L’Italie et l’Allemagne lèvent toutes les restrictions sur les voyages

Suivant l’exemple d’autres pays d’Europe et du monde, l’Italie et l’Allemagne ont annoncé qu’elles mettaient fin à toutes les restrictions et exigences de voyage liées au COVID pour les voyageurs souhaitant entrer dans leur pays.

« À partir du 1er juin 2022, le laissez-passer vert ou un certificat équivalent n’est plus nécessaire pour entrer en Italie. Toutes les restrictions d’entrée liées au Covid-19 ont été levées « , a annoncé le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale sur son site internet.

Avant l’annonce, les personnes souhaitant entrer en Italie devaient fournir une preuve de vaccination, la preuve qu’elles s’étaient rétablies du COVID-19, ou fournir un test COVID-19 négatif. Ces exigences ont maintenant disparu.

Cette décision intervient environ un mois après que l’Italie a supprimé son passeport vaccinal à l’intérieur du pays.

De même, sans être aussi absolue que la décision de l’Italie, l’Allemagne a décidé de mettre fin à presque toutes les restrictions de voyage jusqu’à la fin du mois d’août.

Selon une mise à jour sur le site Internet du ministère fédéral allemand des Affaires étrangères, « Depuis le 1er juin, les obligations de s’enregistrer avant l’entrée, de fournir un résultat de test négatif et de se mettre en quarantaine ne s’appliquent qu’aux voyageurs qui ont séjourné dans une zone de variante préoccupante. Prolongation de l’ordonnance sur le règlement d’entrée des coronavirus jusqu’au 31 août 2022. »

L’Italie et l’Allemagne rejoignent désormais la liste croissante des pays raisonnables qui ont mis fin aux restrictions sur les passeports et les voyages à la suite de la variante incroyablement douce d’Omicron.

Cette liste de pays comprend les pays suivants : Royaume-Uni, Danemark, Grèce, Islande, Norvège, Autriche, Roumanie, et bien d’autres.

Le Canada, bien sûr, reste l’un des pays les plus profondément arriérés de la planète et a prolongé son mandat fédéral de vaccination jusqu’à la fin du mois de juin. Cela inclut l’interdiction fédérale de voyager pour les Canadiens non vaccinés, qui, ne pouvant pas monter à bord d’un avion, d’un train, d’un ferry ou passer aux États-Unis, restent de facto prisonniers dans leur propre pays.

Référence : TheCounterSignal.com


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.