Une cour d’appel confirme à nouveau l’arrêt du mandat de Biden concernant le vaccin Covid pour les entreprises privées, en invoquant des risques  » graves « 

En septembre, le régime Biden a imposé sa main de fer au secteur privé et a exigé que tous les employés se fassent piquer ou tester chaque semaine pour le Covid… SINON.

En plus de demander aux 2,1 millions d’employés fédéraux de se faire vacciner sous peine d’être licenciés, le régime biden a imposé à toutes les entreprises de plus de 100 employés de faire passer un test à leurs employés ou de prouver qu’ils sont vaccinés.

Les petites entreprises qui ne se conforment pas aux nouveaux mandats Covid du régime biden s’exposent à de lourdes amendes.

Le mandat était censé entrer en vigueur le 4 janvier 2022.

Cependant, la semaine dernière, une cour d’appel a émis un sursis et interrompu temporairement le mandat de vaccination de joe biden pour les entreprises de 100 employés ou plus.

La décision de la cour d’appel du cinquième circuit est intervenue après que plusieurs procureurs généraux d’États républicains ont intenté des poursuites contre l’administration.

La Cour a déclaré qu’elle a trouvé de « graves problèmes statutaires et constitutionnels » avec le mandat.

Le régime biden a été prié de répondre à la demande d’injonction permanente contre le jugement d’ici lundi soir.

Vendredi, la cour d’appel américaine du cinquième circuit a confirmé sa décision de mettre un terme au mandat de vaccination de biden pour les entreprises de 100 employés.

Le tribunal a déclaré que le mandat « expose [les pétitionnaires] à un risque financier grave » et « menace de décimer leur main-d’œuvre (et leurs perspectives commerciales) ».

Le procureur général du Texas, Ken Paxton, a célébré cette victoire vendredi.

Référence TheGatewayPundit.com


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR