Avec le soutien des grandes banques, la Chine se prépare à dominer le monde

Par Greg Reese : Entre le 21 et le 27 octobre, au moins 10 explosions ont eu lieu dans toute la Chine, faisant au moins 13 morts et de nombreux blessés.

Ces explosions mystérieuses sont survenues quelques semaines à peine avant que Xi Jinping ne reçoive l’onction d’un dirigeant vénéré du PCC, le préparant ainsi au Congrès du PCC de l’année prochaine, prévu en octobre prochain.

Cela donne à Xi moins d’un an pour tenir son engagement d’absorber Taïwan dans la RPC et d’unir toute la Chine sous le communisme.

Permettre que cela se produise reviendrait à remettre l’économie mondiale aux mains des Chinois communistes.

Le PCC déploie d’énormes flottes de pêche pour piller illégalement des zones protégées, comme les îles Galápagos, parce qu’il a faim. Le PCC traverse une crise de pénurie alimentaire, avertissant les gens de faire des réserves de produits essentiels et adoptant des lois contre le gaspillage alimentaire.

Le PCC a acheté des quantités massives de terres agricoles en Australie et aux États-Unis.

Confier l’économie mondiale aux Chinois communistes serait un suicide national pour les deux nations, qui ont déjà été infiltrées aux plus hauts niveaux du gouvernement par le PCC.

Une poignée de sénateurs républicains se sont rendus à Taïwan pour affirmer le soutien des États-Unis.

Le secrétaire d’État américain a déclaré que les États-Unis défendront Taïwan et le ministre australien de la défense a promis de soutenir les États-Unis et Taïwan contre la Chine.

Mais qui contrôle actuellement l’armée australienne – ou l’armée américaine ?

Le général Mark Milley, marionnette américaine du PCC, affirme que les États-Unis sont incapables de se défendre contre la technologie des missiles hypersoniques de la Chine.

Les PSYOPs, quelque chose que nous avons appris de première main. Beaucoup d’entre nous ont lu comment ils ont procédé dans l’histoire, mais aujourd’hui, nous sommes tous témoins en temps réel de la façon dont le cartel bancaire est capable d’orchestrer une guerre mondiale.

Alors que le géant chinois du logement, Evergrande, fait défaut sur des milliards de dollars de dettes, Goldman-Sachs est occupé à racheter ces actifs poubelles avec l’argent des contribuables américains.

Goldman-Sachs renfloue le PCC avec l’argent des contribuables américains, alors que le PCC se prépare à entrer en guerre contre les États-Unis !

Par la force des choses, l’éthique des Chinois communistes correspond à ce que les banquiers veulent pour leur rêve de gouvernement mondial : chaque individu est relié à une banque centrale, contrôlé par un score de crédit social et obligé d’accepter des injections sans fin de substances inconnues dans son corps.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR