Common Law Court : Newsletter de Janvier 2022

Nos détracteurs vont commencer à se mordre les doigts : Ni oubli, ni pardon, vous devrez rendre des comptes devant dieu et devant l’humanité : journalistes, alerteurs vedettes, etc.

Nous devrions prochainement faire une nouvelle vidéo sur le sujet de la CLC avec Philippe Jandrok.

Giuseppe

Bonjour et bienvenue à notre nouveau bulletin mensuel.

Le Tribunal de Common Law a le plaisir d’annoncer que nous lançons actuellement ce qui suit :

  1. Notre nouvelle monnaie et notre porte-monnaie CLC (l’équivalent en common law d’un compte bancaire).
  2. Un nouveau service diplomatique pour les hommes et les femmes vivants.
  3. Un nouveau Passeport de Cour de Droit Commun.
  4. Une assurance automobile pour les hommes et les femmes vivants.
  5. L’émission et la production de nouvelles plaques d’immatriculation de droit commun.

haute cour de justice

Nous, le peuple

Nous, le peuple, souhaitons confirmer qu’il n’est plus acceptable de souffrir aux mains de l’État.
Nos pères fondateurs ont créé divers documents (Magna Carta, etc.), qui étaient censés nous protéger, mais l’État refuse de s’y conformer. Par conséquent, nous, le peuple, avons créé notre propre déclaration de fondation.

Celle-ci s’ajoutera aux documents susmentionnés. Comme c’est le premier document de ce type à être créé par le peuple, pour le peuple, nous pensons qu’il est supérieur.


Mentalement compétent ?

En cas d’audience au tribunal, toute personne (juge) désignée pour s’en occuper ne peut le faire que si elle est mentalement
stable. Cette personne doit être saine d’esprit, et elle doit également reconnaître la position d’une personne vivante,
également être tenu de reconnaître la position d’un homme vivant comparaissant devant lui, faute de quoi il serait incompétent pour traiter cette question. Cet individu ne peut pas utiliser la coercition criminelle pour l’aider, et il ne doit pas être en mesure de converser avec une entité morte (également appelée personne), car cela les rendrait également mentalement instable et inapte à traiter cette question.

Marqué du sceau de Freeman on the Land (FMOTL)

Au lieu d’accepter nos positions en tant qu’hommes et femmes vivants, les tribunaux écossais doivent
s’appuyer sur une affaire obscure pour tenter de défendre leur position (Meads v Meads, dans la Cour du Banc de la Reine de l’Alberta, 2012 ABQB 571).

Ils devraient noter :

Un homme libre sur la terre se tient complètement en dehors de la société et ne s’engage pas avec elle, de quelque manière que ce soit, sous quelque forme que ce soit. En ce qui concerne notre statut, nous nous engageons quotidiennement avec le système statutaire, mais nous le faisons avec des personnes partageant les mêmes idées que nous.

Système légal : Mais nous le faisons avec des personnes partageant les mêmes idées qui sont sous l’autorité et la juridiction de la Cour de Common Law, ils ont tous confirmé leur position en tant que vivants, hommes et femmes.

Par conséquent, bien que « nous, le peuple », vivions sous le régime de la common law, nous nous engageons avec l’État en utilisant notre entité légale/nom fictif, que nous possédons et selon nos conditions.

Nous suggérons qu’ils prennent des conseils légaux.

Bientôt disponible

Diplomates des tribunaux de Common Law, passeports, assurances et plaques d’immatriculation.

L’époque où l’État refusait de répondre au peuple est révolue.

Le tribunal de Common Law et un jury d’hommes et de femmes raisonnables ont émis une récente
décision de justice pour confirmer la mise en place d’un service diplomatique de droit commun pour les hommes et les femmes vivants.

« Nous, le peuple », avons maintenant nommé nos propres diplomates qui s’engageront avec l’État, au nom du peuple. Au nom du peuple, lorsque cela est nécessaire. Nous avons l’intention de nommer des diplomates de la CLC à l’échelle internationale, pour protéger le peuple, dans chacun des pays qui nous ont rejoints.

En plus de la création de nos diplomates CLC, nous avons également créé nos propres passeports CLC qui aideront à confirmer le statut d’hommes et de femmes vivants et faciliteront les voyages.

En ce qui concerne la question de la conduite automobile et des voyages, le tribunal de common law lancera également un régime d’assurance. Régime d’assurance qui sera disponible en droit commun, pour les hommes et les femmes vivants. Cette couverture s’appliquera à l’individu et sera disponible pour toute personne ayant confirmé par leur déclaration de naissance auprès du tribunal de droit commun.

Enfin, le tribunal de Common Law émettra également ses propres plaques d’immatriculation pour confirmer le droit de voyager en vertu du droit commun. Les plaques d’immatriculation ne seront disponibles que pour les hommes et les femmes vivants qui ont également déclaré leur naissance auprès du tribunal de droit commun.

Le fait que l’État soit toujours en mesure de retirer votre voiture est dû au fait qu’elle a toujours une plaque d’immatriculation qui leur appartient.


Cliniques CLC

Soins de santé pour les hommes et les femmes vivants

Avec la création de notre propre monnaie, nous pouvons maintenant financer nos propres cliniques.
Vous avez maintenant le choix et n’êtes plus liés par l’État. Nous avons actuellement plusieurs professionnels de la santé qui sont prêts à travailler sous la loi commune et qui s’occuperont de nos cliniques.

Ces cliniques fourniront des soins gratuits à tous les hommes et femmes vivants qui ont soumis
leur déclaration de naissance au tribunal de droit commun.

https://clc.healthcare/


Nos premiers avocats de la CLC

Bienvenue dans cette nouvelle année, nous souhaitons annoncer que le mois de janvier a vu notre premier cours de formation d’avocats CLC et la nomination de nos dix-sept premiers avocats formés.

