Dr. Schavi – Détails cosmiques de Mars 2022

Les flux de protons (ions positifs) et d’électrons (ions négatifs) affluent vers la Terre/Gaïa, et une série de taches solaires se tournent pour faire directement face à notre planète. Les vents solaires sont arrivés et se déplacent à plus de 500 km/s (kilomètres par seconde).

Les taches solaires face à la Terre

Bien que certains laboratoires scientifiques affirment qu’aucune tempête géomagnétique n’est attendue, toute l’énergie cosmique conduite par le Soleil de notre système solaire affecte notre planète en activant « Son » noyau interne par le déplacement des plaques tectoniques et « Son » champ externe par l’accumulation de fréquences cosmiques dans la magnétosphère qui poussent dans la planète et dans la création sur la planète (ce qui inclut les habitants humains et animaux).

Comme cela a été continuellement discuté, la LUMIÈRE qui entre dans cette galaxie, ce système solaire et notre planète devient de plus en plus forte presque chaque jour, et c’est une préparation pour un événement cosmique majeur qui annoncera le début de l’ère « Dwarpa Yuga », quand environ la moitié (1/2) de la population de la planète sera déjà très élevée spirituellement ou commencera le processus d’élévation spirituelle.

Dans l’actuel « Kali Yuga », seul un quart (1/4) de la population humaine est élevé à la connaissance supérieure qui aidera les autres à se régénérer, se revitaliser et se renouveler – le « transfert de conscience » mentionné dans les discours précédents.

Beaucoup de gens peuvent se demander : « Qu’est-ce qu’un « transfert de conscience » ? ».

C’est lorsque l’esprit (la conscience) est capable d’atteindre les royaumes éthérés de la FRÉQUENCE SOURCE et de recevoir des informations divines révélatrices du passé et de ses expériences harmonieuses ou non ; du présent et de ce qui doit changer dans les pensées, les réponses émotionnelles, les mots et les actions afin d’atteindre la paix et la guérison ; et de comprendre ce que l’avenir réserve en fonction des niveaux de conscience humains – élevés ou restant dans une fréquence inférieure.

C’est être capable de « lire » les « archives akashiques » des expériences humaines qui ont permis d’arriver à la ligne de temps actuelle.

Connaissances

Un « transfert de conscience » implique également d’être capable de se brancher réellement sur l’énergie environnante par la clairvoyance, la clairaudience, la clairsentience, etc. et non pas simplement de penser et d’espérer que ces capacités existent.

Par exemple, beaucoup de gens disent qu’ils reçoivent des messages de l’Archange Métatron dans un processus de « channeling ». (Certaines personnes prétendent « canaliser » des personnages historiques – dont beaucoup n’ont pas réellement existé).

Explorons cette question par rapport aux « anges ».

Tout d’abord, le terme « Meta » fait référence à quelque chose qui est au-delà du domaine matériel, comme dans le mot « métaphysique » qui implique que certains principes supérieurs sont au-delà des sens physiques.

Le terme « Tron » fait référence à la manipulation des particules subatomiques.

Ainsi, le mot « Metatron » peut être défini comme « quelque chose qui est au-delà des particules sub-atomiques matérielles de l’existence ».

Enregistrements akashiques

Tous les Anges sont au-delà des particules matérielles et des particules subatomiques de l’existence !

Ainsi, tous les Anges sont « Métatroniques » !

Rappelons que le mot « Ange » vient de la « langue mère » du Sanskrit et est défini comme « Offrande » et aussi comme « Prier ».

Lorsque nous prions, nous faisons une offrande, et nous pouvons faire naître des Anges. Les anges sont des aspects de l’ABSOLUTE-SOURCE DIVINE, du GRAND ESPRIT, de la PRESENCE INFINIE, de la MÈRE DIVINE, du PÈRE TOUT-PUISSANT, de BRAHMA-VISHNU, de TARA-AHURA MAZDA, d’ALLAH, etc.

Dans le monde occidental, la plupart des références aux anges sont en langue hébraïque, comme « RAPHAEL » qui se traduit par « Dieu guérit ».

Dans la tradition spirituelle védique, les Anges sont les « Devas » et les « Devis » – mots qui se traduisent par « êtres lumineux » et aussi par « êtres brillants » – aspects de la SOURCE que beaucoup (peut-être la plupart) des gens considèrent comme des « dieux » et des « déesses ».

Gardien de la Fleur de Vie

Dans l’ancienne tradition kemétique, les anges sont les « Neteru » – un terme qui se traduit par « Forces divines de la nature » et un mot dont nous tirons les mots « nature » et « éducation ».

Ainsi, les Anges – particules subatomiques spirituelles métatroniques – sont des aspects du TOUT DE LA SOURCE – l’INTELLIGENCE DIVINE « Une ».

Il n’y a pas un seul Ange « Métatron » sous ce seul nom spécifique.

Les Anges peuvent prendre une forme selon les besoins, et leur nombre est innombrable car la SOURCE est INFINIE.

Il est important de mentionner cette information car à l’ère du « Kali Yuga », les personnes qui s’efforcent d’aider l’humanité peuvent sombrer dans des processus de pensée délirants et des êtres particuliers d’énergie dense et disharmonieuse peuvent être invoqués inconsciemment et délivrer des messages mensongers.

Comme les expériences « 3d » de guerre, de famine, de maladie, continuent à jouer leur dissonance, cela attire des énergies disharmonieuses (certains utiliseraient le terme « mal ») dans l’atmosphère planétaire.

