Quelques jours après avoir enfermé les non-vaccinés, l’Autriche atteint le record de cas de COVID

Quelques jours après avoir imposé un confinement aux personnes non vaccinées, l’Autriche a enregistré un nouveau cas de COVID, remettant en question l’efficacité de sa nouvelle politique draconienne.

Trois jours après le début de la quarantaine pour les personnes non vaccinées, qui empêche les personnes n’ayant pas reçu les deux doses d’être autorisées à sortir pour des raisons autres qu' »essentielles », le nombre d’infections quotidiennes a dépassé 14 000 pour la première fois depuis le début de la pandémie.

De nombreux hôpitaux sont toujours au point de rupture, bien que les personnes non vaccinées aient été contraintes de s’auto-isoler.

« La situation est la plus grave dans deux des neuf provinces autrichiennes, la Haute-Autriche et Salzbourg, où les hôpitaux sont soumis à une pression croissante », rapporte Reuters. « Salzbourg a déclaré se préparer à une situation de triage lorsque le nombre de personnes ayant besoin de lits de soins intensifs dépassera l’offre, bien que ce stade n’ait pas encore été atteint. »

Pendant ce temps, les régions de Salzbourg et de Haute-Autriche introduiront un confinement complet pour l’ensemble de la population la semaine prochaine, le gouverneur de Haute-Autriche Thomas Stelzer exigeant que la même politique soit imposée à l’échelle nationale.

Ceux qui ont pris des coups et porté des masques pour « récupérer leurs libertés » peuvent maintenant se sentir un peu stupides.

Comme nous l’avons souligné précédemment, ce n’est pas comme si la nouvelle politique n’était pas correctement appliquée.

Des images ont montré des policiers patrouillant dans les supermarchés et sur les routes, exigeant de voir le statut vaccinal des gens.

Comme nous l’avons signalé hier, de nombreux autres pays d’Europe s’orientent désormais vers le même apartheid médical, notamment l’Allemagne, l’Italie, la République tchèque et la Slovaquie.

Nous verrons si cela fonctionne mieux là-bas, tout comme les masques obligatoires ont été un tel succès en Allemagne, qui vient d’enregistrer son plus grand nombre de cas de COVID depuis le début de la pandémie.

Reférence: Summit.news


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR