Dr. Schavi – Allons chercher les Pléiades !

Les paroles « Let’s Get Physical » sont tirées d’une chanson du même nom enregistrée en 1981 par la célèbre chanteuse australienne, Olivia Newton-John.

J’emprunte les paroles de la célèbre chanteuse pour honorer la discussion sur ce qui se passe avec le système stellaire des Pléiades. Donc, « Allons chercher les Pléiades ! »

Chaque année, à la mi-mai, notre système solaire et notre planète Terre/Gaïa s’approchent de très près du système stellaire des Pléiades, qui se trouve à environ 444 années-lumière de nous, mais qui est le plus proche de nous.

Les sept sœurs

Les physiciens pensent qu’il est âgé d’environ 100 millions d’années.

Notre Soleil est en alignement direct avec les Pléiades, également appelées « les sept sœurs ».

Elles sont d’un bleu lumineux lorsqu’on les regarde dans un télescope. Le nom du système des Pléiades vient du mot grec « plein » qui se traduit en anglais par « to sail » (naviguer).

De nombreuses civilisations connaissaient les Pléiades et les désignaient, par exemple, sous le nom de « Krittika » (pour les habitants de l’ancienne Bharata [Inde]), « Al-Thurayya » (culture arabe), « Subaru » (culture japonaise), « Mao » (culture chinoise).

Les civilisations maya, aztèque, sioux et kiowa ont donné des noms à cet amas d’étoiles.

L’énergie des Pléiades « navigue » vers notre planète à cette époque de l’année, apportant de grandes quantités de CHALEUR et de LUMIÈRE qui intensifient les forces cosmiques déjà puissantes qui activent notre domaine planétaire.

Les vents solaires sont de 578 kilomètres par seconde en ce moment, et une nouvelle tache solaire numérotée « AR3014 » a un champ magnétique mixte qui recèle la possibilité de très fortes éruptions solaires.

À 11 h 47, temps universel (UT), ce matin (mardi 17 mai), soit 6 h 45, heure avancée de l’Est (EDT), il y a eu une éruption solaire de classe M.1.

Selon la NASA, il y a un total de 8 groupes de taches solaires derrière le limbe oriental de notre Soleil (pour être clair, pas de taches solaires « singulières » mais des « groupes ») sur notre Soleil, ce qui est plus que depuis de nombreuses années.

Groupes de taches solaires sur la face cachée du disque solaire

Le plasma des particules est dense et soumis à une pression tout autour et à l’intérieur de notre magnétosphère planétaire.

Pression de la magnétosphère
dans l’espace 17 mai 2022

Il s’agit donc d’un autre jour de LUMIÈRE de haute intensité qui entre en nous.

Avec le portail de la Pleine Lune encore actif jusqu’à jeudi environ, et avec le portail des éclipses (éclipse solaire le 30 avril et éclipse lunaire les 15 et 16 mai) actif pour les six à sept prochains mois, comme le dit le narrateur dans le roman de Charles Dickens, A CHRISTMAS CAROL : « Nous ne faisons que tourner une autre page ».

En d’autres termes, la LUMIÈRE continue à être forte et brillante, alors que l’ADN de toutes nos cellules est constamment nettoyé, purifié et mis à jour.

Les rapports qui nous parviennent de partout dans le monde concernant les « symptômes d’activation de la lumière » (LAS) sont des sensations de chaleur intense avec transpiration comme expérience majeure avec ces forces énergétiques cosmiques ainsi que des maux de tête, des vertiges, des faiblesses musculaires, de l’épuisement, de l’insomnie, un manque d’appétit et de l’anxiété.

Une récupération constante est nécessaire lorsque la LUMIÈRE nous parvient de diverses parties du cosmos – un besoin continuel de s’acclimater aux poussées vibratoires.

Que les personnes travaillent à domicile ou à l’extérieur, les symptômes semblent être les mêmes.

Certaines personnes déclarent avoir tous les symptômes énumérés, d’autres n’en ont que quelques-uns.

Il y aura des moments où nous nous sentirons bien et où nos amis et notre famille se sentiront défiés par les énergies – et puis il y aura des moments où nous nous sentirons défiés et où les autres semblent être remplis de vitalité – et aussi des moments où il semble que tout le monde que nous connaissons est défié par les énergies.

Les Pléiades
Les Pléiades

Nous devons tous faire de notre mieux pendant que notre planète, notre système solaire et notre galaxie sont mis à jour, reconfigurés, ré-énergisés et nouvellement « ÉCLAIRÉS ».

Alors que notre Soleil « navigue » avec les Pléiades, nous faisons de même, car notre Soleil reçoit ses ordres de « navigation » du Grand Soleil Central.

Pour rappel, la rétrogradation de Mercure (directe le 3 juin) et la rétrogradation de Pluton (pas directe avant le 8 octobre) ajoutent à la raison pour laquelle nous devons vraiment faire de ce mois de mai une période de recul, de réflexion, de détente et de régénération.

Toute cette année doit être marquée par un grand discernement dans nos décisions et nos actions.

Le Solstice d’été en juin dans l’hémisphère Nord, lorsque notre Soleil se lève à son zénith, offrira davantage d’opportunités de croître en connaissance et en profondeur spirituelle.

Chaque énergie cosmique fait cela – les quinoxes, les solstices, les éclipses, les alignements planétaires, les rétrogrades planétaires, les éruptions solaires, les éjections de masse coronale, les traversées des limites des secteurs solaires, etc. etc. etc.

De plus, des êtres plus avancés assistent la Terre/Gaïa et tout ce système solaire dans sa plus grande « ÉCLAIRCISSEMENT ».

Alors, portez votre AMBRE ou votre graine de BODDHI ou votre bois de santal ou votre TURQUOISE.

Buvez beaucoup d’eau avec du citron.

Récitez des prières et des mantras. Respirez profondément à tout moment.

Vous connaissez maintenant d’autres actions à entreprendre (tant de suggestions ont été offertes) pour calmer les « eaux troubles » personnelles, car la conscience collective mondiale est toujours impliquée dans les « mers déchaînées » de l’agitation politique. Si vous vivez près d’un lac ou d’un étang, passez du temps à y méditer.

Lorsque vous y êtes suffisamment souvent, les canards nagent vers vous automatiquement.

Parlez aux oiseaux sur le sol et lorsqu’ils s’élèvent dans les airs.

Parlez aux petits écureuils. Parlez aux arbres. Parlez aux cellules de votre vaisseau physique.

Nous sommes tous la Nature.

Tout dans la Nature est en train de s’ajuster et de se transformer.

Nos pensées sur diverses situations et les personnes impliquées changent.

Nous sommes tous de la nature

Nos réactions émotionnelles changent.

Nos modes de communication changent.

Beaucoup sont prêts à se débarrasser des drames traumatiques dans lesquels d’autres ont tendance à toujours être impliqués et qui tentent d’entraîner les autres dans la mêlée.

La LUMIÈRE envoie une protection contre la dysharmonie à ceux qui s’élèvent et se développent vraiment.

La raison pour laquelle les personnes qui sont orientées vers le drame traumatique peuvent apparaître périodiquement dans nos vies est qu’elles peuvent recevoir de la LUMIÈRE.

C’est en fait l’une des miséricordes de la SOURCE.

Cependant, après un certain temps, si certaines personnes restent imprégnées de dysharmonie, la SOURCE prendra le relais, et il n’y a rien que nous puissions faire pour les autres à ce moment-là, à part prier.

Nous devons être à l’aise avec le fait de libérer les gens et les circonstances qu’ils ont attirées.

C’est peut-être une vérité difficile à avaler pour beaucoup, surtout pour ceux qui ne semblent pas pouvoir arrêter d’aider des gens qui ne s’aident pas eux-mêmes.

Lâcher prise est en soi une leçon.

Lâcher prise

La chaleur de l’alignement Soleil/Pléiades élimine encore plus l’énergie toxique de notre ADN alors que notre rotation moléculaire s’accélère.

De brillants tourbillons de splendeur s’abattent sur nous.

Les « rouages » du cosmos sont les créations artistiques de la FRÉQUENCE SOURCE. Soyez reconnaissant d’être « travaillé ».

Soyez reconnaissants d’avoir été trouvés dignes de ces « travaux ».

« Allons chercher les Pléiades ! »


Un appel spécial de notre famille canadienne

Veuillez vous joindre aux peuples indigènes dans une cérémonie de prière le 21 juin 2022 pour la guérison et la restauration de nos « Mni Wiconi » (« Eaux qui donnent la vie ») sur notre planète.

Le Chef Arvol Looking Horse, le « 19ème Gardien du White Buffalo Pipe » a déclaré : « Je demande humblement à chacun des [êtres humains] à deux pattes de ce monde d’envoyer une prière pour guérir notre précieuse terre et restaurer l’équilibre du Mni Wiconi ».

Il a également enseigné que de nombreux messages du monde animal à quatre pattes indiquent que l’humanité est à la croisée des chemins.

Il s’agit donc d’une autre merveilleuse occasion pour nous de rassembler tout ce que nous pouvons dans nos maisons et nos bureaux pour nous connecter au GRAND ESPRIT/à la PRESENCE/à la SOURCE INFINIE.

Que la PAIX règne parmi nous tous.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.