Notre cours d’une semaine a mis les stagiaires à l’épreuve et a vu un large éventail de candidats venus de tout le Royaume-Uni, de Norvège, d’Espagne et des États-Unis.

Pendant le cours, il est apparu que, dans le monde entier, le système judiciaire légal est en crise. Les tribunaux statutaires n’existent plus car nous savons qu’il s’agit désormais d’entreprises gérées pour le profit, ils n’offrent plus de recours légal et ne sont plus adaptés à leur mission.

Nos avocats ont été formés à tous les aspects du système judiciaire de Common Law et ont reçu des instructions sur la manière de convoquer leurs propres tribunaux. La formation s’est ensuite intensifiée lorsque nous nous sommes amusés à aborder notre réponse aux autorités statutaires et aux tribunaux.

Les avocats ont reçu des instructions pour s’assurer qu’ils sont maintenant bien préparés à tenir leur place avec eux.

Les autres questions abordées ont porté sur tous les aspects du processus de la CLC et la voie à suivre pour l’avenir. Cela comprendra un nouveau système monétaire, pour les hommes et les femmes vivants, notre propre système de santé, notre propre système d’éducation, notre propre chaîne de médias, nos gendarmes CLC et la poursuite du développement de nos tribunaux CLC. Enfin, étant donné l’intérêt suscité par le cours d’avocat, nous publierons bientôt les dates de notre prochain cours.


Déclaration de la Cour de Common Law

3 janvier 2019

A tous les hommes et femmes vivants, nous nous unissons par la présente et soumettons cette déclaration au le « Livre des Actes » du Tribunal de Common Law pour qu’elle soit préservée à tout jamais.

Nous, le peuple, avons des droits inhérents à la naissance, établis par notre créateur, qui nous protègent
contre le mal, la perte et les blessures causés par les autres. Depuis de nombreuses années, des hommes et des femmes ont ont été soumis à un comportement criminel et frauduleux par les actions de l’État qui nous ont été imposées, contre notre volonté, par la coercition criminelle et la tromperie légale. La peur et la fiction se sont ainsi combinées pour nous lier en esclavage.

L’État a commis des attaques, des injustices, des meurtres, des vols, des emprisonnements illégaux et d’innombrables autres énormes outrages contre le peuple, n’épargnant personne en raison de son âge, de son sexe ou de sa position. A ce vol, à ce massacre et à ce pillage, ils donnent le le nom mensonger de « Gouvernement », ils nous ont dépouillés de nos anciennes libertés et l’appellent « progrès ».

Nous, le peuple, ne pouvons plus supporter de telles attaques contre nos proches et nos libertés personnelles et confirmons par la présente notre droit inhérent à rester sous la juridiction de la
Common Law, basée, comme elle l’est, sur les lois intemporelles qui gouvernent la conduite des hommes et qui ont été établies par notre créateur dans les temps anciens et dont se souviennent et aiment nos
pères lorsqu’ils ont construit nos nations. Nous nous y tiendrons sans cesse pour tout homme.

Empruntant à la déclaration de nos ancêtres, faite à Arbroath en 1320, nous déclarons
que, tant que cent d’entre nous resteront en vie, nous ne serons jamais, sous aucune condition, soumis à un régime obligatoire par un statut légal. En vérité, ce n’est pas pour la gloire, ni les richesses, ni les honneurs que nous combattons, mais pour la liberté – pour cette seule chose, à laquelle aucun honnête homme ne renonce qu’à la vie elle-même.

Cette déclaration est signée ci-dessous par un échantillon des hommes et des femmes qui se tiennent unis sous la juridiction de la Cour de droit commun. Cette déclaration est par la présente enregistrée dans le Common Law Court ‘Book of Deeds’ le 3 janvier 2019 pour être conservée à tout jamais.

https://clc-education.uk/


Lancement de la monnaie CLC

Le ‘Cruinn’

Bienvenue dans notre nouveau système monétaire, un système pour le peuple, soutenu, sécurisé et qui aidera au développement et à l’installation de nos communautés de droit commun.

Notre intention est de créer et de financer nos propres communautés de droit commun. Le financement sera utilisé pour aider à l’achat et/ou à la location de propriétés appropriées pour les catégories susmentionnées.

Les salaires du personnel seront couverts, l’équipement, les uniformes et les soins de santé seront fournis gratuitement.

Document original :


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

9 Comments

  1. Bonjour Giuseppe.
    Les annonces de monnaie, banque,immatriculation, assurance véhicules, etc…, seront disponibles dans combien de temps en Angleterre et particulièrement en Gaule, si cette info est disponible ?
    Je suis inscrit à la CLC depuis le 28/02/2021,je t’avais envoyé la copie pour faire partie d’une communauté associative possible et émise par Philippe et toi-même en 2021, j’ai ma carte depuis le 01/03/2021, grâce à vos informations et vos aides.
    Je souhaiterais créer un tribunal populaire dans ma région mais pour le moment je ne cannais aucun Être souverain autour de moi !
    Y a-il moyen de se faire connaitre et entrer en relation avec d’autres inscrits CLC souverains ?
    Merci.

    • Je pense que tu as oublié les évènements actuels dans le monde et surtout en France (y compris avec le Covid), patience… Les seuls qui ont cette information c’est la CLC. Profiter de cette période pour mettre en application ses droits.

    • Bonjour. Tout à fait d’accord, çelà fait du bien d’être avec des personnes qui pense dans le même sens , vers le bien , l’egitime envers l’humanité , Un grand Merçi à Mr Philippe Jandrok , pour son dévouement pour essayer d’éveiller et de sauver les peuples .

Les commentaires sont fermés.