Alcyon Pléiades 130 : Paradis perdu, Elysium, Fées, Ondines, Ange gardien, S.Michael, S.Raphael, ECM

Dans ce nouveau documentaire vidéo et pour continuer sur le thème mystérieux de la Terre creuse, il faut noter que dans de nombreuses cultures ce mystère est lié à la mémoire ancestrale d’un paradis perdu à sauver, et ceci est repris dans la culture nordique…

Cliquez sur ce lien, si votre navigateur bloque la vidéo.

Il s’agit du Valhalla, la salle céleste d’Odin où étaient envoyés les guerriers honorables, une sorte de prix d’un autre monde ; un « paradis » semblable aux Champs Elysées ou Elysium pour les Grecs, le pays du bonheur parfait, dans l’ancienne Grande-Bretagne. C’était l’île d’Avalon, ou les îles Fortunées de la jeunesse éternelle, Tule, tous liés à l’ancienne Atlantide.

C’est aussi le royaume mythique de l’Agharti où les êtres célestes résident sous la sage direction du roi de la Terre. Dans cet autre plan, ou quatrième dimension au sein de la Terre, de nombreux êtres intelligents, tels que les esprits de la Nature, ont également leur demeure. C’est le monde de la foi, habité par les fées, les elfes, les gnomes.

L’eau elle est habitée par des êtres comme les sirènes, les ondines, les néréides, qui ne sont pas le fruit de la fantaisie mais ont une origine et une existence réelles, comme le démontrent de nombreux témoignages de personnes qui les ont vues, écrit sur elles ou les ont peintes, et que nous verrons dans cet intéressant documentaire.

Il en est de même pour le monde des anges, décrits dans les différentes religions, proches des êtres humains qui nous aident et nous assistent en cas de besoin. De nombreuses personnes décrivent leurs expériences avec ces êtres, comme l’ange gardien, l’archange Saint Michel ou Saint Raphaël, ils remplissent une fonction et les personnes qui ont vécu des expériences de mort imminente sont toutes revenues pour le raconter.

Alcyon Pléiades FR


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.