Cogiito – Les PDG de Big Pharma traqués par les shérifs de la CLC

Les PDG de Big Pharma sont traqués par les shérifs alors que les manifestants utilisent des mandats pour arrêter les “vaccinations” dans le monde entier

Une mise à jour des dernières nouvelles de la Cour de justice internationale de common law avec des mandats supplémentaires pour refuser le tir et arrêter ceux qui les imposent – et des liens vers des émissions d’aujourd’hui et récentes.

Londres, New York, Bruxelles

Les manifestants sur trois continents arrêtent cette semaine les “vaccins” contre le COVID à la suite de la récente condamnation historique de Big Pharma, du gouvernement et des dirigeants religieux par un tribunal international. 

Et les PDG de Pharma condamnés risquent une arrestation imminente par les shérifs des tribunaux de New York et de Londres. 

Le 15 janvier, la Cour de justice internationale de common law (ICLCJ) a condamné des dirigeants d’entreprises, de gouvernements et d’églises pour crimes contre l’humanité et a ordonné l’arrestation de soixante-quinze personnes. 

(  http://murderbydecree.com/2022/01/14/breaking-news-from-the-international-common-law-court-of-justice-january-15-2022-gmt-big-pharma-government-church -des-dirigeants-risquent-d’être arrêtés-car-le-tribunal-les-condamne-pour-génocide-interdit-les-injections/   ) 


Lundi dernier et encore aujourd’hui, les shérifs de l’ICLCJ armés de mandats d’arrêt ont cherché à détenir les criminels condamnés Albert Bourla et Emma Walmsley, PDG de Pfizer et GlaxoSmithKline, à leurs domiciles de Scarsdale, New York, et Greenwich, Angleterre. 

Les deux PDG sont devenus au secret le week-end dernier lorsque la nouvelle de leur condamnation a été largement diffusée.

Pendant ce temps, de nouvelles vagues de manifestants arrêtent les «vaccinations» COVID avec de nouveaux mandats ICLCJ qui permettent à quiconque de refuser légalement les injections COVID sans crainte de représailles, de confisquer la drogue interdite en tant que  «produit de génocide et de meurtre de masse»  et de poursuivre quiconque qui impose les injections COVID. (Des copies des mandats sont jointes)  

Hier, des aînés autochtones du Manitoba, de l’Ontario et de la côte ouest du Canada ont occupé les bureaux des bandes de réserve et ont confisqué et détruit les «vaccins» COVID, après avoir délivré des copies des mandats de l’ICLCJ à la police tribale et à la GRC. La police n’est pas intervenue.

Depuis lundi, et dans plus d’une douzaine de communautés à travers l’Amérique du Nord, l’Italie et l’Angleterre, des manifestants porteurs de mandats ont fermé des centres de «vaccination» et arrêté la livraison de vaccins COVID aux cliniques et aux hôpitaux.

“Ces mandats renversent la situation des tyrans et font du fait de donner et de prendre les vaccins COVID un crime”,  a commenté aujourd’hui le conseiller de l’ICLCJ, Kevin Annett. 

«NOUS APPELONS TOUT LE MONDE À UTILISER CES MANDATS NON SEULEMENT POUR SE DÉFENDRE, MAIS AUSSI POUR METTRE FIN À LA CORPORATOCRATIE COVID. 

LA POLICE A ÉTÉ INVITÉE À NOUS AIDER À PROCÉDER À DES ARRESTATIONS, À SAISIR LES « VACCINS » ET À RÉTABLIR L’ÉTAT DE DROIT COMMUN ET LA JUSTICE DANS NOS COMMUNAUTÉS. »

L’ICLCJ et ses républiques de common law qui la parrainent organisent et éduquent les gens du monde entier pour mobiliser leurs communautés afin qu’elles refusent les « vaccins » COVID, résistent à l’État policier COVID et établissent de nouvelles nations souveraines. 

Contactez l’ICLCJ à  

itccsoffice@protonmail.com  

et connectez-vous ce dimanche et tous les dimanches pour des nouvelles de la résistance à 15h00 pacifique, 18h00 est et 23h00 GMT sur  

www.bbsradio.com/herewestand  

Veuillez également télécharger et utiliser les mandats et le guide d’information ci-joints, et écouter la dernière émission de radio du blog de Kevin Annett et l’interview mondiale sur les liens ci-dessous.

– Guide des mandats ci-joints : a) Analyse des agrafes se terminant par 4366 : Jugement original du tribunal et mandats d’arrestation/de saisieb) Analyse des agrafes se terminant par 2753 : Mandat de saisie de « vaccins » COVID et Guide d’action c) Analyse des agrafes se terminant par 4347 : Mandat d’interdiction COVID abattu et protégeant ceux qui refusent :


– mise à jour du blog ICLCJ et commentaire avec Kevin Annett à  

https://www.bbsradio.com/podcast/here-we-stand-january-16-2022-0

– entretien mondial récent avec Kevin Annett et Owen Lucas sur  https://commonlawnews.com/2022/01/16/kevin-annett-international-common-law-courts-of-justice-injection-offensive-universal-arrest-warrant -réparations-pour-génocide/

Publié le 19 janvier 2022 par la Cour de justice de common law internationale et ses affiliés de la République de common law 

www.murderbydecree.com

L’article original sur :


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.