Clif High – Fubar 

Trudeau a agi sur la base de mauvais conseils concernant son problème avec certains camions, et les personnes qu’il pensait posséder. Ce mauvais conseil a conduit cet idiot de Justin à cibler des montants, même minimes, dans les banques canadiennes des camionneurs qui l’emmerdent pour être une vraie tête de nœud.

Ce n’est pas Justin qui est le problème, ni les camionneurs.

Ce sont les enfants chinois qui ont placé tout leur argent dans les banques canadiennes.

Vous voyez, les jeunes Chinois ne font pas confiance à leur propre gouvernement pour ne pas les voler par le biais de l’appropriation des fonds par les banques.

Ils avaient l’habitude de placer leur argent dans des pays voisins, comme Singapour, l’Australie ou, dans une moindre mesure, la Nouvelle-Zélande.

Comme nous le savons tous, des problèmes sont apparus.

Ainsi, au cours de ces dernières années, il y a eu un flux de capitaux progressif, croissant et régulier de la Chine, via plusieurs routes, vers les banques canadiennes.

Tout allait bien.

Canada Fubar

Puis, l’idiot Justin a fait EXACTEMENT ce que le gouvernement chinois fait si souvent, il a déclaré la « saisie » de fonds privés.

Ironiquement, c’est la chose que les enfants chinois pensaient ne jamais pouvoir faire au Canada, pays pacifique et respectueux des lois.

Cette saisie de fonds privés, même le fait d’en parler, a rendu les petits Chinois nerveux. Et pas seulement eux.

Les grands gestionnaires de fonds de capital sont assis là, regardant l’écran en disant « hmmmmm….. » d’une manière pas très agréable.

Alors maintenant, les capitaux doivent quitter le Canada.

Mais vers où ?

Les paradis traditionnels, bien que temporaires, de l’Ukraine et d’autres plaques tournantes du blanchiment d’argent sont très étroitement fermés en raison de l’échec général du plan de « grande réinitialisation » du Forum économique mondial.

Que faire maintenant ?

L’énigme du capital, dans notre monde actuel et instable, est de savoir où aller.

Le consensus émergera au cours du mois prochain, à mesure que des pans entiers du système financier s’effondreront, pour aller vers les cryptomonnaies.

Certains signes indiquent que les jeunes Chinois ont déjà commencé, même si leur gouvernement l’interdit.

Lorsque l’ensemble du système des systèmes est en panne, les gouvernements ne sont qu’un risque commercial supplémentaire.


Retrouvez-moi sur Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.