Archange Michael : Soyez fiers de vous et de vos pas uniques

Je suis Michael et je t’aime ! Il y a des jours où vous pensez, où est Michael ? Où sont les anges ? M’ont-ils laissé tomber ? M’ont-ils laissé ? Pensent-ils que je ne suis pas assez bien et choisissent-ils quelqu’un d’autre ?

On vous enseigne que vous êtes un travailleur de la lumière, un travailleur de l’amour obéissant venant des cieux, et c’est exactement ce que vous êtes !

Et non, nous n’avons pas choisi quelqu’un d’autre, que vous pourriez croire meilleur que vous. Jamais !

Nous ne pourrions JAMAIS faire cela ! Et pourquoi ?

Tu n’es pas remplaçable ! Personne d’autre ne peut faire exactement ce que vous pouvez faire !

Personne d’autre n’a votre capacité, votre connaissance personnelle, votre unicité.

Vous n’êtes pas des clones les uns des autres.

Vous semblez l’oublier à chaque fois. Personne d’autre ne peut faire ce que vous êtes venus faire sur terre. Personne d’autre.

Votre propre vie. C’est là que ça commence. Personne d’autre n’a vécu votre vie. Donc, personne d’autre que vous n’est le maître de VOTRE vie !

Lorsque vous naissez dans une vie sur Terre, vous incarnez une matrice de circonstances. Vous héritez d’un corps, avec différentes empreintes biologiques. Vous devez maîtriser votre corps, et tous les sentiments qui l’accompagnent.

Vous devez maîtriser votre vie, vous devez comprendre ce que vous vivez à chaque étape de votre vie. Et c’est de cela que vous devenez votre propre maître. Et personne d’autre ne peut le faire.

Lorsque vous décidez au ciel que vous voulez aller vivre sur Terre et apprendre, et qu’en tant qu’artisan de lumière vous devez faire votre travail de connecteur et de diffuseur d’amour, vous vous attaquez à une tâche gigantesque.

Vous devez d’abord vous occuper de la vie même et de la famille dans laquelle vous avez choisi de naître, souvent pour y apporter la lumière et l’amour.

Ensuite, vous devez mûrir. Et réaliser que vous êtes effectivement un travailleur de la lumière et de l’amour. Vous devez donc d’abord traverser toutes vos peurs et vos traumatismes pour pouvoir travailler en dehors de vous.

Tu dois te relever par tes propres épaules alors que tu es couché, c’est une tâche difficile comme je l’ai dit.

Mais vous le savez, vous l’avez déjà fait. Vous avez vécu de nombreuses vies sur Terre. Et la foi est votre signe. Vous avez la plus grande foi. Sinon, vous ne pourriez pas vous relever tout seuls, à chaque fois.

Et c’est dans la bonne foi que vous croyez. La foi qui va toujours de pair avec l’espoir et l’amour, et aussi avec la gratitude, la bonté et la joie. Vous incarnez réellement ces énergies.

Vous êtes unique ! Personne n’a parcouru les mêmes étapes que vous. Et personne d’autre ne peut être le maître que vous êtes.

Nous, les anges, ne pourrons jamais donner à un autre travailleur de la lumière le travail que tu dois faire. C’est impossible.

Toutes les misères, tous les points négatifs, tout l’inconfort, tous les traumatismes dans lesquels vous avez marché, et qui vous ont consumé, puis que vous avez finalement traversés et dont vous êtes sorti de l’autre côté, c’est en cela que réside votre maîtrise. C’est le matériel avec lequel vous pouvez aider d’autres âmes.

Si vous êtes médecin, vous devez d’abord être malade, puis guérir pour savoir à quoi vous avez affaire.

Si vous êtes avocat, vous devez d’abord avoir une expérience personnelle de l’injustice, pour être en mesure de comprendre le besoin même d’un avocat.

Est-ce que vous me comprenez ? Vous ne pourrez jamais aider quelqu’un si vous n’avez pas d’expérience personnelle en la matière. C’est impossible.

Vous appréciez parfois une note d’une université, mais lire des livres vous mènera où ? La lecture d’un livre vous donne un aperçu des choses, mais vous ne pouvez jamais avoir une vue d’ensemble.

