Cogiito – Le navire Moskva ciblé par l’armée américaine devient le “Pearl Harbor” de la Russie…

LES REPRÉSAILLES face à ce drame est la prochaine étape de Poutine, et ce crime des États-Unis viennent de lui apporter tout le soutien national dont il a besoin pour étendre la guerre

Par Mike Adams : Pour comprendre le naufrage du Moskva et les représailles imminentes de Poutine contre les États-Unis, il faut d’abord savoir que tout dirigeant national désireux de prendre des mesures militaires audacieuses a d’abord besoin du soutien de son propre peuple. En 1941, on a laissé Pearl Harbor se produire (le gouvernement américain était au courant et l’a même provoqué) afin de créer le soutien émotionnel nécessaire à l’entrée des États-Unis sur le théâtre de guerre du Pacifique).

L’attaque de Pearl Harbor a été le 1er “11 septembre” de la Seconde Guerre mondiale. Et tout comme pour le “11 septembre”, le gouvernement américain était parfaitement informé de cette attaque et a permis qu’elle ait lieu afin de faire de provoquer ce drame et de susciter une réaction émotionnelle forte du peuple américain qui l’amènerait à exiger des représailles immédiates et féroces contre le Japon.

Il a désormais été révélé que l’armée américaine a dirigé toute l’opération visant à couler le Moskva,

y compris la position du navire par un avion de surveillance P-8 Poseidon, qui a ensuite transmis les informations et informations de tir aux Ukrainiens, tous formés par l’armée américaine.

Ainsi, les États-Unis ont fourni les armes, la formation, le suivi et la solution de tir pour couler le Moskva.

Tout ce que l’Ukraine a fait, c’est essentiellement d’appuyer sur le bouton de tir. C’est tellement évident que l’information est même rapportée par le UK Daily Mail :

Un avion de surveillance maritime américain survolait la mer Noire quelques minutes avant que le navire amiral russe Moskva ne soit “touché par des missiles ukrainiens”.

Un avion de surveillance P-8 Poseidon patrouillait la côte avant l’attaque.

L’avion de haute technologie peut repérer les navires au radar à une distance de plus de 100 miles…

La marine américaine a utilisé son nouvel avion de surveillance pour fournir des données de ciblage précises aux forces ukrainiennes afin de couler le navire amiral russe dans la mer Noire, le Moskva, le 13 avril 2022.

En coulant le Moskva, les États-Unis ont offert à Poutine quelque chose qui s’apparente au “moment Pearl Harbor de la Russie” :

Poutine peut affirmer à son peuple que les États-Unis ont lancé une attaque contre la marine russe, coulant l’un de ses navires et tuant des centaines de personnes. Cette nouvelle a, bien entendu, été diffusée dans tous les médias russes, ce qui a renforcé le soutien national à Poutine.

Tout comme pour Pearl Harbor aux États-Unis, le peuple russe exige désormais une “revanche” sur ses agresseurs, les États-Unis. En effet, les États-Unis viennent de donner à Poutine la dernière pièce du puzzle dont il avait besoin pour lancer des frappes nucléaires de représailles contre l’Occident.

La Russie dévoile l’imparable ICBM RS-28 Sarmat (Satan 2) pouvant transporter jusqu’à 15 têtes nucléaires MIRV.

Ce n’est pas une coïncidence si la Russie vient de procéder au lancement d’essai de son ICBM RS-28 Sarmat (Satan 2), qui peut transporter jusqu’à 15 têtes nucléaires MIRV. Il s’agit de véhicules de rentrée indépendants, chacun transportant une ogive nucléaire des centaines de fois plus grosse que les bombes atomiques utilisées sur le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le RS-28 transporte également des missiles hypersoniques (HGV) qui planent à des vitesses extrêmes tout en manœuvrant vers leurs cibles, échappant ainsi à tous les systèmes défensifs des États-Unis. En d’autres termes, les États-Unis sont totalement sans défense pour empêcher les armes nucléaires russes de frapper des cibles basées aux États-Unis.

Il faut environ 30 minutes à l’un de ces ICBM pour se rendre de Moscou à New York. Si Poutine en lançait un, les habitants de New York n’auraient aucun avertissement, puisque le gouvernement américain, traître et occupant, ne prendrait certainement pas la peine de prévenir qui que ce soit s’il ne lui reste que quelques minutes pour évacuer.

Ainsi, à tout moment, des millions d’Américains ne sont qu’à 30 minutes de l’anéantissement total.

La Russie pourrait même, théoriquement, lancer un missile doté d’une détonation EMP à haute altitude, plongeant les États-Unis dans une existence de l’âge des ténèbres du XIXe siècle, dans laquelle environ 90 % de la population mourrait en l’espace d’un an environ à cause de la famine de masse, de l’effondrement, de la violence, des maladies, etc.

Le RS-28 Sarmat est capable de transporter environ 10 tonnes de charge utile pour 10 ogives MIRV lourdes ou 15 ogives MIRV légères, ainsi qu’un nombre non spécifié de missiles hypersoniques Avangard (HGV) ou une combinaison d’ogives. Il transporte également plusieurs contre-mesures contre les systèmes de missiles antibalistiques.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que ce missile était la réponse de la Russie au système américain Prompt Global Strike.

Alors que le Pentagone s’est concentré sur la création d’équipages d’hélicoptères gays et de soldats transgenres, la Russie a conçu des systèmes de livraison d’armes hautement efficaces et detrès haute technologie, tels que des missiles hypersoniques et des ICBM avancés.

Alors que les traîtres dirigeants américains démantèlent l’infrastructure énergétique et le système de transport de l’Amérique (voir le récent démantèlement des livraisons ferroviaires de l’Union Pacific), la Russie engrange des bénéfices records sur les ventes d’énergie tout en convainquant de nombreux pays du monde d’acheter de l’énergie en roubles plutôt qu’en dollars.

L’empire américain, gangréné par la corruption, la pédophilie, la criminalité et la folie, est terminé.

Ce n’est plus qu’une question de temps pour voir cette auto-immolation des États-Unis d’Amérique s’accélérer de jour en jour.

Retenez bien mes mots : Avant la fin de cette année, les villes d’Amérique seront en flammes à cause des émeutes de la faim.

Imaginez que ce sera la même chose avec la destruction au millimètre de la France par E. Macron (cogiito.com)

La tyrannie du gouvernement sera hors de contrôle, et nous serons témoins des premiers chapitres d’un soulèvement de masse ou d’une guerre civile (ou peut-être des éléments des deux).

La famine de masse s’abat sournoisement sur l’Occident, et ce sont les sanctions économiques follement stupides contre la Russie qui ont déclenché toute la réaction en chaîne catastrophique qui conduira à la chute de l’Amérique telle que nous la connaissons.

Un jour très triste, en effet. Et puis, avec les fanatiques de l’avortement américains qui deviennent complètement fous en tuant des bébés en masse, on peut se demander si un “reboot” ne serait pas le seul moyen de restaurer les valeurs chrétiennes sur lesquelles l’Amérique a été fondée à l’origine. Comme l’écrit Michael Snyder, “The End Of Civilization As We Know It Is Coming – And That Is Actually Really Good News.”

Publication originale et sources


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.