Collectif Pléiadien – Message de Neioh : Ce moment est parfait !

Amis de la Grande Lumière ! Je vous couvre de fréquences de guérison et d’amour ! Savoir cela, c’est embrasser la vérité ! Le percevoir est un pouvoir de guérison ! Il y aura un moment, dans l’illusion de la peur projetée, où vous vous arrêterez instantanément sur vos traces.

Tu auras atteint le point de saturation avec les illustrations sans fin que tu t’es fournies pour compléter les thèmes sur lesquels tu te concentres. Vous atteindrez le point où vous serez prêt à tout abandonner ! Car il est clair que la situation actuelle semble à l’envers ! En effet, c’est le cas ! Mais, c’est le moment que vous attendiez !

Ce moment est parfait ! Car tant que vous n’aurez rien à perdre et rien à gagner en continuant à suivre vos schémas habituels, vous n’aurez pas le catalyseur nécessaire pour amorcer un changement radical. Jusqu’à cet instant, vos circonstances continueront à vous donner des exemples de thèmes de vie que vous avez répétés tout au long de ce rêve éveillé.

Vous continuerez à manifester des circonstances de vie qui mettront vos connaissances à l’épreuve, longtemps après que vous les ayez maîtrisées en théorie. En devenant pleinement conscient des moments qui ont poussé vos boutons à réagir, vous commencerez à dissiper la charge vibratoire de la réaction. Cela apportera la paix à votre être !

Vous vous éveillez par paliers de lumière ! Vous vous préparez à passer à un nouveau mode d’existence ! Un endroit familier qui n’est connu que de votre âme ! Une visite en conscience élargie vous y conduira en méditation ! Alors que nous terminons la fin, vous comprendrez que c’est le début ! Nous nous inclinons devant vos grands efforts pour suivre la lumière !

Laissez la vérité vous conduire à votre âme infinie ! Puissiez-vous toujours savoir que l’amour est votre véritable état d’être !

EN EEKE MAI EA !
Je t’aime tellement !


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.