En allant à l’Université de la Terre réelle, en apprenant par la vie, c’est l’endroit ultime pour étudier. Ne vous dépréciez jamais si vous êtes allé à l’école de la vie, votre vie, ce n’est pas moins que n’importe quel diplôme ou grade ou éducation de n’importe quelle université.

Demandez à votre médecin : « Avez-vous déjà été malade vous-même ? » Demandez à votre avocat : avez-vous déjà rencontré une injustice ? DEMANDEZ !

Demandez-leur, à tous ceux que vous rencontrez, posez-leur des questions pour en savoir plus sur celui à qui vous choisissez de faire confiance.

Faites-vous confiance à vos notes, à un diplôme ou à une éducation fantaisiste ? Ou faites-vous confiance à votre instinct, à votre cœur, à une connexion personnelle et à une expérience personnelle ?

À qui faites-vous confiance ? Demandez-leur et faites-les parler d’eux-mêmes et de leur expérience personnelle. Les notes qu’ils veulent vous montrer ne signifient pas grand-chose. N’importe qui peut lire un livre, étudier pour un examen et obtenir de bonnes notes ?

Posez-leur la question pour que vous puissiez ressentir l’ambition de leur cœur. Ensuite, c’est à vous de faire un choix. Voulez-vous consulter un médecin qui n’a jamais été malade ? Qui n’a jamais été malade un seul jour ? Ce médecin peut-il faire preuve d’empathie ? Peut-il s’identifier à vous ?

Si vous allez chez un guérisseur, il doit comprendre comment vous vous sentez, la première tâche d’un guérisseur est toujours de se guérir lui-même. Un vrai guérisseur doit d’abord savoir qu’il est opposé à celui qui est guéri. Sinon… comment peuvent-ils guérir s’ils n’en savent rien ?

L’expérience personnelle est tout ce dont je parle aujourd’hui, et elle est vitale, très importante.

Et il en va de même pour toutes les professions. Demandez. Poser une question signifie que vous êtes intéressé. Que vous vous sentez concerné. Mais de nombreux « professionnels » se cachent derrière une scolarité « correcte », le « bon type » d’université, les « notes parfaites », le « meilleur diplôme » ?

Vous devez apprendre à voir à travers et dans le cœur des gens, ce qui se cache derrière tous les diplômes et titres ?

Vous devez absolument apprendre à ne plus vous regarder de haut !

Tu as en effet marché sur la Terre et appris à l’école de la Vie, où l’on ne donne pas de diplômes, ni de notes, ni de prix.

Mais Dieu marche toujours à vos côtés, ainsi que l’incarnation de Gaia et ils savent tout de vous !

S’il vous plaît, soyez fiers de vous et de votre vie, et de tous les pas que vous avez faits, qu’ils soient petits ou grands, peu importe, ce sont les pas que VOUS avez faits et tout ce que vous avez appris, c’est grâce à eux.

En fait, je veux que vous fassiez l’éloge de vos pieds et que vous aimiez vos pieds pour chaque pas qu’ils ont fait pour vous.

Dans nos yeux, nous voyons votre lumière rayonnante, les belles couleurs que sont vos notes, votre diplôme et toute la confirmation de votre dur labeur.

Aimez-vous et soyez reconnaissant que Dieu vous connaisse à 100 % et que tous les autres dans le ciel puissent vous voir pour ce que vous êtes vraiment, vos couleurs et votre lumière et votre modèle vous révèlent totalement.

Vous incarnez cette lumière unique sur Terre et vous êtes un précieux pilier d’amour et personne d’autre que vous ne peut faire ce travail important de transformation, alors s’il vous plaît, croyez en vous et écoutez-moi quand je vous dis,

Je t’aime

Michael

Kerstin Eriksson


Retrouvez-moi sur Telegram, GETTR et TikTokCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

1 Comment

  1. je suis scotchée à mon bureau, pleurant devant tant d’amour, le boulot qu’il nous reste à faire pour s’aimer autant soi-même!

Les commentaires sont fermés.