Une prière diligente et la descente du « Pilier de Lumière » du Grand Soleil Central au Soleil de notre système solaire vers notre planète et dans notre couronne et dans tout notre être sont des moyens d’être protégés et de faire appel aux véritables Forces Angéliques pour de l’aide, et en faisant cela, nous faisons appel à la SOURCE qui est aussi notre Soi Supérieur – notre ÂME.

Connexion à la source

Nous devons nous rappeler que nous sommes des « lumières » de la LUMIÈRE.

Comme l’enseigne l’une des écritures du monde, l’humanité a été créée « juste un peu plus bas que les Anges ».

C’est pourquoi les Anges peuvent nous aider.

Si nous étions exactement comme les Anges, nous n’aurions pas besoin de leur aide, et comme ils sont des aspects de la SOURCE, nous n’aurions pas besoin de faire appel au TOUT.

Nous serions capables de faire tout et n’importe quoi nous-mêmes ! Nous n’aurions pas besoin du libre arbitre, et donc, nous n’aurions pas besoin de faire des choix dans nos pensées, nos sentiments, nos paroles et nos actions.

Nous serions toujours dans la perfection totale.

Notre monde serait également dans la perfection totale. Nous ne ferions aucune erreur.

Alors que la puissante LUMIÈRE entrante se produit dans des vibrations plus élevées et plus rapides à l’approche des saisons du printemps et de l’automne dans les hémisphères nord et sud de 2022, notre ADN et nos enregistrements cellulaires seront « re-classés » avec de nouvelles informations.

Les vieux concepts usés et le manque d’analyse profonde du courant de vie terrestre se dissiperont, comme dans le simple exemple de jeter ou de déchiqueter les vieux papiers à la fin d’une année et de se préparer pour une nouvelle année.

La Nouvelle Lune en Poissons tropicaux et en Verseau sidéral les 1er et 2 mars (selon les différents fuseaux horaires) ouvre le portail pour les nouvelles saisons qui sont encore à environ trois semaines de leur entrée sur la « scène cosmique » introduite par la dynamique solaire lorsque notre planète tourne sur son axe.

Le changement de saison introduira une énergie cosmique pour toute l’année et pour les années à venir, car Jupiter et Neptune, ensemble dans les Poissons tropicaux et le Verseau sidéral, ont des messages de développement de groupe pour une plus grande compréhension spirituelle, c’est-à-dire une unité humanitaire dans la réalisation de l' »Un ».

Le mouvement de Jupiter dans le Bélier tropical et les Poissons sidéraux l’année prochaine renforcera cette réalisation.

Peut-être que l’événement cosmique majeur mentionné précédemment se sera produit d’ici là.

Personne ne peut donner une date exacte. Cependant, il est en train de se produire.

Cela a été assuré dans les enseignements anciens ainsi que dans les révélations actuelles de sa proximité.

Même les scientifiques traditionnels affirment depuis de nombreuses années que notre planète a plusieurs milliers d’années de retard sur un événement cosmique majeur, selon leurs recherches sur les événements de nombreuses époques qui impliquent les sciences de la géologie, de l’archéologie, de l’anthropologie, de la physique, etc.

Ce que beaucoup d’entre eux ne mentionnent pas, c’est que les changements de notre planète impliquent également les « Rishis » (« Sages ») qui ont eu la chance de recevoir la révélation divine via le processus de « Sruti » (« Entendre ») et qui l’ont transmise à leurs étudiants via le processus de « Smirti » (« Recevoir »).

Afin d’être immergé dans l' »Amrit » (« Nectar immortel ») spirituel sacré, nous devons être méditatifs et priants aux niveaux les plus profonds possibles.

Nous ne pouvons pas nous contenter d’agiter des cartes de tarot ou de faire des sons étranges avec nos voix et espérer être en phase avec le DIVIN INFINI.

Attention

Les gens peuvent certainement s’accorder à quelque chose, mais la question est de savoir quoi ?

Ne faisons pas de l’élévation vers la LUMIÈRE SUPÉRIEURE un processus trop simpliste, et les gens doivent faire attention à ce qu’ils sont censés « canaliser ».

Même les soi-disant chefs religieux doivent être prudents quand ils disent : « Dieu m’a dit… »

Passons en revue quelques sages versets scripturaires pour mettre en évidence l’information qui vient d’être écrite : « Étudie pour te montrer approuvé » (Sainte Bible).

« L’encre de l’érudit est plus précieuse que le sang du martyr » (SAINT QU’RAN).

« Pour amener quelqu’un à la connaissance, il faut d’abord l’amener à un état d’ESPRIT où il écoutera » (BHAGAVAD GITA).

La LUMIÈRE nous permet définitivement de nous montrer approuvés, d’être des érudits, et d’être amenés à un état où nous écouterons.

Les changements de notre planète sont nos changements.

Les activations de notre planète sont nos activations.

En même temps, si notre planète est perturbée par la disharmonie, l’humanité sera également perturbée.

Nous devons rester dans la LUMIÈRE de la SOURCE afin d’être centrés dans « l’œil de la troisième tempête » et ne pas être pris dans les turbulences ou la confusion d’une époque qui touche à sa fin.

Nous devons nous préparer à embrasser une nouvelle ère et à laisser derrière nous les anciens « dossiers ».

Le véritable « enlèvement » est la réception et l’acclimatation à la FRÉQUENCE DE LA LUMIÈRE SOURCE.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.