement fin août.

Les symptômes sont arrivés très brutalement début septembre 2016. Jusqu’à là, elle m’a certifié n’avoir ressenti aucun symptôme. Elle pensait au polonium, indétectable même au compteur Geiger… Un cancer digestif aussi fulgurant a effectivement peu de chances d’être naturel. Un médecin toxicologue ou spécialiste de la médecine nucléaire ne peut que le confirmer.

Source : https://www.medias-presse.info/


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR