Un député européen allemand se déclare solidaire des Australiens qui luttent contre la tyrannie du COVID :  » Nous nous battrons  » !

Par Dan Lyman : Une fonctionnaire allemande a annoncé sa « pleine solidarité » avec les Australiens et les autres personnes qui luttent contre les gouvernements autoritaires qui déploient une tyrannie médicale sans précédent dans le monde.

Christine Anderson, membre du Parlement européen (MEP), a rompu avec la grande majorité de ses contemporains en s’opposant farouchement aux restrictions du COVID et aux mandats d’injection.

« Chers citoyens d’Australie, votre appel SOS pour le renouveau de la démocratie m’est parvenu », a déclaré Anderson dans des messages sur les médias sociaux programmés pour coïncider avec les manifestations internationales contre le régime australien le 4 décembre.

« Je suis un membre allemand du Parlement de l’UE et, par ma réponse à votre SOS, je déclare ma pleine solidarité avec tous les citoyens libres d’Australie. Je serai à vos côtés dans votre lutte contre un gouvernement oppressif et perfide qui piétine les droits civils, la liberté et l’humanité. »

Dans une vidéo d’accompagnement, le député Anderson a souligné l’urgence du moment, avertissant que les sociétés libres et démocratiques se transforment rapidement en régimes totalitaires.

Penser à activer les sous-titres en français

Vous devez comprendre qu’il ne s’agit pas de briser la « quatrième vague ». Il s’agit de briser les gens », a-t-elle affirmé. L’Australie n’a pas besoin d’une « stratégie anti-COVID ». Ce dont elle a besoin, c’est d’une stratégie de non-oppression. Soyons tous unis et disons-le clairement à nos gouvernements : Nous ne resterons pas silencieux. Nous ne nous conformerons pas. Non. Nous combattrons tout gouvernement qui tente de nous soumettre à la tyrannie. Nous sommes dans le même bateau. »

M. Anderson a récemment rejoint une poignée de collègues députés européens pour dénoncer les vaccinations forcées et les restrictions COVID imposées à travers l’Europe.

« Je ne serai pas réduit à un simple cobaye en me faisant vacciner avec un médicament expérimental. Et je ne me ferai certainement pas vacciner parce que mon gouvernement me dit de le faire et me promet qu’en retour, on me donnera la liberté », a promis M. Anderson lors d’une conférence de presse enflammée en octobre.

« Soyons clairs sur une chose : personne ne m’accorde la liberté, car je suis une personne libre. Je défie donc la Commission européenne et le gouvernement allemand de me jeter en prison. Enfermez-moi et jetez la clé si ça vous chante, mais vous ne pourrez jamais me contraindre à me faire vacciner si le citoyen libre que je suis choisit de ne pas l’être. »

Le Dr Rand Paul sait que les injections de COVID sont du poison.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR