Dr. Schavi – Apprendre la leçon de détachement

De nombreuses personnes qui développent une CONNAISSANCE SUPÉRIEURE – des principes spirituels révélés par des Avatars ou par une intuition puissante au cours des âges à des Sages et à des Prophètes – s’efforcent de guider d’autres personnes qui nient ou ne croient pas à ces principes en raison de leurs désirs particuliers en matière de style de vie ou du manque de connaissances qui leur sont offertes.

Parfois, lorsque les gens manquent de connaissances, au lieu de l’admettre, ils critiquent de manière égoïste la personne qui leur transmet l’information, parce qu’inconsciemment, ils craignent que les connaissances qui leur sont transmises soient vraies ou ils envient le fait que quelqu’un possède des connaissances qu’ils n’ont pas.

Connaissance supérieure

C’est presque comme s’ils disaient : « Comment osez-vous en savoir plus que moi ! »

Il est préférable dans ce cas de cesser de donner des connaissances à ces personnes pour éviter tout débat.

Tant que donner la connaissance était avec un désir sincère d’aider quelqu’un, alors il doit y avoir un lâcher prise lorsque l’information n’est pas reçue avec bienveillance.

Les gens ont le droit de ne pas croire ce qu’ils veulent, mais il n’y a pas d’excuse pour un débat de mauvaise humeur ou, au pire, pour de la violence verbale.

Plusieurs personnes m’ont contacté pour me dire que d’autres trouvent à redire à leur CONNAISSANCE SUPÉRIEURE obtenue par la prière et la méditation ou par l’étude assidue de la sagesse ancienne qui s’avère utile dans ce « Maintenant ».

Dans la BHAGAVAD GITA, Sri Krishna conseille au prince royal Arjuna d’être détaché de l’issue de la bataille qui est sur le point de commencer entre deux factions familiales.

Ce texte sacré traite en fait de la guerre entre le Soi supérieur et le Soi inférieur que chacun doit mener pour s’élever en conscience.

Krishna et Arjuna

Dans un autre exemple trouvé dans la SAINTE BIBLE, nous trouvons Yeshoua Ha Messiah nous conseillant de : « Secouez la poussière de vos pieds et laissez votre paix revenir à vous. »

Qu’il s’agisse d’enseignants dans diverses arènes spirituelles, de gourous, d’acharyas, de guérisseurs vibrationnels, etc. – toute personne dont l’objectif est très différent de la perspective « 3d » – il y aura ceux qui nieront, débattront et ne feront pas le lien.

Il faut s’y attendre dans un monde où l’on manipule la Nature, où l’on empoisonne l’environnement planétaire, où l’on entre en guerre avec d’autres nations, où l’on se livre à des conflits raciaux, à des trahisons politiques, à de l’endoctrinement religieux et à d’autres « mauvais aliments » qui se trouvent à l' »entrée » de la civilisation « 3d » actuelle.

L’action à entreprendre est de refuser de prendre part à la « nourriture » (arguments, débats) que vous savez « avariée » et de refuser de retourner au « restaurant » (le sujet).

Il peut être nécessaire de libérer définitivement une personne ou un groupe, mais cela peut ne pas être pratique dans une situation familiale ou professionnelle.

Nous pouvons toutefois éviter de nous engager dans un discours sur des sujets qui provoqueront le chaos.

Cela peut être un défi lorsque le désir est que les personnes que nous aimons ou avec lesquelles nous devons travailler soient alignées avec notre SAVOIR SUPÉRIEUR.

Détachement

Il est difficile de faire face à des conversations mesquines ou à ceux qui sont imprégnés de ce que disent les grandes nouvelles ou de ce que dit une personne mal informée d’un rang supposé prestigieux tel que professeur, médecin, avocat, scientifique, journaliste, cadre d’entreprise, etc.

C’est l’un des problèmes de l’humanité à travers les âges : croire que parce que quelqu’un détient un titre prestigieux, il faut le suivre sans poser de questions.

En fait, c’est ainsi qu’une grande partie de l’humanité a fait la queue pour être « vaxxée » sans poser de questions aux « vaxxeurs » et qu’elle continue à faire la queue pour prendre « rappel » après « rappel » même lorsqu’elle ne se sent pas bien après.

Ils croient les reportages télévisés qui disent que les symptômes inconfortables sont dus à l’efficacité du « vaxx' ».

Comme nous l’avons mentionné dans un article précédent en citant le personnage de Shakespeare « Puck » dans la pièce « A Midsummer Night’s Dream » : « Quels idiots sont ces mortels ! »

Tout le monde est encore en train d’apprendre, même ceux d’entre nous qui ont la chance de posséder des connaissances universitaires et spirituelles avancées et qui ont obtenu des titres et des prix prestigieux.

Il n’y a rien de mal à soutenir les connaissances que nous avons obtenues, pour autant qu’elles aient été glanées grâce à nos propres recherches après avoir été enseignées par nos professeurs, qui peuvent ou non s’être engagés dans des recherches plus approfondies après leurs études universitaires.

Nous ne pouvons cependant pas forcer les autres à accepter nos connaissances et nos recherches.

Après tout – et voilà que cette phrase revient – le libre arbitre est un cadeau que nous avons tous reçu.

Ainsi, après avoir essayé d’offrir des conseils vitaux, les gens doivent être autorisés à s’empoisonner eux-mêmes s’ils choisissent de le faire.

Tout va changer

La situation de pandémie a été utilisée comme exemple ici parce qu’elle est toujours au premier plan dans l' »assiette » de l’humanité.

Il y aurait maintenant une nouvelle variante appelée « BA.2 ».

C’est très intéressant si l’on considère que les lettres « BA » forment l’ancien mot pour « ÂME » dans la langue de Medu Neter (« Discours sacré ») de Kemet.

D’un point de vue métaphysique, il s’agit d’une question à laquelle la personne moyenne ne réfléchira pas.

Les « scientifiques spirituels » ont tendance à penser plus profondément que les autres, et c’est de la profondeur que naissent les hauteurs de la conscience.

Cependant, le fait de partager avec enthousiasme avec d’autres ce qui a été révélé se heurte souvent à un panneau d’arrêt.

Connaissance supérieure

Prenons une autre leçon de Yeshoua Ha Messie qui a tenté de partager sa grande sagesse avec le peuple d' »Asrae » (ancien nom d' »Israël ») : « Je suis venu vers les miens, et ils ne m’ont pas reçu ! ».

Il y avait cependant un petit groupe qui appréciait son savoir et qui le partageait avec d’autres, mais au préalable, Yéshoua les avait prévenus : « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups ! »

Bien sûr, tous ceux qui ne sont pas d’accord avec les connaissances avancées de quelqu’un ne doivent pas être accusés d’être un loup à l’affût prêt à attaquer.

Il existe des personnes intelligentes qui sont capables d’être en désaccord de manière respectueuse.

Que le désaccord soit fait avec amour ou avec malice, il n’est pas recommandé de tenter constamment d’illustrer aux autres leur raisonnement erroné.

À un moment donné, il est préférable de se détacher afin de maintenir une relation florissante ou de s’en éloigner en paix.

C’est plus sain physiquement, mentalement et émotionnellement, car le système nerveux (central, parasympathique, sympathique, autonome) peut mieux fonctionner, et notre vie peut certainement être plus agréable.

Comme l’a enseigné Sri Krishna :  » Un système nerveux sain équivaut à une force vitale plus profonde, et lorsque le système nerveux est pur, l’ÊTRE se reflète davantage, et l’ESPRIT est plus puissant  » (BHAGAVAD GITA).

Si les gens demandent des conseils ou des connaissances, il faut les donner s’il y a des conseils ou des connaissances à donner.

Si une porte s’ouvre à nous pour offrir de l’aide aux autres, même s’ils ne l’ont pas demandé directement, nous devrions offrir nos services.

Cependant, il n’est pas judicieux d’assaillir continuellement les gens d’informations lorsqu’ils nous ont donné des signes (ou des mots exacts) qu’ils ne croient pas en ce que nous disons.

La meilleure action est de LÂCHER ET DE LAISSER DIEU.

Comme j’ai entendu un jour une personne dire avec sagesse : « Le meilleur sermon est votre LUMIÈRE, pas vos lèvres. »

Apprenez à vous détacher quand c’est conseillé, et vous saurez quand le faire parce que votre SOI SUPÉRIEUR vous guidera.

Travailleurs de la lumière, porteurs de lumière, semences d’étoiles – quelle que soit la terminologie employée dans ce « Maintenant » pour décrire ceux d’entre nous qui se concentrent sur la LUMIÈRE SOURCE – il est très important de nous nourrir nous-mêmes alors que l’énergie cosmique devient plus puissante dans le processus de transformation de la création, et que notre planète reçoit et nous donne davantage de LUMIÈRE de la part du Soleil de notre système solaire qui est nourri par le Grand Soleil Central.

Travailleur de la lumière, Briseur de lumière, Semence d’étoile

Cette « entrée » d' »ADN cristallisé multibrins » assaisonnée de « FRÉQUENCE SOURCE », couronnée d’un dessert de « Conscience élevée » préparé par les « Chefs » des « éruptions solaires », des « vents solaires », des « éjections de masse coronale » et de leurs « assistants » de « Fréquence » et d' »Amplitude » dans le « Café de la Terre/Gaïa », est une « subsistance » « délicieuse » et « pranique » (augmentant la force vitale).

Nouvelles taches solaires
24 mars 2022

Détachons-nous de tant de chaos et de confusion de la « 3ème » et concentrons-nous sur notre propre élévation.

D’autres finiront par nous rejoindre à la « table », car la SOURCE n’arrête pas le déversement de cette « entrée » de LUMIÈRE. Un nombre croissant de personnes auront bientôt « faim » de la VÉRITÉ.

Nous serons heureux d’avoir été « bien nourris » afin d’avoir l’énergie supplémentaire pour aider ceux qui se seront finalement réveillés.

Les vents solaires se déplacent actuellement à environ 547,9 km/s (kilomètres par seconde) et une tache solaire, dont la taille est estimée à deux fois celle de notre planète, est en train de se former et pourrait bientôt produire de fortes éruptions solaires de classe « M ».

Des éruptions élevées de classe C sont déjà en cours.

L’indice KP passera au niveau « instable » ou « tempête » lorsque notre planète subira une tempête géomagnétique.

L' »entrée » ne cessera jamais d’être disponible.

C’est comme être dans un restaurant dont l’enseigne dit : « Tout ce que vous pouvez manger ! » La LUMIÈRE est notre « repas » constant.

Elle nous « remplit » de nouvelles lignes temporelles.


Retrouvez-moi sur Telegram et GETTR