Dr. Schavi – Le balayage et l’énergie intérieure

Depuis plusieurs jours, le nombre de neutrons (rayons cosmiques) est considéré comme inhabituellement bas par l’observatoire d’Oulu, en Finlande, que la plupart des autres organisations scientifiques du monde suivent.

La NASA, dans le cadre d’une recherche dirigée par le Dr Tony Philips aux États-Unis, a découvert que, rien que dans l’État de Californie, les rayons cosmiques sont inférieurs de 15 % à ce qu’ils étaient les années précédentes.

C’est parce que lorsqu’il y a une forte énergie provenant du Soleil de notre galaxie, comme de fortes éruptions solaires et des éjections de masse coronale, le bouclier magnétique de notre Soleil est renforcé, et ainsi, il bloque les rayons extérieurs ou les rayons provenant de l’extérieur de notre système solaire et de notre galaxie.

Cependant, il y a encore des énergies puissantes qui arrivent sur Terre/Gaïa depuis l’intérieur de notre système solaire et qui transportent une intense LUMIÈRE d’activation.

Souvent, comme cela a été mentionné dans des articles précédents, certains graphiques scientifiques sont incapables d’enregistrer de manière adéquate la puissance de la LUMIÈRE entrante.

Pression de la magnétosphère 26 juillet 2022

Il y a l’analyse de l’homme et il y a la FRÉQUENCE SOURCE qui ne peut pas être parfaitement enregistrée, analysée et catégorisée – on ne peut que donner un rapport général qui est un guide utile.

La carte de la magnétosphère, cependant, développée par la NOAA, donne en effet une assez bonne compréhension de l’énergétique cosmique.

Aujourd’hui, mardi 26 juillet 2022, un jour après le « jour hors du temps » où le système stellaire anciennement connu sous le nom de « Sepdet » (« Sirius ») s’est aligné avec notre Soleil et s’est élevé au-dessus des pyramides du plateau de Gizeh,

et alors que notre planète a maintenant fait un voyage complet autour de notre Soleil, les particules de protons et d’électrons poussent très densément dans la Terre/Gaïa, provoquant une autre journée d’activations dans « Ses » royaumes intérieurs et extérieurs, ainsi que dans nos champs auriques et nos vaisseaux physiques.

En fait, il faut environ 320 millions d’années à notre Soleil pour traverser complètement le centre galactique, mais notre planète, comme nous l’avons dit, fait un tour complet de notre Soleil en un an, et le lever de « Sepdet » chaque année en juillet annonce l’achèvement et le véritable début d’une nouvelle année planétaire.

Ainsi, que les événements cosmiques qui affectent notre Soleil proviennent de l’extérieur ou de l’intérieur de notre système solaire, les mises à jour de l’ADN et le téléchargement de la CONNAISSANCE SUPÉRIEURE se poursuivent. Réfléchissez à la façon dont vous avez changé au cours de l’année passée et aux nouvelles connaissances que vous avez acquises.

Qu’est-ce que vous avez libéré, et qu’est-ce que vous avez imprudemment apporté dans cette nouvelle année qui doit encore être travaillé pour votre plus grande élévation ?

Continuez à prier, à méditer et à étudier afin de vous débarrasser de l’ancienne programmation de vos enregistrements cellulaires et de recevoir l’illumination que la SOURCE envoie régulièrement dans notre royaume pendant cette transformation des âges.

Continuez à vous  » ancrer  » et à utiliser les paradigmes spirituels et naturels qui vous ancreront à la SOURCE. Le voyage sur la « mer cosmique », avec ses vagues très agitées, se poursuit.

En cette nouvelle année, nous avons reçu une nouvelle opportunité de capacité de navigation.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.