600 employés de Google signent un manifeste pour annuler le mandat de vaccination de l’entreprise.

Google, qui emploie environ 150 000 personnes aux États-Unis, a exigé que tous les travailleurs qui interagissent avec des prestataires du gouvernement soient entièrement vaccinés, même s’ils travaillent à domicile, et que tous les autres employés soient tenus de déclarer leur statut vaccinal.

Cependant, la nouvelle mesure a rencontré une opposition au sein même de l’entreprise, puisque près de 600 membres du personnel ont signé un manifeste demandant à Google de « s’ouvrir à tous les Googlers » et d’annuler cette politique, tout en appelant les autres employés à « s’opposer au mandat pour une question de principe ». L’article est publié dans le MailOnline.

Le géant de la technologie exige que ses plus de 150 000 employés américains déclarent leur statut vaccinal et que tous les employés qui travaillent directement ou indirectement avec des contrats gouvernementaux soient vaccinés, qu’ils aient l’intention de travailler au bureau ou non.

Le manifeste, qui a été signé par au moins 600 personnes, soit moins de 0,5 % de l’ensemble des employés de Google, demande aux dirigeants de l’entreprise d’abandonner cette politique pour créer un mandat « incluant tous les Googlers », a rapporté CNBC.

Elle exhorte les travailleurs à « s’opposer au mandat pour une question de principe » et les encourage à ne pas laisser le mandat influencer leur décision de se faire vacciner.

Google avait fixé au 12 novembre la date limite pour que les employés demandent des exemptions de vaccination, et les employés devront travailler au bureau trois jours par semaine à partir du 10 janvier.

Cette décision intervient après que le président Joe Biden a annoncé que toutes les entreprises américaines comptant au moins 100 employés devront exiger que leur personnel soit entièrement vacciné ou fasse régulièrement l’objet d’un test de dépistage du Covid d’ici au 4 janvier 2022.

Les auteurs ont envoyé la lettre ouverte, dont le sous-titre est « Respecter l’utilisateur », à la directrice de la santé de Google, Karen DeSalvo, indique le document.

« Je crois que le mandat vaccinal du [PDG] Sundar est profondément défectueux », indique le manifeste, qui décrit le leadership des dirigeants comme « coercitif » et « l’antithèse de l’inclusion ».

Le PDG de Google, Sundar Pichai, a annoncé que l’entreprise exigeait que les employés soient entièrement vaccinés pour revenir en personne dans un billet de blog en juillet. « Se faire vacciner est l’un des moyens les plus importants de nous garder, nous et nos communautés, en bonne santé dans les mois à venir », a écrit Pichai à l’époque.

Le manifeste insiste sur le fait que la politique « expose publiquement et éventuellement de manière embarrassante » les choix privés des employés.

Source: DailySceptic.org / Reférence: DailyMail.co.uk


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR