Conseil supérieur de la lumière : Ce qu’il faut savoir pour avancer dans la joie

Vous n’avez pas besoin de savoir quoi que ce soit. Les êtres humains aiment savoir, mais il y a des moments où moins on en sait, mieux c’est. Car si vous voulez être un créateur, alors vous ne voulez pas savoir, vous voulez créer, voyez-vous.

Lorsque vous savez, vous suivez ce que vous savez, vous commencez à vous attendre à ce que vous savez maintenant. Mais lorsque vous entrez dans votre position de créateur, vous n’avez pas besoin de savoir quoi que ce soit d’autre que ce que vous voulez créer.

Un employé voudrait savoir ce qu’il doit produire, il suit des instructions. Vous n’êtes pas un employé de l’univers. Vous êtes un bienfaiteur et vous pouvez donc demander plutôt que de vous faire dire.

Il n’y a rien que vous ayez besoin de savoir. Ce que vous voulez créer pour vous-même, c’est ce que vous devez savoir, le cas échéant. L’avenir est toujours inconnu, mais vous pouvez le rendre un peu plus connu en semant les graines de ce que vous vous attendez à voir et à vivre demain.

Comment semer ces graines ? Vous devez d’abord les avoir, comme toute graine que vous voulez planter dans le sol, vous devez d’abord les avoir en main.

Cela signifie qu’il faut chercher à l’intérieur de soi les graines que l’on veut répandre. La graine que tu es contient toutes les graines qui se manifestent à l’extérieur. Elle est la mère de toutes les graines.

Vous louez tout. Vous bénissez tout. Vous trouvez quelque chose à aimer dans chaque chose. Et dans cet état d’appréciation, de louange et d’amour, vous déposez des graines et vous vous ouvrez à recevoir des graines en retour.

L’inconnu n’est donc pas si inconnu que cela lorsque vous prenez le temps de le définir, de réfléchir à la manière dont vous voulez en faire l’expérience et que vous commencez maintenant, ce qui est le plus important.

La plupart des gens veulent attendre des preuves avant de commencer à apprécier, mais vous pouvez aussi le faire dans l’autre sens. Vous pouvez commencer à apprécier et à aimer ici et maintenant et lorsque des preuves apparaîtront, vous pourrez dire que vous y êtes déjà.

Il n’est pas nécessaire de savoir quoi que ce soit d’autre que ce que vous ressentez à ce moment précis, car c’est la plate-forme à partir de laquelle vous sautez dans l’expérience suivante, qui est de toute façon votre avenir.

L’avenir est le prochain moment dans le temps, tout comme il peut être dans dix ans. Pour vivre heureux jusqu’à la fin de ses jours, il faut vivre heureux d’instant en instant.

C’est la clé, le secret s’il en est, qui vous permettra de recevoir tout ce que vous avez toujours demandé. La joie est littéralement le chemin et tout ce qui n’est pas de la joie est de la résistance sur le chemin. C’est aussi simple que cela.

Il y a beaucoup de gens heureux qui n’ont pas besoin de savoir quoi que ce soit parce qu’ils sont trop occupés à vivre dans le moment présent, que leur attention n’est pas dispersée ailleurs, et qu’à mesure qu’ils embrassent pleinement leur moment présent, ils reçoivent de plus en plus de choses dont ils peuvent profiter.

À la fin de ce voyage, la quantité de joie que vous ressentez est tout ce que vous emportez avec vous, et si vous n’avez pas vécu une vie de joie, vous voudrez revenir pour essayer à nouveau.

Mais si vous partez comblé, joyeux, rempli de toutes les expériences que vous souhaitez vivre, en paix avec vous-même et avec le monde, alors il n’est pas nécessaire de revenir et de recommencer.

Et tandis que tout passe au niveau suivant, il y a encore une terre qui n’a pas encore été transformée pour ceux qui veulent revenir et jouer à nouveau.

Pour beaucoup de gens, c’est leur dernière incarnation, dit-on, mais si c’est vrai, vous devez commencer à vivre dans la joie afin de n’avoir aucun regret lorsque vous quitterez le terrain de jeu, aucun attachement, aucun désir inassouvi.

Pensez à un amant et pensez à la Terre comme à un amant. Vous revenez toujours vers cet amant parce que vous voulez que les choses s’arrangent entre vous deux. Vous revenez toujours parce que vous voulez expérimenter la joie que vous savez possible entre vous et cet amant.

Pourquoi ne pas commencer dès maintenant par vous tourner vers tout ce qui est joyeux et vivre heureux jusqu’à la fin des temps, de sorte qu’au moment de la transition finale, vous choisissiez le niveau suivant plutôt que de changer d’avis à la dernière minute.

Et avec cela, vous avez tout ce qu’il vous faut pour vivre votre vie dans la joie.

Nadina Boun

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18757 Articles
L'amour comme but ultime !