Cogiito – Le Rapport officiel et confidentiel des effets secondaires des vaccins COVID Pfizer enfin divulgué

Ce rapport répertorie des centaines d’effets secondaires dont nous avions fait part depuis près de deux ans à nos lecteurs, alors que nous étions traités d’antivax pour avoir tenté de sauver des vies en informant la population des risques encourus avec ce type particulier de vaccin à ARNm.

Le gouvernement français a trahi son peuple en utilisant la coercition pour forcer cette vaccination inutile et dangereuse et imposer un pass-vaccinal qui n’a strictement rien à voir avec la santé, mais avec le changement de société que veut imposer le Forum économique mondial et ses criminels associés.

disponible sur cogiito.com et sur Amazon

Ceux qui ont imposé à l’humanité de se ridiculiser :

dans la capitale Belge, il était interdit de faire du sur-place :

Mais la guerre contre l’Ukraine a permis à Poutine de gagner celle contre le COVID, en effet, depuis 6 jours, le COVID a soudainement disparu du monde médiatique et de nos vies, exit le COVID, exit les vaccins, nous pouvons reprendre le cours normal de notre misérable existence, mais nous devons toujours trembler car, une autre guerre et en marche.

Les révélations sur l’imposture des vaccins et de ce COVID imaginaire peuvent bien être publiée, notre esprit est désormais vampirisé par l’horrible ours russe qui menace la “démoncratie”.

Même si aujourd’hui de nombreux scientifiques ont témoigné des dangers des effets secondaires et des accidents vaccinaux dus aux injections des ARNm Pfizer et autres, des médecins autour de la planète, les mêmes qui ont vacciné les populations en ne les prévenant pas des éventuels risques, notent désormais de plus en plus d’effets secondaires graves de leurs patients vaccinés contre le COVID-19 :

         •        Maladies auto-immunes,

         •        Cancers,

         •        Résurgences de cancers alors qu’ils étaient en rémission,

         •        Troubles cardiaques,

         •        Caillots sanguins…

Ce document représente 10.000 pages sur les essais des vaccins de Pfizer qu’ils souhaitaient garder secret en tentant d’éviter leur terrible responsabilité, c’est désormais une preuve que Pfizer savait pertinemment que ses vaccins étaient dangereux.

Le poids de ce mensonge était trop lourd à porter et il allait éclabousser tous les complices de cet empoisonnement génocidaire, c’est pourquoi :

Dans une décision rendue le 6 janvier 2022, le juge Mark Pittman a ordonné à la Food and Drug administration (FDA) d’accélérer sa réponse à une demande de transparence formulée par l’Organisation Public Health and Medical Professionnal for Transparency (PHMPT), un groupe de médecins et scientifiques de renom, puisqu’on y trouve notamment les professeurs d’épidémiologie Peter McCullough et Harvey Risch.

À partir d’aujourd’hui, la FDA doit dévoiler 55 000 pages par mois.

Désormais, l’agence n’a plus 75 ans (comme elle le demandait), mais huit mois pour déclassifier l’ensemble des données sur la sécurité du vaccin Pfizer, dont l’intégralité devrait être publiée avant la fin de l’été 2022.

https://www.francesoir.fr/societe-sante/justice-americaine-fda-declassifier-donnees-vaccins

8 pages (30 à 38) sur les données du vaccin Pfizer décrivent des milliers d’effets secondaires.

Public Health and Medical Professionals for Transparency.

Via: https://phmpt.org/wp-content/uploads/2021/11/5.3.6-po..

Publication originale


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.