Cogiito – L’Autriche initie le verrouillage et inflige des amendes aux “non vaccinés” alors que l’expérience du vaccin contre le covid-19 continue d’échouer

Par Lance D Johnson : L’Autriche vient d’annoncer le premier verrouillage au monde qui cible spécifiquement et inflige des amendes aux « non vaccinés ». 

Les autorités autrichiennes affirment que cette mesure allégera la pression sur les hôpitaux et les unités de soins intensifs, même si les hôpitaux regorgent de personnes partiellement et entièrement vaccinées souffrant d’accident vaccinaux, de maladies cardiovasculaires, de covid-19 et d’un large éventail d’infections des voies respiratoires inférieures et supérieures. 

Selon le chancelier Alexander Schallenberg, une quatrième vague d’infections a frappé le pays de “plein fouet” alors que l’amélioration dépendante des anticorps et l’ amorçage pathogène s’installent , alors que l’expérience mondiale du vaccin contre le covid-19 continue d’échouer.

Indépendamment de l’échec du vaccin, le nouveau verrouillage est destiné à punir les personnes dont les gènes n’ont pas été altérés – des personnes qui n’ont pas encore été altérées par cette expérience destructrice et mortelle. 

CE NOUVEAU CONFINEMENT VISE À PRIVER LES PERSONNES DE LEURS LIBERTÉS CIVILES UNIQUEMENT SI ELLES NE SONT PAS VACCINÉES ET ONT AU MOINS 12 ANS. 

LE VERROUILLAGE RESTREINT ÉGALEMENT LES PERSONNES QUI ONT PRIS UNE OU DEUX DOSES DE VACCIN, ONT ÉTÉ BLESSÉES OU POUR UNE RAISON QUELCONQUE N’ONT PAS TERMINÉ LE COURS ACTUEL DE VACCINATION COERCITIVE.

“Cette étape n’a pas été facile à franchir, mais elle est nécessaire”, a déclaré le chancelier Schallenberg. « Le risque pour les personnes non vaccinées est beaucoup plus élevé. Par conséquent, nous sommes obligés de franchir cette étape difficile pour réduire le nombre de contacts. »

L’Autriche inflige des amendes aux personnes non vaccinées si elles sont prises en public

Le ministre de l’Intérieur, Karl Nehammer, a déclaré que les non vaccinés seraient condamnés à une amende pouvant aller jusqu’à 573 $ pour avoir bafoué les restrictions, et que les entreprises pourraient se voir facturer 34 354 $ pour avoir osé servir les non vaccinés. 

“POUR CEUX QUI S’EN TIENNENT À TOUTES LES MESURES, C’EST PLUS QU’INJUSTE S’IL Y A DES GENS QUI PENSENT POUVOIR SIMPLEMENT CONTOURNER VOIRE TROMPER LES AUTORITÉS SANITAIRES, LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET LES DIRECTIVES DES EXPERTS”, A PRÉVENU LE MINISTRE.

La Haute-Autriche et Salzbourg devraient commencer à appliquer le verrouillage discriminatoire le 15 novembre. 

Comme la plupart des pays, l’Autriche a purgé son industrie de la santé des travailleurs de la santé non vaccinés. Cela a paradoxalement créé des pénuries de personnel qui entraînent des problèmes encore plus importants dans les hôpitaux. 

La purge des infirmières et des médecins en bonne santé signifie qu’il y aura moins de travailleurs de la santé pour s’occuper des personnes malades et vaccinées aux urgences et aux soins intensifs. Quel que soit le nombre de cas de covid entièrement vaccinés, quel que soit le nombre de mutations provoquées par la pression sélective des programmes de vaccination ; 

les médias continuent de MENTIR, affirmant que nous vivons dans « une pandémie de non vaccinés ».

Accuser à tort les « non vaccinés » pour les échecs des vaccins ne résoudra PAS les infections

Des hommes et des femmes orgueilleux, en position de pouvoir et d’influence, continuent d’accuser faussement les « non vaccinés » pour l’échec continuel des expériences de vaccin contre le covid et la grippe. Dans leur arrogance, ces autorités commencent à perdre leur pouvoir et leur influence, car les citoyens sont mis dans un coin et contraints de faire face à une situation où ils pourraient être subjugués en permanence par une science vaccinale défectueuse ou séparés pour non-conformité. 

Par conséquent, les personnes non vaccinées, partiellement vaccinées, les vaccinés blessés et les personnes vaccinées à regret n’ont d’autre choix que de défendre leur liberté, leur santé et leur dignité face à la tyrannie absolue et aux fautes médicales.

Il y a plusieurs mois, on a dit à ces personnes « non vaccinées » qu’elles ne survivraient pas, que leurs souffrances et leur mort étaient imminentes. Les traitements ont été suspendus, les informations sur le système immunitaire ont été ignorées et les gens ont été laissés sans défense et éliminés par une politique de la peur.

Toute la propagande, la fraude , la ségrégation, l’ostracisme social et les abus n’ont PAS convaincu tout le monde de participer à cette expérience mortelle. 

Aujourd’hui, des millions de personnes n’ont pas été contaminées par une expérience génétique qui provoque des troubles du système nerveux, des problèmes auto-immuns, des affections inflammatoires, une coagulation sanguine, une destruction des lymphocytes T et des dommages cardiovasculaires permanents. 

Les soi-disant « non vaccinés » sont prêts à vivre et à prospérer, tandis que les tyrans du vaccin continuent d’imposer davantage de vaccinations à la population, tout en accusant les « non vaccinés » de l’échec de cette expérience mortelle…

L’article original sur :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR