Cogiito – Les « vaccins » contre le Covid ont désormais une efficacité réelle de MOINS 73% ou de 27% seulement

Par Ethan Huff : Les dernières données de l’Agence britannique de sécurité sanitaire, qui a récemment remplacé Public Health England, montrent que les “vaccins” contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) ont un taux d’efficacité moyen de -73 % chez les personnes de plus de 18 ans.

Cela signifie que les vaccins font perdre aux personnes vaccinées leur immunité contre le virus chinois, et non qu’elles en gagnent davantage.

CE FAIT VA À L’ENCONTRE DU FAUX RÉCIT DIFFUSÉ PAR LE GOUVERNEMENT ET LES MÉDIAS GRAND PUBLIC SELON LEQUEL LES INJECTIONS CONTRE LA GRIPPE DE WUHAN SONT “SÛRES ET EFFICACES”.

Comme vous vous en souvenez peut-être, Pfizer a ouvertement menti au sujet de ses injections contre la grippe chinoise, affirmant à tort qu’elles offraient une efficacité de 95 % contre la grippe de Fauci. Pour ce faire, l’entreprise a manipulé de manière flagrante les données de ses essais cliniques afin de produire des résultats artificiels.

https://www.afinalwarning.com/533378.html

Comme l’explique The Exposé, les calculs de Pfizer étaient “extrêmement trompeurs et ne mesuraient que l’efficacité relative plutôt que l’efficacité absolue”. Cela a permis à l’entreprise de déformer grossièrement les données.

En outre, Pfizer a décidé d’ignorer des milliers d’autres infections suspectes au cours de son essai. Au lieu d’effectuer un test PCR pour confirmer l’une ou l’autre hypothèse, la société a évité de le faire afin d’empêcher que les résultats ne tombent en dessous du minimum d’efficacité de 50 % nécessaire pour obtenir l’approbation réglementaire.

“LE MÊME CALCUL A ÉGALEMENT ÉTÉ UTILISÉ SUR LA BASE DE RÉSULTATS INDIVIDUELS POUR REVENDIQUER UNE EFFICACITÉ DU VACCIN D’ENVIRON 70 % POUR ASTRAZENECA, ET D’ENVIRON 98 % POUR MODERNA”, A ENCORE RÉVÉLÉ THE EXPOSÉ.

Ne pas se faire vacciner permet de sauver des vies

En utilisant la même méthode de calcul que Pfizer, The Exposé a également pu déterminer l’efficacité réelle des vaccins contre le virus chinois, résultat qui est tout simplement sinistre.

En moyenne, les personnes âgées de 18 ans et plus qui se font vacciner voient leur immunité diminuer. Les personnes les plus mal loties sont celles âgées de 40 à 49 ans, dont le taux d’efficacité est de -128 %.

  • Viennent ensuite les 60-69 ans, avec un taux de -117 %,
  • et les 50-59 ans, avec un taux de -115 %.
  • Les personnes âgées de 70 à 79 ans ont un taux d’efficacité de -99 %,
  • tandis que les personnes âgées de 80 ans et plus ont un taux d’efficacité de -28 %.

“Cela prouve que les vaccins contre le Covid-19 rendent les gens plus susceptibles d’attraper le Covid-19, plutôt que de prévenir les cas de Covid-19 dans la proportion annoncée de 95 %, et le fait que l’efficacité des vaccins ait maintenant dépassé la barrière de moins 100 % chez toutes les personnes âgées de 40 à 69 ans, suggère qu’ils ont complètement décimé leur système immunitaire, du moins en ce qui concerne l’infection par le prétendu virus SRAS-CoV-2”, rapporte The Exposé.

“EN COMBINANT LES CHIFFRES FOURNIS POUR TOUS LES GROUPES D’ÂGE DE PLUS DE 18 ANS, NOUS AVONS PU CALCULER UNE EFFICACITÉ MOYENNE DU VACCIN DE MOINS-73 %, ET NOUS LE CONSTATONS DÉFINITIVEMENT DANS LE NOMBRE DE CAS CONFIRMÉS PAR STATUT VACCINAL.”

Au Royaume-Uni, ce phénomène est démontré à l’échelle nationale, puisque les personnes qui reçoivent les injections tombent malades à un taux beaucoup plus élevé que celles qui laissent leur système immunitaire fonctionner seul comme la nature l’a prévu.

Alors que 76 219 “cas” de grippe de Wuhan ont été confirmés chez les personnes non vaccinées entre la 40e et la 43e semaine de 2021, 438 972 cas ont été enregistrés chez les personnes “entièrement vaccinées” au cours de la même période.

C’est la preuve que les vaccins ne fonctionnent pas comme on le prétend et qu’ils rendent les gens plus malades que s’ils n’avaient rien fait et laissaient leur système immunitaire gérer toute rencontre potentielle avec des germes.

C’est simple : les personnes plus jeunes ont un système immunitaire plus fort, donc le “vax” ne tue pas autant d’entre elles immédiatement”, a écrit un commentateur The Exposé.

“Ils continueront à mourir plus lentement que les personnes âgées pour la même raison. Quelqu’un d’assez fou pour “vacciner” un enfant de 5 ans pourrait facilement le tuer – qui sait si le système immunitaire d’un enfant de 5 ans est encore pleinement développé à ce moment-là.”

Pour en savoir plus sur l’incapacité des vaccins antigrippaux de Fauci à prévenir la maladie, consultez le site suivant

 ChemicalViolence.com.

L’article original sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR