Alexandre Lebreton – Surprise ? La Défense de GHISLAINE MAXWELL parle de FAUX SOUVENIRS avec “l’experte” Élisabeth Loftus

Les avocats de La Défense de Ghislaine Maxwell ont choisi de s’appuyer sur la théorie fumeuse des “faux souvenirs”, il s’agit là d’une tentative pour saper et discréditer les accusatrices.

Cliquez sur ce lien, si votre navigateur bloque la vidéo.

Pour cela, ils ont fait appel à Elizabeth Loftus, professeur à l’Université de Californie, psychologue cognitive spécialiste auto-proclamée de la mémoire humaine, membre du Conseil de la FMSF (False Memory Syndrome Foundation). Régulièrement appelée à la barre en tant qu’experte de la fiabilité de la mémoire, Loftus a participé au célèbre procès de l’école Mc Martin, elle est également intervenue au procès d’Harvey Weinstein pour tenter de discréditer la parole des victimes.

Faire appel à ces pseudo-experts des “faux souvenirs” est un schéma classique dans ce type de dossiers. En France, lors du procès Outreau 3 à Rennes, c’est Hubert Van Gijseghem qui est venu à la barre pour éclairer de sa lumière la cour sur la validité de la parole de l’enfant.

Il y a quelques jours, à New York, Elisabeth Loftus a expliqué aux jurés que ses recherches l’avaient poussée à conclure que le fait d’être exposés à des faussetés pouvait conduire des gens à former de faux souvenirs qu’ils considèrent comme réels.

« Au fur et à mesure que la mémoire s’amenuise, elle devient plus vulnérable à la contamination », a déclaré Loftus en réponse à une question de Bobbu Sternheim, une des avocates de Ghislaine Maxwell.

« Les gens deviennent la proie de la désinformation. Ça devient leur mémoire », a-t-elle ajouté.

Il est évident que les avocats de la défense se serviront de ses théories sur les faux souvenirs lors de leurs plaidoiries finales.

Étonnamment, l’experte Loftus n’a commenté aucun des témoignages de la poursuite, qui ont pris fin vendredi dernier par celui d’Annie Farmer.

Les procureurs fédéraux avaient demandé en vain à la juge Alison Nathan, de refuser à la défense le droit d’appeler la professeure Loftus à la barre.

Lors de leur contre-interrogatoire, ils ont mis en cause l’intégrité de cette experte en laissant entendre que son témoignage pour la défense était inspiré par la soif du gain. Loftus a alors admis être payée 600 $ de l’heure par les avocats de Ghislaine Maxwell.

En réponse à une question de Lara Pomerantz, l’experte a admis que la mémoire pouvait devenir plus fiable si une personne a été victime d’expériences traumatisantes répétées. « Plus vous êtes exposé à quelque chose, meilleure est votre mémoire », a-t-elle déclaré.

Chaîne Youtube d’Alexandre Lebreton : https://www.youtube.com/channel/UCWc3I_Jt_YV3qtEvtvNOs-A.

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 17780 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !