Données de santé publique : 89 % des décès dus au virus Covid-19 au cours du mois dernier concernaient des personnes entièrement vaccinées

Les dernières données officielles de la santé publique montrent que les personnes entièrement vaccinées ont représenté 89% des décès dus au Covid-19 au cours des quatre dernières semaines, tout en représentant 77% des hospitalisations dues au Covid-19 et 65% des cas présumés de Covid-19 entre le 9 octobre et le 5 novembre.

Le rapport statistique sur le Covid-19 est un rapport hebdomadaire sur les données du Covid-19 publié par Public Health Scotland. La dernière mise à jour publiée le 10 novembre confirme que la situation se dégrade de mois en mois pour la population entièrement vaccinée, tandis que la situation s’améliore pour la population non vaccinée.

Le tableau 18 du rapport confirme que la majorité des cas de Covid-19 ont été recensés dans la population entièrement vaccinée au cours de la semaine du 30 octobre 2021, soit 10 693 cas. La population non vaccinée a quant à elle enregistré 6 854 cas.

Le nombre total de cas par statut vaccinal, tel que confirmé par le tableau ci-dessus, entre le 9 octobre et le 5 novembre, est le suivant :

Population non vaccinée = 24 992 cas (- 438 par rapport aux données des semaines précédentes).
Population partiellement vaccinée = 4 125 cas (+ 368 par rapport aux données de la semaine dernière)
Population totalement vaccinée = 43 253 cas (+ 2 045 par rapport aux données de la semaine dernière).
Cela signifie que la population vaccinée représentait 65% des cas de Covid-19 entre le 9 octobre et le 5 novembre, tandis que la population non vaccinée représentait 36%.

Cependant, la différence entre les vaccinés et les non-vaccinés s’aggrave considérablement en ce qui concerne les hospitalisations, les personnes entièrement vaccinées représentant désormais la majorité des hospitalisations liées au Covid-19 depuis au moins juillet 2021.

Le tableau 19 du rapport confirme que la majorité des hospitalisations dans le cadre du programme Covid-19 ont eu lieu dans la population entièrement vaccinée au cours de la semaine du 29 octobre 2021, avec 356 hospitalisations. La population non vaccinée a quant à elle enregistré 142 hospitalisations.

Le nombre total d’hospitalisations par statut vaccinal pour tous les groupes d’âge entre le 9 octobre et le 5 novembre, tel que confirmé par le tableau 19 du rapport du PHS, est le suivant :

Population non vaccinée = 536 (- 16 par rapport au rapport de la semaine dernière)
Population partiellement vaccinée = 76 (+ 1 par rapport au rapport de la semaine dernière)
Population totalement vaccinée = 1673 (- 58 par rapport au rapport de la semaine dernière).
Cela signifie que la population vaccinée a représenté 77 % des hospitalisations liées au Covid-19 entre le 9 octobre et le 5 novembre 2021, tandis que les non-vaccinés n’ont représenté que 23 %.

Mais une fois encore, la différence entre les vaccinés et les non-vaccinés s’accentue lorsqu’il s’agit de décès prétendument liés au Covid-19.

Le tableau 20 du rapport confirme que la majorité des décès dus au Covid-19 se sont produits dans la population entièrement vaccinée au cours de la semaine commençant le 23 octobre 2021, avec 108 décès. La population non vaccinée n’a enregistré que 14 décès liés au Covid-19, soit près de 8 fois moins.

Le nombre total de décès présumés de Covid-19 par statut vaccinal entre le 2 octobre et le 29 octobre 2021, tel que confirmé par le tableau 20 du rapport du PHS, est le suivant :

Population non vaccinée = 56 décès (- 8 décès dans le rapport de la semaine dernière).
Population partiellement vaccinée = 12 décès (+ 0 décès dans le rapport de la semaine dernière)
Population totalement vaccinée = 449 décès (- 5 décès par rapport au rapport de la semaine dernière).
Cela signifie que la population vaccinée a été responsable de 89 % des décès liés au virus Covid-19 entre le 2 et le 29 octobre 2021, tandis que la population non vaccinée n’a été responsable que de 11 % des décès.

Le fait que les personnes entièrement vaccinées représentent désormais la majorité des cas de Covid-19 est extrêmement préoccupant en ce qui concerne l’efficacité des injections de Covid-19, car jusqu’à récemment, les enfants, qui ne sont pas éligibles à la vaccination, représentaient la grande majorité des cas.

D’autres questions sur l’efficacité des injections doivent également être posées en raison du fait que les hospitalisations et les décès dus au Covid-19 augmentent chaque mois parmi la population entièrement vaccinée, alors que les hospitalisations et les décès parmi la population non vaccinée continuent de diminuer.

Source: TheExpose.uk


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR