Des fichiers américains déclassifiés du Pentagone montrent que les enlèvements par des extraterrestres provoquent des grossesses inexpliquées, des lésions dues aux radiations et la téléportation.

Le Sun affirme dans un reportage très attendu avoir reçu 1 574 pages de documents du Pentagone américain suite à une demande de liberté d’information (FOI) déposée le 18 décembre 2017, pour une copie de tous les « dossiers, rapports ou fichiers vidéo » liés au programme d’identification avancée des menaces aériennes (AATIP) – le programme secret d’enquête sur les ovnis du ministère américain de la Défense qui a débuté en 2007, a été financé jusqu’en 2012, n’a pas été financé pendant un certain temps par la suite, et a finalement été fermé.

Le Sun a passé au peigne fin les dossiers et a découvert des comptes rendus des impacts biologiques des observations d’OVNI sur les humains – y compris des incidents d’enlèvement apparent, de grossesse non expliquée, de rencontres sexuelles, de télépathie et de téléportation imaginaire.

« Un nombre suffisant d’incidents/accidents ont été rapportés avec précision, et de données médicales acquises, pour étayer l’hypothèse selon laquelle certains systèmes avancés sont déjà déployés, et opaques à la compréhension totale des États-Unis. »

Selon The Sun – qui a repris des extraits du document – le document intitulé « Anomalous Acute and Subacute Field Effects on Human and Biological Tissues » (effets de champ aigus et subaigus anormaux sur les tissus humains et biologiques) examine les blessures infligées aux « observateurs humains » par les « systèmes aérospatiaux avancés anormaux ».

Il détaille « 356 incidents sélectionnés de conséquences psychologiques induites par les ovnis sur les humains », dont la paralysie, les lésions oculaires, les brûlures, la déshydratation et la perte de cheveux, entre autres.

« Les analyses médicales, bien qu’elles ne nécessitent pas l’invention d’une biophysique alternative, indiquent l’utilisation (pour nous) de systèmes énergétiques non conventionnels et avancés. »

Selon The Sun, la Defense Intelligence Agency (DIA) reconnaît que les pages ont été expurgées pour protéger la vie privée et la confidentialité, mais « la DIA n’a pas retenu les éléments non exemptés raisonnablement séparables du matériel ».

Ce qu’elle déclare, c’est qu’elle a reçu cinq rapports de relations sexuelles entre des ovnis et des humains – dont l’un a abouti à une grossesse inexpliquée. Malheureusement, aucune information supplémentaire n’a été fournie.

« Bien que l’article ne fasse aucune référence aux OVNIs écrasés, il indique que l’étude soutient que l’utilisation de ces données médicales peut servir à « rétroconcevoir » des OVNIs « de provenance inconnue qui pourraient constituer une menace pour les intérêts américains. »

L’AATIP semble avoir planifié d’autres rencontres – le Sun cite un document classant les « comportements anormaux » comme suit : « fantômes, yétis, esprits, elfes et autres entités mythiques/légendaires » et ont été classés dans la catégorie AN3.

« L’interaction d’un témoin avec des entités AN3 » a été classée dans la catégorie AN4, et « une rencontre avec un extraterrestre entraîne des blessures psychologiques permanentes « ou la mort » a été classée dans la catégorie CE4. D’autres catégories pour les poltergeists, les crop circles, la combustion humaine spontanée, les enlèvements extraterrestres et d’autres incidents paranormaux ont été mentionnées dans The Star.

« Il existe des informations classifiées qui sont très pertinentes pour le sujet de cette étude et seule une petite partie de la littérature classifiée a été publiée ».

L’article du Star se termine par la mise en garde du gouvernement décrite ci-dessus – malheureusement, il ne s’agit pas d’un engagement à partager des informations supplémentaires.

Il est difficile de prévoir ce qui va se passer ensuite. Le « Star » va-t-il rendre les plus de 1500 pages du journal accessibles au public ? Sommes-nous intéressés à les voir si le Star a déjà publié les « bonnes choses » ?

Qu’est devenue la femme qui est tombée enceinte après sa rencontre avec un OVNI ?

Source : InfinityExplorers.com


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.