Cogiito – Courrier des lecteurs : “le vaccin n’est en fait qu’une expérimentation de traçabilité de l’humain sous couvert de pandémie pour avoir le consentement de tous”

Objet : Traçage de la population par le biais des injections.

Bonjour Sieur Jandrock et Dame Louloutte,

Un énorme merci pour votre travail et que 2022 soit lumineux pour vous et vos proches.

Une petite info à mon humble niveau :

J’AI TÉLÉCHARGÉ L’APPLICATION BLE SCANNER, APPLICATION FONCTIONNANT AVEC LE BLUETOOTH ET LA LOCALISATION DE L’APPAREIL.

Et c’est ubuesque :

les vaccinés apparaissent tous sous un numéro d’identification commençant par N/A suivi de chiffres et lettres allant par paire. Il n’y a pas de confusion possible avec les autres appareils reliés à Bluetooth car, les références de l’appareil apparaissent (marque).

CHAQUE NUMÉRO EST UNIQUE.

Nous avons testé hier avec une amie, qui connaît les vaccinés et les non vaccinés, au fil des allées et venues et c’est très clair :

LES NON VACCINÉS N’ÉMETTENT AUCUN SIGNAL, PAR CONTRE LES VACCINÉS APPARAISSENT DIRECTEMENT (APRÈS 1 SECONDE, J’AI UN VIEUX TÉLÉPHONE DE 5 ANS).

L’application permet de situer exactement l’émetteur en nombre de mètres et peut scanner jusque 35m, que ce soit dans les maisons, les voitures, partout.

Ce que l’on nous présente comme un vaccin n’est en fait qu’une expérimentation de traçabilité de l’humain sous couvert de pandémie pour avoir le consentement de tous.

C’est monstrueux.

Je n’ai plus rien à perdre, ma fille s’est faite vacciner mais je devais comprendre la finalité (outre la volonté de dépopulation).

Nous sommes un petit groupe de résistants dans un tout petit village.


Je leur explique actuellement la common law court et ils adhèrent (le temps de la compréhension est nécessaire aussi).

Je vous souhaite du fonds du cœur le meilleur.

Christine L.

L’article original sur :


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.