Cogiito – Courrier des lecteurs : les prisons prennent de l’ivermectine et les cas de covid dans les prisons n’existent pas.

Le Dr Raíssa Soares révèle lors d’une audience publique que les prisonniers reçoivent périodiquement un traitement préventif à l’ivermectine et que le taux d’infection dans les prisons est nul.

Il n’y a pas d’isolement dans les prisons, les détenus ne portent pas de masques, ils vivent en grappes, mais grâce au traitement préventif à l’ivermectine, les cas de faux Covid dans les prisons sont nuls.

Vous ne le sauriez jamais des journalistes, des journaux télévisés ou de la presse écrite, alors que tous les médias sont au courant de l’efficacité des traitements préventifs dans les prisons.

Publication originale


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.