Dr. Schavi – Mise à jour solaire des portails inter-couches et de l’alchimie du Soi supérieur

Alors que nous approchons du week-end du vendredi 14 et samedi 15 janvier 2022, et que nous sommes sur le point d’avoir le début de la rétrogradation de Mercure le vendredi 14, et avec l’arrivée de la Pleine Lune le lundi 17, et que nous sommes dans la Ghandanta de Mars du 12 au 18, notre Soleil est en réception du Grand Soleil Central et en libération sur notre planète-Terre/Gaïa- d’une puissante énergie.

Notre Soleil a plusieurs taches solaires qui abritent des champs bêta-gamma pour la possibilité de fortes éruptions solaires de classe M, et il y a déjà eu, vendredi 12, ce que l’on pense être une éruption de classe X sur la face cachée de notre Soleil qui a également libéré une éjection de masse coronale (CME) sur notre planète.

Explosion solaire de Farside – 12 janvier 2022

Les vents solaires se déplacent actuellement à 516,7 kilomètres par seconde (km/s) à 10 h 54 (HNE), et notre magnétosphère est touchée par des particules de plasma dense provenant de tout ce qui précède.

Des fréquences plus énergétiques arrivent régulièrement sur notre planète aujourd’hui et pendant de nombreux jours à venir.

En général, l’humanité collective fait l’expérience d’un épuisement de l’énergie, de douleurs musculaires, d’une sensation de flottement, de sinus bouchés, de remous intérieurs, et d’autres phénomènes alors que les cellules s’adaptent à l’énorme LUMIÈRE qui s’élève dans le vaisseau physique.

Chaque jour, la vitesse des vents et les niveaux d’éruption changent pendant de nombreuses heures, ce qui affecte le champ magnétique environnant de notre planète (magnétosphère) et les expériences humaines.

Dans le même temps, cependant, la conscience individuelle et collective a l’occasion de s’améliorer et de s’élever jusqu’à des acquisitions de connaissances et des capacités stupéfiantes.

Les symptômes (connus sous le nom de « symptômes d’ascension » et de « symptômes d’activation de la lumière ») deviendront moins difficiles à supporter au fur et à mesure que les acclimatations à la LUMIÈRE se feront par le biais d’élévations de conscience, comme nous venons de le mentionner, à la fois individuellement et collectivement.

Certains s’acclimateront ou s’adapteront plus rapidement que d’autres, et ceux qui le feront devront faire preuve de compassion envers ceux qui luttent encore contre l’inconfort.

Certaines personnes commencent tout juste à s’initier à la science spirituelle et ont été imprégnées des annales des concepts scientifiques traditionnels qui ne font généralement pas intervenir la SOURCE dans les discussions sur les événements cosmiques, comme si tout ce qui se passe dans la création était « en dehors » de la FRÉQUENCE DE LA SOURCE.

Pourtant, des pourcentages croissants de l’humanité – y compris, bien sûr, ceux qui sont diplômés dans divers domaines scientifiques – se plongent dans les « connaissances » sacrées de l’ancien passé qui sont le fondement du « Maintenant » et de l’avenir à bien des égards.

Activation de la lumière

Symboliquement, l’ancien passé est le « Muladhara » (1er chakra) ou « racine » ; le « Manipura » (3e chakra – « Cité des joyaux ») est notre « présent » ; et le « Sahasrara » (7e chakra – « Mille pétales ») est notre ascension vers l' »Atman » (8e chakra – « âme » et au-delà).

Yod et Aleph

En plongeant profondément dans l’ésotérisme, si nous additionnons les chiffres « 1 », « 3 », « 7 » et « 8 », nous obtenons le chiffre « 19 », et si nous additionnons le « 1 » et le « 9 », nous obtenons le chiffre « 10 ».

Dans la science spirituelle kabbalistique, le nombre « 10 » est la lettre YOD dont le message est : « Un messager cosmique est entré en votre sein ».

Dans la Science Numérique Pythagoricienne, « 9 et « 1′ » est toujours « 10 », et en enlevant le « 0 » du nombre « 10 » on obtient le nombre singulier « 1 » qui dans la Kabbale est la lettre « ALEPH » dont le message est : « L’énergie irrésistible de la création ».

Dans le système pythagoricien, le chiffre « 1 » représente le « Leadership » et les « Idées nouvelles ».

Par conséquent, comme on peut le glaner et l’envisager d’un point de vue alchimique, notre cosmos est un « MESSAGEUR COSMIQUE », qui dégage de l’énergie et de « NOUVELLES CONCEPTUALISATIONS ».

La LUMIÈRE contient des codes spirituels.

Lorsque nous nous déplaçons dans les royaumes intérieurs de notre être et que nous communions avec notre Soi supérieur, nous sommes dotés d’une grande perspicacité et récompensés pour nos études.

Comme l’affirme un verset de la Sainte Bible : « Étudie pour te montrer approuvé » ; et comme l’enseigne un verset du SAINT QU’RAN : « L’encre de l’érudit est plus précieuse que le sang du martyr ».

La BHAGHAVAD GITA déclare : « Ceux qui lisent ou étudient les enseignements divins ont vénéré l’ABSOLU ».

Dans tous les anciens enseignements révélés par la Divinité, le cosmos est un livre de sagesse très important.

C’est aussi un plan des possibilités ; et en fait, tout ce que l’on peut voir à l’aide de télescopes puissants n’est qu’une « goutte » comparée à l’énormité de la « mer cosmique » dont la profondeur de l’obscurité d’où sort la LUMIÈRE est fantastique !

École intérieure

Utilisons tous ces portails cosmiques de « Mars Ghandanta », « Mercure rétrograde » et « Pleine Lune » – dont les énergies s’étendront bien au-delà de leurs dates d’actualisation – pour nous « régénérer », « revitaliser » et « renouveler » spirituellement, mentalement, émotionnellement et physiquement en nous déclarant en « retraite » de tant d’activité dans le monde extérieur.

Encore une fois, comme l’enseigne la BHAGAVAD GITA : « Ne soyez pas contrôlés par les mayas (« illusions ») du monde fini ».

Entendez-vous la « cloche de l’école intérieure » sonner ?

Le SOI SUPÉRIEUR est prêt à nous enseigner.

Nos manuels seront les événements cosmiques qui s’actualisent continuellement à chaque moment de chaque jour dans le « Maintenant » et l’espace/temps du « Maintenant Après ».


Retrouvez-moi sur Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.