Augmentation drastique des AVC, stérilité, cancers… dans l’armée, obligée de se faire vacciner

De janvier à fin avril, l’armée américaine a administré 2,8 millions de doses de vaccins Pfizer et Moderna. Plus de 98 % de l’ensemble de la force active a reçu au moins une des injections.

L’armée a publié un mémo indiquant que tout soldat en service actif ou membre de la garde nationale qui refuse d’être vacciné sera renvoyé du service. Une nouvelle étude sur les vaccins Covid-19 a révélé plus de cas d’inflammation cardiaque que prévu parmi les membres de l’armée américaine.

Les cas d’accidents vasculaires cérébraux, d’infertilité, de cancer du sein, de maladies cardiaques et d’autres affections ont augmenté de façon spectaculaire chez les militaires pendant l’ère du vaccin Covid-19.


Source

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18773 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !