Le WEF appelle à la fin de la possession de voitures privées

Dans le cadre de la promotion des énergies vertes, le Forum économique mondial a déclaré que des mesures devaient être prises pour réduire la dépendance à l’égard des métaux critiques. Maintenant, le WEF appelle à la fin de la possession de voitures privées.

Alors que les pays tentent de passer à des sources d’énergie renouvelables, le Forum économique mondial tente de réduire la dépendance mondiale à l’égard des métaux critiques. L’une des recommandations est de limiter la possession de voitures privées.

« Cette transition des combustibles fossiles vers les énergies renouvelables nécessitera des approvisionnements importants en métaux critiques tels que le cobalt, le lithium, le nickel, pour n’en citer que quelques-uns », a déclaré le forum dans un rapport au début du mois. « Les pénuries de ces minéraux critiques pourraient augmenter les coûts des technologies d’énergie propre. »

Ce groupe de pression mondial, dont le siège est en Suisse, a suggéré trois moyens de réduire le prix des métaux essentiels utilisés dans tous les domaines, des éoliennes aux éclairages efficaces en passant par les smartphones et les voitures électriques.

Les voyageurs prennent la route avant le week-end chargé de Thanksgiving Day à Chicago, Illinois, le 21 novembre 2017.

Le forum a mentionné que, malgré la mise en place de programmes de recyclage, l’extraction de minéraux devrait augmenter d’environ 500 % d’ici 2050.

« Plus de partage peut réduire la propriété d’équipements inactifs et donc l’utilisation de matériaux », a déclaré le groupe, citant des données démontrant que l’automobile anglaise moyenne est conduite « seulement 4 % du temps ».

Le forum a noté que les programmes de partage de véhicules tels que « Getaround » et « BlueSG » ont gagné en popularité dans le monde entier et sont essentiels pour réduire la demande d’automobiles et de technologies au niveau mondial.

Cependant, il n’a pas discuté de la façon dont le covoiturage pourrait être utilisé avec plus de succès dans un pays comme les États-Unis, où la dépendance aux véhicules privés est élevée et où il y a une pénurie de transports publics dans les zones rurales et urbaines.

Bien que la plupart des gens dans le monde possèdent déjà des téléphones ou des ordinateurs personnels, la recherche a également noté que 39% des travailleurs internationaux reçoivent également des ordinateurs portables et des téléphones mobiles.

Une vue de la mine à ciel ouvert de terres rares MP Materials à Mountain Pass, en Californie, le 30 janvier 2020.

« Cela n’est pas du tout efficace en termes de ressources », indique le rapport. « Conserver un smartphone pendant cinq ans au lieu de trois réduit l’empreinte carbone annuelle du téléphone de 31 %. »

Selon le rapport, les entreprises ont besoin d’incitations pour promouvoir la réutilisation des produits et récompenser les clients engagés afin d’empêcher l’ouverture de nouvelles mines.

Source : GreatGameIndia.com


Retrouvez-moi sur Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.