Cogiito – Pourquoi le site Web officiel de l’ambassade des États-Unis a-t-il supprimé toutes les preuves des laboratoires d’armes biologiques ukrainiens ?

Par Lance D Johnson : Le site officiel de l’ambassade des États-Unis a récemment SUPPRIMÉ toutes les preuves de laboratoires biologiques en Ukraine.

Ces laboratoires biologiques sont financés et exploités conjointement par le Département américain de la Défense (DOD). 

Les documents du laboratoire étaient de notoriété publique jusqu’au 25 février 2022.

Ces documents contiennent des détails importants sur la construction, le financement et les permis des laboratoires d’armes biologiques en Ukraine. 

Mais maintenant, le gouvernement américain supprime ces documents d’Internet et devient moins transparent avec ces informations critiques. Cela survient à un moment où la population mondiale prend conscience de la réalité de la recherche sur les armes biologiques à gain de fonction, des fuites de laboratoire et du développement de vaccins et de diagnostics prédateurs. Ces bio-laboratoires génèrent des agents pathogènes à potentiel pandémique qui exploitent le système immunitaire humain et sont à l’origine de la fraude médicale, des fautes professionnelles, des décès induits par les vaccins et du génocide.

L’EXISTENCE DE CES LABORATOIRES D’ARMES BIOLOGIQUES POURRAIT-ELLE AVOIR QUELQUE CHOSE À VOIR AVEC LA “MISSION MILITAIRE SPÉCIALE” DE LA RUSSIE ? 

Pendant des années, la Russie a accusé les États-Unis de développer des armes biologiques près de ses frontières. Les Russes recueillent-ils actuellement des preuves dans ces laboratoires ? 

Quel est l’état actuel de ces installations ? 

Et si la Russie ne menait pas une invasion et une occupation impérialistes de l’Ukraine – une réalité qui a été propagée par les médias occidentaux ? 

Et si la Russie ciblait plutôt les syndicats du crime international et s’en prenait aux éléments criminels du gouvernement ukrainien qui ont nui au peuple ukrainien et à d’autres dans le monde ?

Les États-Unis ont érigé un vaste réseau de laboratoires biologiques en Ukraine et nettoient les détails du net

Le DOD américain a financé au moins 15 laboratoires biologiques différents en Ukraine. Ce ne sont pas des laboratoires biologiques chinois ou russes. 

Au moins huit d’entre eux sont des laboratoires d’armes biologiques exploités exclusivement par les États-Unis. 

Ces laboratoires «consolident et sécurisent les agents pathogènes et les toxines préoccupants pour la sécurité» afin de mener «des mesures renforcées de biosécurité, de biosécurité et de biosurveillance» grâce à des «partenariats de recherche internationaux». 

Chaque installation coûte aux contribuables américains entre 1,8 et plus de 3 millions de dollars. Le DOD a facilité le processus d’autorisation pour permettre aux scientifiques ukrainiens de travailler avec des agents pathogènes à potentiel pandémique.

Le DOD des États-Unis travaille directement avec le ministère ukrainien de la Santé, le Service d’État ukrainien pour la sécurité alimentaire et la protection des consommateurs, l’Académie nationale des sciences agraires et le ministère de la Défense. 

Ce réseau de laboratoires biologiques comprend des installations à Odessa, Vinnytsia, Uzhgorod, Lviv, Kiev, Kherson, Ternopil, Crimée, Luhansk et deux installations suspectes à Kharkiv et Mykolaïv.

Ces dernières années, bon nombre de ces laboratoires ont atteint le niveau de sécurité biologique 2, permettant aux scientifiques d’expérimenter des virus et des bactéries. Au cours des deux dernières années, ces laboratoires, en coopération avec le ministère ukrainien de la Défense, ont érigé quatre autres laboratoires mobiles pour effectuer une surveillance épidémiologique du peuple ukrainien. Ces laboratoires font partie d’un groupe de travail multinational qui crée des réseaux de surveillance des maladies qui «renforcent la sécurité sanitaire mondiale».

Jusqu’au 25 février 2022, l’existence et les détails de ces laboratoires d’armes biologiques étaient de notoriété publique. L’ambassade des États-Unis avait précédemment divulgué les emplacements et les détails de ces laboratoires dans une série de fichiers PDF en ligne. Le 26 février 2022, le site Web officiel de l’ambassade a fermé les liens vers les 15 laboratoires d’armes biologiques. Tous les documents associés à ces laboratoires ont été supprimés d’Internet. 

Si vous cliquez sur l’un des liens, les fichiers PDF ne sont plus disponibles. Heureusement, ces fichiers ont été archivés et sont toujours accessibles . 

Qu’est-ce que l’ambassade américaine essaie-t-elle de cacher ?

Publication originale


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.