Après la révolte des camionneurs, la majorité des Canadiens souhaitent maintenant la fin des règles du COVID

Après un revirement massif de 15 points de pourcentage en l’espace de deux semaines seulement et coïncidant avec la révolte des camionneurs, la majorité des Canadiens souhaitent désormais la fin de toutes les règles du COVID.

Un sondage réalisé par l’Institut Angus Reid a révélé que 54 % des Canadiens sont d’accord pour dire qu' »il est temps de mettre fin aux restrictions », la catégorie de réponse « tout à fait d’accord » ayant augmenté de 11 points en seulement quinze jours.

Le sondage a également révélé qu’une majorité de personnes dans toutes les régions, à l’exception du Canada atlantique, « estiment que le moment est venu d’ouvrir les choses ».

Au Québec, qui a vu l’introduction de certaines des restrictions les plus ouvertement draconiennes du COVID, 59 % souhaitent l’annulation des restrictions contre seulement 34 % qui s’y opposent.

« Le seul groupe d’âge et de sexe majoritairement dissident sur cette question est celui des femmes de plus de 54 ans. Au moins la moitié des autres cohortes – avec en tête les hommes de 35 à 54 ans – disent que les restrictions devraient cesser », selon Angus Reid.

« Les seules personnes qui souhaitent que ces restrictions soient maintenues sont les vieilles dames à chats qui ont avalé la propagande des médias et pensent qu’elles ont 50 % ou plus de chances d’être hospitalisées si elles attrapent ce virus », note Chris Menahan.

Ce changement de sentiment est sans aucun doute dû au succès du Freedom Convoy, qui, malgré sa diffamation par les médias et le Premier ministre Justin Trudeau, a vu le soutien à sa manifestation augmenter.

Candice Bergen, chef adjointe du Parti conservateur, a contré les efforts lugubres de Trudeau pour dépeindre le groupe comme des racistes et des homophobes en affirmant qu’ils représentaient des millions de personnes qui « en ont assez des blocages et des promesses non tenues ».

« Ils méritent d’être entendus et ils méritent le respect », a-t-elle tweeté.

Blackface Justin a également affirmé dans un premier temps que le groupe représentait une « minorité marginale » aux « opinions inacceptables », une diffamation totalement contredite par les résultats du sondage Angus Reid.

La manifestation a commencé en réaction aux règles du mandat de vaccination qui imposent aux camionneurs revenant au Canada depuis les États-Unis de se mettre en quarantaine une fois arrivés chez eux.

Par Paul Joseph Watson


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.